Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/02/2016

Réflexions d'un homme d'extrême droite

german_ss_officer_skeleton_by_angrydogdesigns-d313pjs.png

Par Robert Dun

 

 J'en ai découvert une bien bonne : je suis d'extrême droite !

J'ai fait cette constatation en lisant le livre de René Monzat aux Éditions du Monde : Enquêtes sur les droites extrêmes, dans lequel je suis cité six fois. L'ami Marcel Renoulet m'a remonté le moral en m'apprenant que, selon le même auteur et un second ouvrage où il me cite également, l'Homme libre aussi est une publication d'extrême droite...

 

  Alors que tout le clan capitaliste, malgré ses dizaines de millions d'analphabètes et de chômeurs, ses États tous plus endettés les uns que les autres, triomphe impudemment devant l'effondrement du monde soviétique, je fais mienne et répète en toute occasion la formule du chancelier Erhard ( successeur immédiat d'Adenauer ) : « Le communisme est une bonne question, mais une mauvaise réponse ». La mauvaise réponse ayant fait naufrage, ce dont je me réjouis, la bonne question est pourtant plus impérative que jamais. Autrement dit : les prévisions de Hegel en 1835 ; de Karl Marx en 1848, de Jaurès à la fin du dix-neuvième siècle sur les inévitables impasses finales de l'économie concurrentielle sont en pleine réalisation concrète. Si constater cela c'est être d'extrême droite, alors je suis bien d'extrême droite.

 

  Je fus l'un des premiers, surtout après le feu de paille du Printemps 1968, à lancer la prise de conscience écologiste, et ceci avant même de connaître le mot écologie. Donc je suis d'extrême droite.

 

  Je suis depuis toujours l'ami des animaux et je fulmine contre toutes les monstruosités contemporaines à leur égard. Mais la première mesure législative d'Hitler ayant été d'interdire la vivisection, le même personnage ayant coutume de fulminer contre les chasseurs de son entourage, quand on est pour les animaux, on est d'extrême droite. Pauvre Brigitte Bardot ! Quelles affres de conscience ne l'attendent-elles pas si jamais elle découvrait que, sans s'en douter, elle était hitlérienne ? Vous haussez les épaules ? Eh bien sachez qu'un mien ami a perdu il y a environ quinze ans son poste de maître de conférences à la Faculté de Munich pour avoir eu l'audace de fonder une ligue contre la vivisection et les expériences sur animaux de laboratoire. Pire : il mettait à nu le juteux commerce de ventes d'animaux à des fins "scientifiques". Il se retrouva donc accusé de "néo-nazisme". Vous rappelez-vous cette récente histoire d'enlèvements de chiens destinés aux bistouris et aux seringues injectrices de bacilles dans le Sud-Ouest de la France ?

 

  Extrême droite vous dis-je, extrême droite !

 

  Je défends les révoltés des banlieues contre les imbéciles qui continuent à construire des Sarcelles vingt ans après que la sarcellisation, autrement dit la pathologie du désespoir sur fonds de béton et de macadam soit devenue un concept en psychologie. Mais la psychologie va là à l'encontre du progrès. Elle est donc d'extrême droite, tant pis si la majorité des psychologues "anti-Sarcelles" se réfèrent par ailleurs à Mao ou à Trotsky.

 

  Je dénonce les fanatiques religieux qui foutent le feu aux cinémas qui passent la Dernière tentation du Christ, la lâcheté des maires qui capitulent devant ces fanatiques, les "fous d'allah" qui réclament la mise à mort de Salman Rushdie. Mais on ne doit pas contester la base biblique de la pensée. Si on pousse l'audace jusqu'à réclamer la liberté de pensée en dehors des trois religions des "hommes du Livre" ( c'est le terme utilisé par Mohammed au début du Coran ), on est d'extrême droite. Or cette audace je l'ai eue dès 1984, alors que Pierre Mauroy avait violé la laïcité de l'État en affirmant publiquement « la supériorité du monothéisme ». J'ai à cette date dénoncé le fait sur une radio provinciale. Dans mon livre l'Âme européenne, réponses à B.H. Lévy, je démontre que ce monothéisme s'est chargé de toutes les intolérances et persécutions. Donc je suis bien d'extrême droite comme Jaurès, Clémenceau, le petit père Combes et tous les affreux laïcards de la troisième République.

 

  Aujourd'hui le socialisme ne crie plus « Vive l'école laïque ! », il crie « Les tchadors à l'école ! »

 

  Alors à tous ces tartuffes à masque antifasciste, mais porteurs de plus d'intolérance, au moins au plan religieux, que les pires fascismes, j'ai une réponse sans réplique à faire : le mot de Cambronne.

 

Robert DUN

(Article paru dans la revue L'HOMME LIBRE, fils de la terre, Mars 1993)

 

 

Enregistrer

00:23 Publié dans Politique, Propos du paria | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : robert dun, ecologie, religions |  Facebook | | |

19/06/2015

Le totalitarisme et sa "novlangue" : c'est maintenant

Quoi que l'on puisse penser par ailleurs de lui, en mal ou en bien, on pourra difficilement contester à l'excellent Doktor Goebbels le titre d'expert ès propagande, véritable art dont il maîtrisait à la perfection tous les arcanes. Son insondable cynisme ne doit pas occulter son indéniable génie en la matière. Et la citation  suivante illustre à merveille une certaine réalité. A savoir qu'il a fait bien des émules parmi tous ceux qui, aujourd'hui, prétendent nous gouverner et/ou nous "informer"... 

Hans CANY

 

 

Goebbels_1.jpg

 

 

En guise de complément et de conclusion, je me bornerai
à ajouter ce qui suit :

Orwell_1.jpg

 

01:05 Publié dans Politique, Propos du paria | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hans cany, democratie |  Facebook | | |

15/03/2015

Le scandale inouï de la CFE imposée aux auto-entrepreneurs

Cela n'aura échappé à personne. Le matraquage fiscal, déjà fortement intensifié durant l'ère Sarkozy, est aujourd'hui, sous le règne d'un gouvernement prétendument "socialiste" (sic), en train de prendre des proportions inédites. N'ayons pas peur des mots : il atteint désormais des sommets qui repoussent toujours et encore plus loin les limites de l'indécence.

Il est en ce moment même question de l'élargissement de la "redevance audiovisuelle" aux heureux possesseurs de supports mobiles, tels que les tablettes et autres smartphones. En attendant un probable élargissement de cette prétendue "redevance" aux simples possesseurs d'ordinateurs disposant d'une connexion internet, de façon générale. Ce qui, à mon humble avis, ne saurait tarder. On parle même, entre mille autres choses, de la création d'une taxe sur le simple mouillage, à laquelle seraient assujettis les propriétaires d'embarcations !  Ben voyons.

Dans un même ordre d'idée, ils ont récemment élargi la prétendue "Cotisation Foncière des Entreprises" (CFE) aux simples auto-entrepreneurs, qui sont généralement des gens qui ne gagnent pas un rond, et qui ne disposent d'aucun local pour exercer leur activité, puisqu'ils font juste ça à partir de leur domicile personnel. Cette "CFE" s'élève, pour la tranche minimale, à une modique somme comprise entre 215 et 500 euros... Rien que ça.

Or, les auto-entrepreneurs en question paient déjà, en tant que locataires, la prétendue "taxe d'habitation", impôt contestable en soi par excellence, puisqu'il consiste tout bonnement à faire payer le droit fondamental d'habiter sous un toit. Le comble de l'ignominie est allègrement franchi, lorsqu'on prend conscience du fait que non seulement les locataires doivent s'acquitter de cette "taxe", mais que les propriétaires doivent aussi payer une "taxe foncière" sur...les mêmes logements, lesquels sont ainsi, de facto, doublement taxés ! Avec la CFE élargie aux "sans dents" que sont les auto-entrepreneurs, c'est donc une double peine qu'on leur inflige,  sous un prétexte analogue dans les deux cas. Et tout ceci, bien entendu, s'ajoutant au scandale du RSI, prélèvement régulier effectué sur le chiffre d'affaire desdits auto-entrepreneurs, auquel ils sont soumis au même titre que tous les commerçants, artisans et autres acteurs des professions dites "libérales".

L'insoumission fiscale pure et simple sera bientôt notre ultime recours. Il faudra avoir le cran de refuser catégoriquement de verser ces rançons. Mais combien sont ceux qui auront le courage de tenir tête à ces gangsters, face aux pressions, à l'intimidation et aux chantages administratifs ? La colère gronde, la colère monte. Doucement mais sûrement, et ce de toutes parts. Nos chers gouvernants seraient mieux avisés d'en tenir compte, sans quoi le retour de manivelle promet, à la longue, d'être assez rude pour eux.

Combien de temps allons-nous encore rester passifs face à de telles infamies ?!? C'est plus qu'un scandale. Cela relève carrément du vol qualifié, voire du crime organisé. Réveillez-vous. Réveillons-nous.

Hans CANY

 

Impots_taxes_pieuvre.jpg

RSI.jpg

 

 

 

17:16 Publié dans Politique, Propos du paria | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : hans cany |  Facebook | | |

19/02/2015

"Complotisme", "conspirationnisme", "confusionnisme" : y'a bon la délation

Puisque certain(e)s, se croyant apparemment fort bien inspirés, me "dénoncent" inlassablement en tant que propagateur de thèses "complotistes" ou "confusionnistes" (sic), il est de mon devoir de rafraîchir les esprits embrumés, à propos d'un terme qu'ils se contentent généralement de répéter de façon quasi-incantatoire, tels des perroquets, mais dont le sens profond et l'origine même leur échappent.
A méditer...

HC

Complotisme.jpg

hans cany

 

17:21 Publié dans Politique, Propos du paria | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : hans cany |  Facebook | | |

17/01/2015

Mise au point : POUR QUI VOUS/ME PRENEZ-VOUS ?

Je sais qu'un certain nombre de "vedettes" (plus ou moins célèbres) lisent régulièrement ou occasionnellement mes écrits, et qu'une partie d'entre elles aimeraient sincèrement faire plus ample connaissance avec moi. Seulement, si elles attendent que je prenne l'initiative de venir vers elles, les célébrités en question risquent d'attendre longtemps...

N'étant pas du tout enclin à reconnaître quelque rapport hiérarchique que ce soit, je ne suis pas disposé, par tempérament, à endosser le rôle du gueux venant prêter allégeance et mendier un semblant de reconnaissance auprès de son seigneur.

Aussi illustres soient-ils, et quel que soit leur degré de notoriété, ceux et celles qui s'intéressent à ce que je fais, dis et écris sont invités à faire le premier pas, car je n'ai aucune envie de me faire éconduire avec hauteur et suffisance. Si vous me jugez digne d'intérêt, faites l'effort de venir vous aussi sur mon mur Facebook et/ou sur mes divers blogs, de "liker", de commenter etc. Je ne vois pas au nom de quoi les efforts devraient se faire à sens unique.

Je n'admets que les rapports D'EGAL A EGAL, qui que vous soyez , quels que soient votre renommée, votre âge, votre statut social, votre titre, votre grade, vos activités et responsabilités, ou autres. Cela vous paraîtra peut-être présomptueux de ma part, mais c'est à prendre ou à laisser. Si cette formule ne vous convient pas, allez au Diable. Et qu'on ne s'inquiète pas outre mesure à mon sujet : si vous choisissez de me snober, je pense que je m'en remettrai vite. Merci.

Hans CANY

 

 

chiens_connard.jpg

 

23:26 Publié dans Propos du paria | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hans cany |  Facebook | | |

01/02/2012

Propos du paria

J'inaugure ici une nouvelle catégorie de publications, les "Propos du paria", dont la périodicité sera irrégulière et aléatoire : je n'en publierai, de temps à autres, que lorsque ça me chantera.
Ces "Propos du paria" consistent en de brefs commentaires et réflexions se rapportant à l'actualité ou à des faits de société en général, voire à des thèmes intemporels, sans qu'ils donnent lieu à un développement sous forme d'articles entiers.  Aussi, ces commentaires et réflexions vous seront livrés en vrac, passant du coq à l'âne, bruts et sans fioritures. A chaud et dans le feu de l'action, pourrait-on dire...



_______________________________________________




. Face aux dérives voire au déviationnisme des uns, et aux tentatives de récupération des autres, il m'apparait nécessaire aujourd'hui d'être particulièrement vigilants, pour que les principes fondamentaux du Livre vert et de la Troisième Théorie universelle ne soient ni dévoyés, ni déformés, ni bradés à vil prix sous des prétextes divers. Pour ce faire, j'entends lancer un nouveau concept, la Garde Verte. Celle-ci sera informelle, mais son rôle s'apparentera à celui des indispensables Comités révolutionnaires dans la Jamahiriya. J'y reviendrai prochainement, dans un article qui présentera la chose de façon détaillée, et qui expliquera en quoi consiste le fait d'être un garde vert ou une garde verte.



. Au Sénégal, cette ordure de Wade avait honteusement lâché et trahi Kadhafi. A présent, c'est le retour de manivelle pour lui, et le peuple sénégalais exige qu'il dégage ! Ce dont je me réjouis !! DEHORS WADE, ESPECE DE VIEUX FUMIER !!!


. La guerre en Libye, ce sont entre 50 000 et 100 000 morts (selon les estimations). Dont 20 000, au bas mot, sont directement imputables aux bombardements terroristes de l'OTAN... Obama et Clinton, comme leurs complices européens, devraient être jugés pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité par le prétendu TPI, si toutefois celui-ci était une institution judiciaire digne de ce nom et impartiale.



. Obama est un CRIMINEL DE GUERRE. Ce type a du sang sur les mains, au même titre que ses complices Sarkozy et autres Cameron (sans même parler de leurs sous-fifres respectifs comme Hillary Clinton, Juppé etc). Tous ces individus sont des criminels en puissance, et rien de moins. Déjà pour la Libye (un scandale sans précédent), mais aussi sans doute prochainement pour la Syrie et l'Iran. Leur plan est en cours d'application, et chaque jour est pire que le précédent : on se rapproche de l'échéance...



. Les médiamensonges et la propagande médiatique au sujet de la Syrie ne connaissent décidément aucune limite, ni aucune retenue. Pas plus tard qu'hier, j'ai pu constater que des présentateurs d'émissions grand public sur l'actualité n'hésitaient pas, désormais, à parler du "terroriste Bachar el-Assad", du "dictateur/tyran Assad", ni à affirmer, sans sourciller, que "la torture systématique des enfants" (par le régime) était devenue monnaie courante en Syrie !  Histoire de mieux faire pleurnicher dans les chaumières... Et de renchérir en précisant bien que la méchante Marine Le Pen qualifiait, elle, les évènements syriens de dérisoires...   Comme ça, on fait d'une pierre deux coups : l'art et la manière de diaboliser à la fois Bachar el-Assad et Marine Le Pen. Plus c'est gros et plus ça passe, comme on dit...



. Les USA acheminent en catimini un très vieux porte-avions nucléaire, l'USS Enterprise, vers l'Iran. Une quasi-épave en fin de carrière, qu'il est prévu de démanteler en 2013. De là à penser qu'un coup fumeux se prépare, une opération sous faux drapeau consistant à saborder ce navire pour en accuser l'Iran, et ainsi avancer un bon prétexte pour attaquer ce pays, il n'y a qu'un pas que l'on n'oserait bien sûr pas franchir...




.  Depuis 2009, les bienheureux "bénéficiaires" (sic) de minimas sociaux de type RSA ne sont plus exonérés d'un impôt aussi infâme et exorbitant pour les petits revenus que la Taxe dite "d'habitation", qui frappe tout autant les miséreux que les foyers aisés. Cet impôt archaïque, digne de l'impôt sur les "portes et fenêtres" de l'Ancien Régime, consiste tout bonnement à faire banquer le simple droit de vivre...sous un toit ! Ignoble. C'est vraiment du racket étatique.Même si le butin est censé revenir aux municipalités. Lesquelles nous rançonnent déjà bien avec leur répugnant stationnement payant et autres rackets légaux du même tonneau.



.  A la mairie, en allant faire renouveler ma putain de carte d'identité voici deux ans, je suis tombé sur une employée de mairie très con, une vieille grognasse aimable comme une porte de prison. Au moment de prendre mes empreintes digitales, j'ai eu un bref moment d'hésitation, et elle m'a dit "faites ça avec l'index, le doigt le plus long". Je lui ai alors répondu "non, le plus long c'est celui-ci, le majeur", en lui faisant un gros doigt...  C'était juste un geste spontané, irréfléchi sur le coup. Mais je ne le regrette pas.



.  Les végétariens radicaux et les vegans contestent le caractère soi-disant "carnivore" de l'Homme. Au pire, c'est un "omnivore" de fait, mais certainement pas un carnivore. Un "omnivore" physiologiquement conçu pour être plus végétarien qu'autre chose, et qui -surtout- a le choix d'être vg ou "omni"... Ce qui fait toute la différence, d'une part avec les vrais carnivores (qui eux n'ont pas le choix), et d'autre part avec les animaux omnivores, qui eux ne disposent pas de libre-arbitre, et ne s'embarrassent guère de considérations morales puisque leur psychisme ne le leur permet pas. Mon positionnement, comme celui de la grande majorité de ceux qui sont vg pour les animaux, n'a strictement rien à voir avec un quelconque "respect de la vie" en soi, mais prend en considération la vie sensible (et consciente aussi, accessoirement, puisque tous les êtres sensibles ont au minimum une conscience perceptive). Jusqu'à preuve du contraire, les végétaux ne disposent en effet d'aucun système nerveux, ni d'aucun organe assimilable au cerveau des animaux. Je suis quelque peu surpris qu'on puisse encore se poser la question...


EDIT DU 8 FEVRIER 2012 :

. Si Serge Letchimy doit présenter des excuses à quelqu'un, ça ne peut être qu'aux néonazis. Moi, si j'étais nazi, je serais outré d'avoir été comparé à un personnage aussi vil et aussi méprisable que Guéant.





H.C.

 

lutte_par_la_plume.jpg



 

14:30 Publié dans Propos du paria | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : hans cany |  Facebook | | |