Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/06/2011

HANS CANY : la vérité sur son parcours politique

 
Les fachos de Metapedia se permettent depuis des années de diffuser en ligne une fiche pseudo-biographique au sujet de mon parcours militant, d'autant plus fallacieuse qu'elle "omet" sciemment de préciser de nombreux détails, et qu'elle confine ainsi à la calomnie, voire à la diffamation. Le but poursuivi étant, bien évidemment, de me nuire en me disqualifiant  à bon compte auprès de tous les "camps", et en entretenant l'hystérie de certains excités "antifas" à mon encontre. Malgré plusieurs tentatives, Metapedia m'a refusé tout droit de réponse, et toute possibilité de rectifier ou de compléter leurs propos me concernant. Ce qui en dit long sur le but véritable de la manoeuvre... 
Face à la malhonnêteté intellectuelle plus que manifeste de ces individus, il est de mon devoir de faire contrepoids à de telles assertions. Je publie donc ci-dessous ma propre version des faits, autrement moins simpliste et beaucoup plus détaillée. En souhaitant qu'elle sera suffisamment remarquée pour rétablir une bonne fois pour toutes la vérité à mon sujet, tout simplement. Je n'ai rien à cacher...moi !

 A DIFFUSER SANS MODERATION !
__________________________________________

22.01.2010_SMALL.BW.jpg



Hans Cany, alias Hanns Wehrwolf, nait le 11 septembre 1972 au Mans (dpt 72), d'un père picard (Oise) né en 1919 et ancien combattant des années 1939 à 1942, et d'une mère née en 1936 qui est elle-même originaire du Nord-Pas de Calais (Lens) du côté paternel, et d'Espagne du côté maternel.

Découlant de son intérêt précoce pour l'Histoire, sa conscience politique s'éveille très tôt. Enfant, il est fasciné par les totalitarismes, qu'il s'agisse du IIIème Reich ou de l'URSS, et en 1981, dans le sillage de son père, il appelle de ses voeux l'élection de François Mitterrand et la victoire de la gauche. En 1984, il se veut fanatiquement communiste. Ses repères d'alors sont vagues et éclectiques, allant du pro-soviétisme bon teint à l'engouement pour les groupes terroristes de l'époque (Action Directe, CCC, RAF, E.T.A...), en passant par un soutien global a tout ce qui est "de gauche" extrême ou pas, avec cependant une prédilection particulière pour tout ce qui peut se réclamer du marxisme. En 1986, âgé de 14 ans, il adhère à la Jeunesse Communiste (JC), qui se veut alors la branche jeunes "autonome" de l'encore très stalinien PCF. C'est à cette époque qu'il participe à ses premières manifs, contre l'apartheid et pour la libération de Mandela, contre le projet de réforme Devaquet, etc. Cette même année s'éveille en lui une
solidarité très vive avec la Jamahiriya libyenne bombardée par les USA de Reagan, et dès lors, une grande sympathie pour la figure de Mouammar Kadhafi.

Il bascule dans la contre-culture punk à partir de fin 1986. Face aux premiers signes de déclin du "Bloc de l'Est", sa position se durcit, et il se tourne alors davantage vers le purisme intransigeant du communisme pro-albanais, à partir de la mi-1987. A ce stade, même les régimes soviétique et chinois sont rejetés par lui comme "révisionnistes" (déviationnistes, en jargon communiste) et impérialistes, seuls la tendance ML (Marxiste-léniniste) et le régime d'Enver Hoxha trouvent grâce à ses yeux. Finalement, Hans Cany finit par découvrir et s'intéresser au communisme libertaire, ce qui le fait rompre avec toute forme autoritaire de socialisme. De là il finit par passer assez rapidement à l'anarchisme proprement dit, et en 1989 il commence à créer de petits groupuscules anarchistes sans grande audience, avec réalisation de tracts, d'affichettes et de fanzines à la clé. Vers la même époque il s'oriente aussi vers le soutien à l'animalisme radical. Il rédige et photocopie notamment un tract signé "F.L.A", se voulant branche francophone de l'Animal Liberation Front, qui n'était alors connu qu'outre-Manche. De là datent ses premières expériences du végétarisme.

Fin 1990, il découvre l'Alliance Ouvrière Anarchiste, l'AOA, grâce à un exemplaire de son bulletin "L'Anarchie", et en devient très vite un membre actif et reconnu, proche notamment de Raymond Beaulaton, de Dominique David, de Serge Ninn, etc. Hans Cany écrit alors régulièrement dans "L'Anarchie", ainsi que dans son propre bulletin autonome, "Kontestation anarchiste". Ses contacts internationaux le poussent à s'intéresser aux thèses développées par les anarchistes bakouninistes américains (Floride) du RAVEN'S BANNER COLLECTIVE, et par l'"anarchisme vert" prôné outre-Manche par Richard Hunt et sa revue "Alternative Green".

En 1994, les vues "nationales-libertaires" qu'il défend le conduisent à prêter attention au groupuscule Nouvelle Résistance, qui suit alors une ligne très "à gauche" : national-bolchevisme, régionalisme, écologisme radical etc. Courant 1994 Raymond Beaulaton disparait, coup dur pour l'AOA qui périclite mais se maintient encore quelque temps grâce au bulletin mensuel, qui paraîtra jusqu'en 1997. Fin 1994, séduit par les sirènes NR "de gauche" qui jouent alors à fond la carte "rouge-brune", Hans Cany rejoindra Nouvelle Résistance, au sein de laquelle il animera une tendance libertaire, régionaliste/autonomiste, syndicaliste révolutionnaire (Résistance ouvrière) et écologiste radicale (Résistance verte), jusqu'à l'auto-dissolution du mouvement à l'été 1996. De 1998 à 1999 il se retrouvera brièvement membre d'Unité Radicale, et son nom fut utilisé d'office par la direction de ce groupement d'extrême droite pour apparaître parmi les signataires de deux appels lancés à son initiative. Hans Cany conteste formellement la légitimité de ces signatures, car elles ont été décidées à son insu, sans accord préalable, et il s'est alors retrouvé devant le fait accompli.

Il s'éloigne de cette mouvance et, au début des années 2000, il participe, conjointement avec Troy Southgate (Grande Bretagne) et Peter Töpfer (Allemagne), au développement et au lancement d'un courant National-Anarchiste international. Cette tendance s'illustre par une synthèse entre idéaux libertaires et préoccupations d'ordre identitaire, à travers le droit à l'autodétermination et le fédéralisme pour tous les individus et groupes humains. Il s'engage ensuite aux côtés d'indépendantistes flamands et bretons, puis collabore un moment aux Cercles Rébellion initiés par la publication du même nom, de tendance Socialiste Révolutionnaire Européenne. Il renforce son militantisme pro-animaux, et se réclame du végétarisme radical, proche de la mouvance vegan. Il est partisan d'une Grande Belgique conforme à ses limites naturelles originelles, comprises entre Seine et Rhin (englobant donc Picardie et Nord-Pas de Calais).

En 2009, ne se reconnaissant pas dans le discours de beaucoup de ceux qui se réclament aujourd'hui du National-Anarchisme de par le monde, il décide  de défendre ses propres idées à travers le lien de l'AOA, dont il reprend le flambeau sous le nom d' Alliance Oppositionnelle Anarchiste. La tentative s'avère toutefois un échec, les anciens compagnons de l'AOA étant aujourd'hui soit décédés, soit trop âgés, soit adeptes d'un individualisme si forcené qu'il ne peut déboucher que sur l'immobilisme le plus absolu, rendant vaine toute initiative militante de nature collective... Hans Cany reste donc un électron libre. Se réclamant de la pensée proudhonienne, partisan d'un fédéralisme intégral, interne comme externe, il se définit lui-même comme fédéral-anarchiste. Entre la fin de l'année 2010 et les premiers mois de l'année 2011, il se rapproche de la nouvelle orientation adoptée par le Front National à l'instigation de Marine Le Pen, jugeant son évolution globalement positive, et lui apporte un soutien critique, sans pour autant adhérer à toutes les idées véhiculées par ce parti. Il reprend néanmoins très vite ses distances vis à vis de ce dernier, mais refuse sa diabolisation, et continue de juger favorablement certaines de ses propositions et de ses prises de position, tout en rejetant les autres.

N'admettant pas la dichotomie gauche/droite, ni les principes de l'Etat-Nation, du centralisme, de la hiérarchie, de l'autorité, du salariat, du capitalisme et de la "démocratie" parlementaire indirecte dite "représentative", Hans Cany n'est affilié à aucune structure organisationnelle, et prône aujourd'hui un fédéral-anarchisme (ou fédéral-socialisme libertaire) autogestionnaire, qui se réfère entre autres aux pensées du Français Pierre-Joseph Proudhon et du Libyen Mouammar Kadhafi, ainsi qu'aux positions développées et défendues par les anarchistes bakouninistes américains du défunt Raven's Banner Collective. Son emblème de prédilection est l'étoile noire à cinq branches.

 

19:12 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (20) | Tags : hans cany, anarchisme, national-anarchisme, fédéralisme |  Facebook | | |

Commentaires

Je crois me souvenir d'une " lapalissade " teintée de bon sens :
" Pour un révolutionnaire le fascisme est la seule alternative à l'anarchisme " !
Dans un monde où le vocabulaire des masses se résume à une poignée de "mots valises"... les rêveurs éveillés sont bien les seuls à voir la lumière !
henri

Écrit par : henri tussonnier | 30/11/2011

grosse merde! Ton parcours politique est une vraie connerie pure. En plus tu parles de toi à la troisième personne... Bien bien tu te crois intelligent en plus Caniche!
On a remarqué que tu t'étais pas réabonné à CA. Un bonne nouvelle (la prochaine c'est ton suicide non?), les fascistes patentés dans ton genre c'est pas la tasse de thé de l'OCL.

Dégage sous merde!

Écrit par : crapulerie | 30/01/2012

Tu portes admirablement bien ton pseudo, cher ami...
Ce qui est ici fort appréciable, c'est que je n'ai même pas besoin de t'enfoncer : tu le fais toi-même à merveille, et ta prose pathétique reflète une bien belle image de ton groupusculet gauchiste. Celles et ceux qui te liront sauront tout de suite à quoi s'en tenir, et ma foi, c'est tant mieux ^^

Sombre CON, va.

Écrit par : Hans CANY | 30/01/2012

"L'immigration massive, l'islamisation de la société, le libéralisme économique, le mondialisme, le diktat de l'euro et de l'UE etc sont autant de calamités que je ne veux plus subir passivement. Comme des millions de gens, et de plus en plus, je sature. La goutte d'eau qui a fait déborder le vase, pour moi, c'est l'islamisation galopante et la banalisation/généralisation du Halal. Cet état de fait est absolument inacceptable, intolérable." (H. Cany)

Il n'y a rien de libertaire dans ses propos, qui prouvent l'absence totale de repères dans ce que tu prétends défendre. Je voulais en savoir plus sur ton soutien au fn, qui m'intrigait, vu tes citations visant à défendre les Hommes et leur libertés, et je tombe sur un post de la mi-janvier 2011.
Ces propos ne sont aucunement libertaires et dénoncent ton ignorance : les questions du fn n'ont pas lieu d'être. Les immigrés sont là pour des raisons précises : entre autres les suites de la colonnisation (dévastatrices en matière d'hummanité), la reconstruction d'après-guerre, et pour pallier les dysfonctionements de la société même pas capable d'augmenter les quotas de médécins par exemple. Si tu ne veux pas voir d'étrangers, tu n'avais qu'à contruire ton hlm et nettoyer les chiottes publiques que tu utilises !
L'islam n'a par ailleurs rien de plus dangereux que tout autre religion. Ce n'est pas l'islam qui est à condamner mais les pratiques qui mettent à mal le progrès humain (les gens disant tuer au nom de dieu -musulmans ou autres- et les pédophiles -chrétiens ou autre- n'ont aucune légitimité religieuse), et l'ignorance : il y a une religion par personne, cela appartient à chacun et fait partie des libertés. Tu te tires une balles dans le pied "sombre con"

Écrit par : anonyme | 08/02/2012

Je te dis MERDE, courageux anonyme.
Je n'ai aucune leçon d'anarchisme à recevoir de quiconque, et encore moins de la part d'un(e) vulgaire petit(e) peigne-cul gauchistoïde qui se croit qualifié(e) pour délivrer des brevets en la matière.
Avec ton libertairement correct formaté à souhait, il y a fort à parier que Proudhon et autres Bakounine t'auraient mis quelques bons coups de pieds au cul. Et en parlant d'ignorance, c'est l'hôpital qui se moque de la charité, comme on dit... Excuse moi du peu, petite chose ^^
Bref, va te faire foutre. J'ai mieux à faire que de perdre mon temps en polémiques stériles avec des individus de ton espèce. J'ai déjà donné, merci bien.

Écrit par : Hans CANY | 08/02/2012

J'ajouterai juste que si tu ne vois rien de choquant ni d'inadmissible à ce que les abattages dits "rituels", halal comme casher, se généralisent en France, c'est tout simplement que tu es encore plus con que tu ne t'en donnes l'air, ce qui n'est pas peu dire...
Je condamne TOUS les abattages, rituels ou pas. Mais là où l'abattage "conventionnel" relève déjà de la barbarie, l'abattage "rituel", lui, relève de la barbarie multipliée par dix. Pourquoi ? Parce qu'il se pratique A VIF, sans "étourdissement" préalable, et donc dans les plus effroyables conditions !!!
Renseigne toi un minimum, avant de prononcer des fatwas à tort et à travers. Si tu n'es même pas capable d'admettre que l'abattage halal/casher est encore plus abject que l'abattage "conventionnel", alors c'est que tu es de la pire des mauvaises fois, et que tu n'es décidément que le dernier des abrutis.

Écrit par : Hans CANY | 08/02/2012

Pourquoi rendre possible les commentaires à ceux qui te visitent si au lieu de leur répondre, tu les insultes ? tu ne fais preuve d'aucune ouverture d'esprit ; derrière les citations humanistes que tu t'amuses à exposer, il n'ya rien, pas même de gauchisme, ni même de défense humaniste. Critique acceptable ou réfutable, tu fais semblant d'avoir lu et attaques, cela ne vaut rien et te décrédibilise.

Par ailleurs, si tu dénonces le fait que quasiment tout le monde deviendrait végétarien si chacun devait tuer sa propre proie, ne poses-tu pas l'hypothèse que plus de gens chasserait par exemple, comme avant l'industrialisation, avant la période même où l'abbatage est devenu sauvage comme tu dis (car l'étourdissement par chocs électriques et assommage est tout aussi sauvage que l'abbatage lui même) ? Bref, cela pour dire que tu critiques sans critiquer, que tu soulèves sans rien apporter et que tu réponds sans donner d'élèment de retour.

Enfin, tu parles d'islamisation alors que tu ne sais absolument rien de l'islam, comme tous les journalistes que tu dénonces d'ailleurs. En quoi ça te pose problème que des gens prient ou bouffent halal ou casher. Si cela te dérange, est-ce aussi le cas pour les chétiens; cela t'ennuie de les voir aller à la messe, d'entendre l'angélus ? Personne ne te pose un flingue sur la tempe pour que tu fasses une des ces choses-là, alors conteste, et laisse les autres faire ce qui leur chante -comme toi, quoi... Liberté d'expression, liberté de culte... c'est pareil.

Tu te gourres sur toute la ligne avec tes citations et réflexions sois-disant contestataires, tu est aussi creux qu'un journaliste de BFM. Tu arrives à des conclusions qui valent les leurs.

Les civilisations se valent, les journalistes aussi, indépendants ou pas.

Allez, sans rancune banane

Écrit par : anonyme | 08/02/2012

MOUAHAHAHAH !!!
C'est moi qui insulte d'emblée, sans doute ?? Qui commence à m'attaquer ??? Il est donc anormal que je réplique comme il se doit ??? Non mais, sérieux...c'est pour rire, que tu dis ça ? Tu t'attendais à quoi, en m'attaquant comme tu l'as fait plus haut ? A des bisous tout plein ?...

Pas même de gauchisme dans ce que je "m'amuse à exposer" ? Ah mais...j'espère bien !! Manquerait plus que ça, tiens. Que les dieux m'en préservent...^^

Tu sais, je commence à avoir ma petite idée quant à ton identité réelle. Ca ne sert pas à grand chose de te planquer derrière un anonymat bidon, tu sais... Certains types de raisonnement, certaines formulations, certains arguments, certains termes employés et certaines fautes orthographiques te trahissent. Bref, si tu es bien celui auquel je pense, sache que j'en suis particulièrement navré pour toi. Tu es décidément descendu encore plus bas que ne me l'avaient laissé présumer nos derniers échanges en date... Et là encore, ce n'est rien de le dire.
Le reste se passera de tout commentaire. Bon vent, et merci de m'oublier un peu.

Écrit par : Hans CANY | 08/02/2012

dernière réponse, pas que ça à foutre.

Donc, pour résumer :

- tu es bien un facho, ne dis pas le contraire, tous tes "éclaircissements" à la con sur le sujet ne le démontiront pas.

- j'ignore de quel échange tu parles, le message d'en haut est le premier que je t'envoie.

- attaque ou pas, tu n'as rien répondu à part des insultes, ce ne sont pas des réponses. J'ai posé des questions plus haut mais tu ne sais même pas dialoguer.

- mes messages avaient pour but d'en savoir un peu plus sur toi et on blog dont j'avais lu quelques passages au départ, notamment au moment de l'actualité su Khadafi (plutôt intéressants en matière de contestation) mais en continuant et en voyant ce qu'était le national-anarchisme, je me suis posé des questions. J'ai fini par tomber sur cette autobio.
Voilà j'ai mes réponses. Hans Cany=fascho : info à diffuser sans modération.

Au lieu de contester comme tu dis, vas mettre un peu les mains dans le cambouis, ça te permettra de voir au moins un étranger en moins si tu le remplaces pauv' truffe

Écrit par : anonyme | 08/02/2012

"Voilà j'ai mes réponses. Hans Cany=fascho : info à diffuser sans modération."

==> Euh...Tu crois quoi, là ? Que tu tiens un scoop ? ^^
Ca fait maintenant 23 ans que les guignols gauchouillards de tous poils font dans ce genre de gesticulation incantatoire à mon sujet. Alors tu sais, c'est un peu du réchauffé (reichauffé ? ^^), à présent. Et de moins en moins de gens gobent ce genre de fatwas de commissaires politiques à la petite semaine. Il suffit de me lire objectivement et de me connaitre un minimum pour mesurer l'ampleur du ridicule de la chose. Ca ne fait plus tellement recette, ça ne prend plus. A part bien sûr chez une poignée de fanatiques endoctrinés qui passent de plus en plus pour ce qu'ils sont vraiment : encore plus "fafs" que les "fafs" qu'ils prétendent combattre... Sois-en bien conscient.


PS : Quant à ce qui est de "mettre les mains dans le cambouis", on se demande vraiment à qui tu penses t'adresser... Pour ta gouverne, sache donc que tu dis cela à un ouvrier, qui effectue chaque jour des tâches que bien peu de gens accepteraient d'effectuer, surtout dans de telles conditions de travail, de surcroit... En ce moment, par exemple, on se coltine des températures négatives, c'est sympatoche. Alors, quand on n'a aucune idée de ce dont on parle, mieux vaut ne pas prendre le risque de raconter des conneries plus grosses que soi. A bon entendeur.

Écrit par : Hans CANY | 08/02/2012

Tu réponds pour la première fois depuis le début de tes retours stériles dis-donc, fort.

Au moins tu craches le morceau sur ton indentité de fascho ; plus besoin de dire que les autres te "calomnient", bien grand mot d'ailleurs.

En temps normal, je n'aurais pas perdu mon temps à répondre à tes insultes, cependant je je persistais car je sais maintenant que tu ne défends rien. On dis que la politique, c'est comme un fer à cheval, il y a un centre puis deux branches qui s'éloignent de part et d'autres, mais celles-ci se rapprochent ensuite. A voir tes propos tu n'es même pas un électron libre, t'es nulle part. Ce que tu dis est dénué de sens et de repères comme tout ce que tu crois dénoncer, je le dis plus haut et renforce ma critique car quand tu prends partie pour le fn, il est évident que tu t'exposes à des critiques. Tu t'y attendais toi même.
Cependant tu dis ce que dis bêtement le fn : la rengaine sur l'islamisation gnagnagna...
Aucune réponse là dessus : cf plus haut : aucune défense de liberté.

Y en a marre, marre des pauvreuh, quand y jouent au loto y réfléchissent même pas à se qu’ils cochent.
y se font tellement chier au boulot qu'y se gourrent sur ce après quoi en avoir...

Bon en fait t'es un prolo xénophobe qui ne sais même pas pourquoi ce qu'il dénonce le dérange. Bref, rien d'intéressant au final.

Écrit par : anonyme | 08/02/2012

Oui... C'est bien. C'est très bien.
Tu sais quoi ? Le jour où tu feras ce que je fais -écrire des articles d'un niveau comparable au mien, tenir un blog, être actif sur les réseaux sociaux, diffuser au maximum tes écrits pour faire passer tes idées et tout ça-, on pourra peut-être en reparler voire en débattre. Tu seras alors peut-être un peu mieux placé pour émettre des jugements de valeur sur ceci ou cela, pour dire ce que je suis et ce que je ne suis pas, ce genre de choses, quoi. Tu vois ? Là au moins, on pourra dire que tu t'en prends à un semblable, à un égal. Mais en attendant, euh...comment dire ? Tes attaques sont un peu trollesques et sentent un peu le parti pris gratuit, il faut bien le dire.
Enfin bon. A toi de voir. Moi je dis ça, je ne dis rien, hein.
Juste un petit conseil, si je puis me le permettre : surveille un peu plus l'orthographe, et soigne ton style écrit. Autrement, ça fera un peu désordre, et tes lecteurs auront d'autant plus de mal à te prendre au sérieux ^^
Sur ce, bonne soirée.

Écrit par : Hans CANY | 08/02/2012

Excusez moi mais votre débat me rappelle un peu Mélenchon! Je me demande si c'est pas lui. J'ai suivi votre conversation avec Anonyme et je m'attendais à un débat de haut niveau mais je suis déçu.
Enfin bref, vous avez raison de vous méfier des étrangers et des musulmans. J'en fais parti (je suis étranger et musulman), j'aime manger le halal, prier à la mosquée de Paris et je serais enterré à ma mort au cimetière musulman de Strasbourg ou pourquoi pas au futur cimetière musulman de Paris incha allah.
Et pour info, je suis ingénieur dans une entreprise française payé plus de deux fois le smic avec tous les avantages qui s'associent (mutuelle, CE qui rembourse mes séances de ciné et de sport, 13è mois, Intéressement, participation....), bref j'ai même l'impression de manger le pain des français.
Faut arrêter de vous plaindre et vous retrousser les manches. Les étrangers et les musulmans c'est ce qu'ils font.
Bon Mélenchon @ plus et courage peut être que le FN réussira à se retrouver au second tour ça nous évitera de choisir entre Flamby et le petit nain.

Écrit par : Black parisien | 09/02/2012

Voila un commentaire qui ne manque pas de sel. En plus, comme par "hasard", suite aux commentaires d'hier du courageux anonyme à un vieux post qu'il faut vraiment chercher sur le blog pour le voir, c'est...comment dire ? Pour le moins suspect. Ca fait pas très spontané, quoi...^^

Mais bon. Je vais répondre à cela comme il se doit, en plusieurs points, afin que les choses soient bien claires une bonne fois pour toutes :


1/ On se demande bien où vous êtes allés chercher que je faisais profession de xénophobie, ou que je me méfiais particulièrement des étrangers et des musulmans. Je n'aime pas l'islam, certes, mais tout comme je n'aime pas non plus le christianisme et le judaïsme (et encore moins l'athéisme). En fait, je n'aime pas les trois grands monothéismes, ces Religions du Désert issues d'un seul et même moule, et ainsi je ne fais pas de jaloux. Pour autant, je tolère et respecte les approches "modérées" voire modernistes de ces trois religions, et je suis tout à fait favorable à la liberté de culte et de croyance. Mais dans un pays multiconfessionnel, où cohabitent de facto diverses religion, la laïcité est un principe fondamental, indispensable pour assurer un minimum de cohésion et de paix sociale. Laïcité ne signifie pas anti-religion. Laïcité signifie juste que la sphère publique doit rester neutre en matière religieuse. A ce titre, aucune entorse, aucune dérogation à la laïcité n'est admissible. AUCUNE. Pas davantage pour l'islam que pour les autres. Je trouve assez sidérant de devoir rappeler une si criante évidence.


2/ Ici, on est en Europe, et plus précisément dans l'Etat-Nation hexagon (que je conteste, mais bon. Là n'est pas le sujet). De par nos règles, les animaux, quels qu'ils soient, n'ont pas à subir des traitements barbares tels que les égorgements A VIF, sans aucun "étourdissement" préalable. Cette pratique est tout simplement infecte, inadmissible, et je ne vois absolument pas au nom de quoi nous devrions tolérer de telles atrocités sans nom sous couvert de "dérogation". Moi, je m'en fous du Halal en soi. Ce n'est pas le fait que tel ou tel aliment soit conforme au dogme musulman qui me dérange. En revanche, l'abattage dégueulasse dit "rituel doit être absolument prohibé, partout, sans aucune exception. Tu aimes bouffer Halal ? Fort bien. Du moment que ce n'est pas imposé à tous, non-musulmans y compris, et surtout que ça n'implique pas la mise à mort barbare d'animaux, je ne vois pas où est le problème. Mais si ça implique cette saloperie, c'est NON, mille fois NON. A vous, les musulmans, de trouver une méthode qui ne sera pas "pire" que l'abattage conventionnel (qui est pourtant déjà ignoble lui-même, soit dit en passant), et le problème sera réglé. Par contre, ceux qui tiennent absolument à conserver cette "tradition" infecte n'ont qu'à DEGAGER, je le dis tout net. Pas de ça chez nous, point barre. Et même chose pour l'abject massacre annuel de l'Aïd el-Kébir (la prétendue "fête" du mouton... Pauvres bestioles). Si vous évoluez dans vos pratiques, vous ne pourrez qu'en ressortir grandis et plus respectables, ce n'est pourtant pas bien sorcier à comprendre.


3/ Le fait que vous soyez ingénieur dans une entreprise française et bien rémunéré a le mérite de démontrer une chose : le cliché du pauvre immigré victime de discrimination et contraint de faire les sales boulots que ne veulent pas faire les bons Français est un mythe grotesque, et un mensonge mis en avant abusivement par ceux qui adhèrent encore à la chimère immigrationniste. Moi, en bon autochtone qui se respecte, je me coltine le boulot de merde sous-payé dont personne ne veut (à juste titre). Cherchez l'erreur... En vérité, le cliché est aussi faux que celui qui consiste à dire que tous les maux viennent des immigrés extra-européens. Dans les 2 cas, on est face à de l'extrémisme débile.
L'immigration massive et incontrôlée est un problème, tant pour les pays d'accueil que pour les immigrés eux-mêmes, et il serait grand temps d'accepter de voir cette réalité en face. Tout n'est qu'une question de proportions raisonnables, voila tout. Un peu, ça va. Trop, bonjour les dégâts. Ce n'est pas plus compliqué.


4/ M'accuser de xénophobie voire de racisme, c'est un peu fort de café, comme on dit. Mes potes et collègues blacks et arabes, de même que toutes celles et tous ceux qui, Africains et/ou Arabes, m'apprécient et me soutiennent dans le monde entier, seront certainement ravis d'apprendre cela...^^
De toute façon, c'est bien connu : quand on en vient à taxer quelqu'un de fascisme voire de nazisme, c'est tout simplement le signe évident qu'on n'a plus d'arguments sensés à lui opposer (je dis cela surtout pour le courageux anonyme, s'il s'agit bien d'une personne différente. Ce dont je doute un peu, à vrai dire...). Ca a même un nom : on appelle ça le point Godwin. Ah, ce fameux point Godwin ! La reductio ad Hitlerum et tout ça ! On n'y échappe guère ! ^^
Mais quel que soit le procédé employé, ça reste ce que c'est. C'est-à-dire de la calomnie et de la diffamation.

Écrit par : Hans CANY | 09/02/2012

Pour le très courageux "anonyme" :
Et tu crois que c'est libertaire d'être favorable à l'islamisation de la société ?! Et donc d'être indirectement pour l'application de la charia en Europe ?!

< les questions du fn n'ont pas lieu d'être >
Ca c'est libertaire peut-être ?!

< Les immigrés sont là pour des raisons précises : entre autres les suites de la colonnisation (dévastatrices en matière d'hummanité), la reconstruction d'après-guerre, et pour pallier les dysfonctionements de la société même pas capable d'augmenter les quotas de médécins par exemple. >
C'est bien, je vois que tu tombe totalement dans le piège des Illuminati qui ont tout organisé depuis longtemps. Ah moins que tu en fasse parti.

< Si tu ne veux pas voir d'étrangers, tu n'avais qu'à contruire ton hlm et nettoyer les chiottes publiques que tu utilises ! >
En gros, ce que tu dis, c'est : "Exploitons-les !"
Ca me fait marrer les gens qui, pour défendre l'immigration, disent que les immigrés font le travail que les Français ne veulent pas faire, ça montre bien qu'ils en profitent et se servent d'eux comme des personnes bonnes à tout faire. Alors que nous, les anti-immigrationnistes (pas les faux de l'UMP capitaliste), nous les considérons comme de vrais êtres humains et voulons aider leurs pays d'origines d'une manière honnête et non pas comme celle de l'UMPS de ces dernières décennies.
Ensuite, c'est un gros cliché, j'ai fais plusieurs boulots manuels (entretien d'espaces verts, blanchisserie et entretien de locaux) et je n'ai quasiment jamais vu de Noirs et d'Arabes. Donc il faut arrêter les fantasmes !
Et puis, espèce de connard, tu crois franchement que Hans ou moi-même avons décidé de l'ouverture de nos frontières ?! Non je crois plutôt que c'est l'élite libérale-mondialiste dont tu fais partie.

< Ce n'est pas l'islam qui est à condamner mais les pratiques qui mettent à mal le progrès humain >
Ahah parce que tu crois que le Coran (que j'ai lu mais pas toi apparemment) ne prône pas ces pratiques inacceptables ?! C'est toi l'ignorant.
Alors moi je dis à tous les laïcs : à quoi ça sert de tolérer les religions si c'est pour dire après qu'il ne faut pas être intégriste (qui est la condition pour aller au paradis) ??

< il y a une religion par personne, cela appartient à chacun et fait partie des libertés >
Les anarchistes nous disent maintenant que la foi fait partie des libertés individuelles, EUX qui disaient jadis "ni Dieu ni maître". On aura tout vu ! Il fallait vraiment que l'islam débarque en Europe pour les entendre dire ça.

< tu parles d'islamisation alors que tu ne sais absolument rien de l'islam >
Et toi tu parle de Hans sans le connaître !

< Si cela te dérange, est-ce aussi le cas pour les chétiens >
En tout cas, toi tu es bien le genre de personne qui a la haine du Christianisme (parce que religion considérée comme occidentale) mais qui tolère tout de l'islam et du judaïsme.

< Personne ne te pose un flingue sur la tempe pour que tu fasses une des ces choses-là >
C'est ce qui va arriver si on ne fait rien, sombre idiot !

< Liberté d'expression, liberté de culte... c'est pareil. >
Ni Dieu ni maître !

< Les civilisations se valent >
Ah je croyais que la civilisation européenne était inférieure.

< dernière réponse, pas que ça à foutre. >
Mais comme on peut le remarquer, ce n'est pas la dernière.

< Hans Cany=fascho : info à diffuser sans modération. >
Apprends déjà à écrire.

< vas mettre un peu les mains dans le cambouis, ça te permettra de voir au moins un étranger en moins si tu le remplaces >
Encore le délire des étrangers qui font le sale boulot.

Écrit par : @rnO | 19/08/2012

Alors Golum, ça gaz ? (oups, boulette, tu dois être négationiste j'imagine), alors comme ça la deuxième partie de ton esprit a parlé ? Golum ? Bah t'as la gueule de l'emploi, tu te contredis sans cesse : tu condamnes sans connaître. Puis nationale anarchie est une notion qui n'a aucun sens : défendre une identité nationale et se dire anarchiste c'est un non sens. "Mon précieeeuuux. -non, non..." Mais bon t'es Golum, tu dois le savoir. Qui te dit que je suis anarchiste ? Je ne défend pas l'islam plus qu'une autre religion, je trouve simplement triste de croire à un complot visant à envahir ta petite personne... C'est à mourir de rire. Et par dessus tout, sache qu'il faut rien de courageux pour démonter tes dires sans valeur, c'est d'ailleurs prétentieux de le croire.

Écrit par : anonyme | 05/10/2012

Oui, comme poster des commentaires d'une médiocrité consternante en se planquant derrière un statut de courageux anonyme, par exemple...^^
Guignol, va.

Écrit par : Hans CANY | 05/10/2012

(Et pour ta gouverne non, @rno, ce n'était absolument pas moi. Ca te défrise de voir qu'il y a des gens qui abondent plus ou moins dans le même sens que moi, hein ?? ^^ Tu fais juste pitié. Va donc t'acheter un cerveau, ce ne sera pas du luxe.)

Écrit par : Hans CANY | 05/10/2012

Vous n'êtes que deux dictateurs vous et votre collègue luna stenfors sur facebook et dans la vie.. Prônant pour les palestiniens et les terroristes.. Vous feriez mieux de voir un psy pour tenter de sauver le reste de votre cerveau déjà fort atteint par le manque d'intelligence.. Pour ma part, vous avez de la chance d'être loin de moi car je vous collerais bien la main sur votre faciès.. il est honteux de tenir avec ce genre de peuple et demander que ces gens soient aider et admis dans contrées. Bande de débiles... a la lecture de vos parcours je ne suis même pas étonné...

Écrit par : lemaitre | 05/02/2015

Ca y est, l'abruti a rajouté une tranche de rigolade !!! :D :D :D

Écrit par : Luna | 05/02/2015

Les commentaires sont fermés.