Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/12/2014

Vous avez dit Noël ? Joyeux Solstice ! Bonne fête de YULE !

tour-de-jul.jpg


JUL (ou YULE), le Solstice d'Hiver consacré à Wotan/Odin, arrive à grands pas. C'est ce Solstice d'Hiver païen qui a été détourné par l'Eglise chrétienne pour en faire Noël, en le décalant simplement au 24-25 décembre. Cette tradition ancestrale remonte donc bien au-dela du christianisme, en dépit des idées reçues... Détrompez vous !
De toute façon, même le nom de Noël est une altération d'une autre désignation de cette fête païenne : la Neue Helle, autrement dit la "Nouvelle Clarté". Elle marque le début, à partir du Solstice d'Hiver, d'un lent processus de renouveau de la lumière, des forces de la vie et de la Nature endormies, le soleil commençant très progressivement à briller chaque jour un peu plus longtemps à compter de cette date.

Quant à la figure mythique du Père Noël, si chère à l'imaginaire enfantin, elle est en fait issue d'un subtil mélange entre trois  personnages mythologiques : le dieu Wotan/Odin, la déesse Freyja, deux divinités pourvoyeuses symbolisant l'abondance et la fertilité, et le Saint Nicolas chrétien, lui aussi constituant une figure pourvoyeuse.


Avec quelques jours d'avance, chers amis lecteurs et lectrices, je vous souhaite donc une excellente célébration de Yule/Noël.

Hans CANY

 

 

WOTAN.jpg

 

pagan-calendar.jpg



16:42 Publié dans Histoire, Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : hans cany, paganisme, identité & racines |  Facebook | | |

Commentaires

salut hans tu fais de supers articles QU'il s'agisse de la libye ou de la supercherie chrétiennes merci pour tes dénonciations.rolo

Écrit par : rolo x | 21/12/2011

salut hans tu fais de supers articles QU'il s'agisse de la libye ou de la supercherie chrétiennes merci pour tes dénonciations.rolo

Écrit par : rolo x | 21/12/2011

Petites notes quand-même, au risque de me faire pendre: Yule, la fête du solstice est une fête durant douze jours, chaque jour représentant un mois de l'annee commençant le 21 decembre jusqu'au 1er janvier(cette idée a été reprise, voire les douze jours de noël tralala, 5 janvier les rois mages)
Ensuite, idée fréquemment reçue, c'est celle de Yule étant une fête pour Odin/Wotan. Que nenni, Odin à déjà une fête, le Walpurgis, halloween pour les chrétiens. À qui est donc consacré Yule si ce n'est pas à Odin? Eh bien Yule est consacré à Thor, qui est, en partie, aussi responsable de la fertilité. Et quand on compare Thor et le père noël, on voit que les envergures se rapprochent.

Écrit par : Alex | 16/12/2012

Erreur : la Nuit de Walpurgis (nom qui est d'essence chrétienne, car faisant référence à une prétendue "Sainte Walpurge"), c'est la nuit du 30 au premier mai, autrement dit Beltaine ou Cetsamhain dans la Tradition celtique.
Halloween, c'est Samhain/Samonios, ça se situe à l'exact opposé dans le cycle calendaire. Quant à la référence à Thor/Donar, euh...désolé, mais c'est bien la première fois que j'entends dire cela. Je ne vois pas où sont les correspondances symbolique avec le Père Noël, d'ailleurs. Je suis loin d'être le seul à soutenir que ce dernier est une combinaison de 3 personnages : Wotan/Odin, Freya, et le Saint Nicolas chrétien. Mais bon, si tu le dis...
Concernant les Douze jours, nous sommes d'accord. Merci de l'avoir rappelé ici. J'aurais dû aussi en parler dans mon texte.

Écrit par : Hans CANY | 16/12/2012

Concernant Neue Helle, cela ne signifie pas "nuits sacrées" mais nouvelles lumières car le soleil ré-apparait( neu =nouveau et hell = clarté en allemand). Le terme " nuits sacrées" est traduit par Weihnachten( du mot Nacht en allemand qui signifie nuit) qui correspond à Noêl en Allemand

Écrit par : albert | 29/10/2014

Les légendes plus précoces, d'avant le communisme, décrivaient Ded Moroz comme un sorcier méchant et cruel, proche des anciens dieux slaves Pozvizd — dieu du vent, du bon et du mauvais temps —, Zimnik — dieu de l'hiver —, et Korochun — un roi souterrain régnant sur les froids glaciaux. Selon la légende, Ded Moroz aimait congeler les gens, enlever les enfants, et les emporter dans son grand sac. En guise de rançon, les parents devaient apporter des cadeaux pour payer la libération de leurs enfants. Il serait donc plus proche du père Fouettard que du père Noël. Néanmoins, sous l'influence des traditions de l'église orthodoxe, le personnage de Ded Moroz changea d'aspect, et acquit certaines caractéristiques du Sinterklaas néerlandais, prototype du Santa Claus américain.

A priori c'est bien le grand pere du givre qui est le plus proche du pere noel!!!

Écrit par : Cédric | 17/12/2013

Les commentaires sont fermés.