Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/01/2012

Libye : Seïf al-Islam 1er ministre ?... Ne parlez pas de malheur !

Des rumeurs insistantes font actuellement polémique, selon lesquelles les prétendues "autorités" de la soi-disant "nouvelle Libye" rechercheraient un compromis, et négocieraient secrètement en vue de nommer Premier ministre...Seïf al-Islam Kadhafi !!!
A l'heure où j'écris ces lignes, il est encore impossible de déterminer si ces rumeurs sont fondées ou non. Mais si cela se confirme, ça ne me dit rien qui vaille. Et c'est le moins que je puisse dire… A mon sens, l'acceptation par Seïf d'une telle nommination constituerait un acte de trahison sans précédent. Je ne suis pas du tout de ceux qui placent leurs espoirs de ce côté-là. Très loin s’en faut. D’ailleurs au final, pour ces derniers, la déception risque d’être rude…
Même si je respecte leur point de vue, à titre personnel, je ne partage pas du tout l’enthousiasme de certain(e)s ami(e)s pour les possibles initiatives de Seïf. Ce dernier me semble un peu trop enclin aux compromis, voire aux reniements sous couvert de réformes etc… Je place davantage d’espoirs en Aïcha Kadhafi, et dans l’aile la plus radicale de la Résistance verte. De toute façon, le principe même d’élections à l’occidentale avec partis etc, même si la participation de “kadhafistes” y était admise -ce qui n’est de toute façon pas le cas-, est déjà en totale contradiction avec les principes fondamentaux exposés dans le Livre vert. De surcroit, cette mascarade électorale ne peut mener à rien d’intéressant, il ne faut surtout pas se leurrer. En ce qui me concerne, ce sera toujours vert vif ou rien du tout.
Non seulement une part très importante du peuple libyen reste depuis toujours acquise à la cause verte, mais de plus, même une proportion croissante de ceux qui se disaient hostiles au Guide commence déjà à regretter amèrement ce dernier, en réalisant à présent ce qu'elle a perdu. Eh non, la vie quotidienne n'est plus du tout la même à présent. Encore eut-il fallu y songer avant...

D'aucuns avancent qu'il serait de toute façon indispensable à présent de faire des compromis, de jeter les bases d'une formule consensuelle, susceptible de gagner l'adhésion de toutes les tribus du pays, et commencent à évoquer l'idée d'une "Jamahiriya réformée"... Est-il nécessaire de préciser que je m'inscris en faux contre une telle analyse et de telles conclusions ?
Ce n’est pas aux verts de faire des concessions et réformes pour faire consensus, c’est aux tribus de se rallier aux verts. Moi, c’est ainsi que je vois les choses. Et j’irai même plus loin : pour moi, “réformateurs” = liquidateurs. Je crois bien qu’hélas, comme chez les communistes après la disparition de Staline (et bien au-dela), on risque d’assister à un schisme entre les verts purs et durs, “à l’ancienne”, et ceux qui sont plutôt favorables à une politique de compromis et de réformes. C’est triste à dire, mais cela me semble difficilement évitable. On peut voir venir de loin la scission. Je vous laisse le soin de deviner dans lequel de ces deux “camps” je me situe d’ores et déjà…

Prudence, méfiance et vigilance quant à l’évolution des évènements, donc…
Et en attendant, soutien total aux actions combattantes de la guérilla verte !

Hans CANY

kadhafi_Miss Me Yet Gaddafi.jpg



12:42 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : libye, géopolitique et politique internationale, hans cany |  Facebook | | |

Commentaires

NON A LA DYNASTIE KADHAFI !

Mouammar a apporté aux citoyens libyens un "capital" de bienfaits tels que les droits de l'homme concrëts : le droit de manger et boire à sa faim et soif, de se vêtir convenablement, de se loger décemment, de s'instruire, de s'informer, de participer aux décisions tant locales que nationales et internationales... qui les concernent directement et indirectement, bref, la Jamahirya, la Démocratie Directe et Socialiste, incompatible avec les pseudos "démocraties" Nord-Occidentales présentées à la communanté des nations de la Planète Terre comme un produit fini, indépassable et imposable au besoin à coups de tapis de bombes de toute nature aéroportées par ce petit septième de monde aux six milliards d'autres habitants de la planète...

Les démocrassies Nord-Occidentales, averc leurs grands cirques électoraux sur- médiatisés dans le cadre desquels des citoyens consumèrisés sont appelés à échéance plus ou moins régulières, à abdiquer leur souveraineté au profit de personnels mâles et femelles médiatico-politiciens bourgeois et petits-bourgeois, constitutifs de "partis" se présentent volontier avec suffisance et arrogance au monde comme seules détentrices de la Vérité et de la Civilisation...

Les "partis" sont en compétition essentiellement pour l'alternance à la "mangeoire" centrale, un "pouvoir" d'Etat vide de réalité, ces "démocraties" étant toutes articulées autour du véritable pouvoir central, le Régime Capitaliste, plus que jamais actuellement omnipotent avec ses grandes compagnies et institutions financières mondialisées et avalisées par un système de gouvernance mondiale des plus anti-démocratique qui soit, l'ONU et surtout son "Conseil de Sécurité"...

Mais revenons à la prétendue Dynastie Kadhafi...C'est bien connu, le Père amasse un "capital" et les enfants le dilapident...

Après la chute du "mûr" commémoré à grands renforts de leurs trompettes médiatiques par les dirigeants de l'Entité Nord-Occidentale, nombre de pays ayant recouvré leur souveraineté comme l'Irak, la Syrie, l'Egypte Nasserienne, la Libye, l'Algérie, Cuba... se sont retrouvés orphelins de l'URSS, sur laquelle ils s'appuyaient pour assurer leur développement socio-économique et leur défense nationale...

C'est donc dans le contexte d'un monde passé de la bipolarité à un monde unipolaire qu'il faut comprendre les multiples compromis, certains frisant la compromission, passés avec le Système de gouvernance Capitaliste Nord-Occidental et ses "lois du marché" qu'il faut situer les comportements des dirigeants de ces pays...

A propos de Saïf, n'est-ce pas lui qui a poussé le "compromis' jusqu'à ouvrir un boulevard à certains meneurs du panier de crabes "cnt" ?...

Aïcha ...Peut-être...Attendons pour voir...Certains n'avancent-ils pas ingénument qu'elle serait sur le point de quitter son refuge algérien pour... un comble !..."Israël" !...

Non...N'en déplaise aux amateurs du genre, il n'y aura pas de Dynastie Kadhafi...Un seul Kadhafi, mort ou vif, demeurera dans le coeur, l'esprit et l'âme de millions de libyens à qui il a apporté la démocratie directe socialiste et d'africains pour qui il a été le phare d'un développement socio-économique souverain du Continent...

Je ne doute pas, quant à moi que du sein de la Jamahiriya, c'est à dire de l'authentique Peuple Libyen,, de la Libye Souveraine, surgiront des éclaireurs capables de conduire la Résistance à la victoire...

Le martyre supporté par la Libye n'aura pas été vain...Il aura permis , au-delà des millions de libyens et d'africains, à des centaines de milliers de citoyens de la Planète, y compris Occidentaux, de prendre connaissance de la Jamahiriya, du livre Vert ...

Dans le contexte actuel d'un monde multipolaire d'une cruauté inouïe où l'Entité Nord -Occidentale s'efforce par tous les moyens de préserver sa main-mise su les richesses, notamment minérales et énergétiques de la Planète, face à un capitalisme national chinois et dans une moindre mesure russe qui la lui conteste, les nations souveraines ne doivent pas hésiter à jouer à fond sur ces rivalités dans la perspective de leur développement socio-économique auto-centré...

Dans l'attente du surgissement d'une Alternative Globale où la démocratie directe et socialiste des peuples souverains imposera un nouvel oerdre planètaire plus fraternel où l'homme cessera d'être un loup pour l'homme...

Le livre vert de Mouammar aidé de l'analyse Marxienne du capitalisme actuel devraient contribuer à son avènement...Un des plus grands hommes d'Etat de cette charnière entre le vingtième et le vingt-et-unième siecle, le Président Hugo Chavez a parfaitement compris cela...Puisse le Dieu des croyants et le Destin des non-croyants lui accorder le rétablissement intégral de sa santé.

Écrit par : Bernard | 14/01/2012

Les commentaires sont fermés.