Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/03/2012

Mouammar Kadhafi : ta rage n'est pas perdue !

Je ne supporte vraiment pas l'idée qu'il soit mort, à jamais disparu. Rien ne prouve le contraire, mais rien non plus ne prouve de manière décisive qu'il le soit vraiment... Cette incertitude est pour moi une torture permanente. Je me considère comme très proche de lui depuis maintenant un peu plus de 26 ans. J'ai toujours rêvé de le rencontrer, ne serait-ce que brièvement, ne serait-ce que pour échanger une poignée de mains et un regard. Je ne peux décidément pas me faire à l'idée qu'il soit vraiment mort, et je crois toujours que peut-être que... Mais s'ils l'ont vraiment tué. Si Obama, Sarkozy, Cameron et leurs sous-fiffres sont vraiment derrière cet assassinat... Ils n'imaginent même pas la portée et les conséquences réelles de leur geste. Même nous, 5 mois après, sommes encore abasourdis, dans l'incertitude. Mais au besoin, le retour de manivelle viendra. Et il sera violent... Je le garantis.

Qu'ils aient comploté pour renverser Ben Ali et Moubarak, c'était certes déjà très moyen, mais au fond personne ou presque ne les regrette vraiment. Mais ce que ces cons de Sarkozy, Obama et autres Cameron n'ont pas compris, c'est que Kadhafi n'a jamais rien eu à voir avec ça. En ce sens, Sarkozy, Obama, Cameron et consorts sont aussi ignorants et abrutis que les masses qu'ils manipulent...et qu'ils maintiennent délibérément dans l'ignorance, à grands coups de désinformation et de non-information.
Par-dessus tout, en tant que citoyen -bien malgré moi- de l'Etat-Nation hexagon, j'ai un ressentiment tout particulier à l'encontre de Sarkozy, de ses sous-fiffres et de tous ses complices directs comme indirects, ordures conscientes comme idiots utiles. Un ressentiment sans borne contre ce pays, ses classes dirigeantes, et la grande majorité de ses masses moutonnières.

Serait-ce donc mon frère caché, que l'on peut entendre dans la vidéo ci-dessous ???... Tout ce qu'il y dit, c'est moi tout craché ! Je n'en reviens pas.  A tel point que je dois dire qu'
il me coupe l'herbe sous les pieds : j'aurais très volontiers fait exactement le même genre de vidéo, ou tout au moins rédigé un article au propos analogue. Mais  comme ça, c'est donc d'ores et déjà chose faite. Excellent, et un très grand bravo à lui.

H.C.



Ils ont tué Kadhafi ! Bande d'enculés ! par Dukeupont



Autre réaction qui m'a particulièrement touché et que je me permets donc de reproduire, le joli poème suivant :


Kadhafi
Tant sans savoir t'ont appellé folie
Tu m'a tant appris
Mon guide, notre guide
Sans toi aujourd'hui ce monde est vide
Muammar
Tant ont essayé de salir ton histoire
Mais tu a donné l'espoir
Ô Kadhafi, tant ont dit que tu portais la mort
Mais toute ta vie, tu as rendu ton peuple plus fort
Ô mon père de coeur, aujourd'hui je pleure
Mais toi sans peur, tu a montré que seuls les corps meurent
Car les idées demeurent
J'ai tant pleuré, quand ils t'ont baffoué
Tant de larmes versées quand ton sang a coulé
Mon père de coeur, je t'ai aimé et jamais ne t'oublierai
Tu a mis sur nous un esprit nouveau
Où résonnent chacun de tes mots
Ta voix rassurante
Comme un hymne en moi chante
"De l'avant de l'avant, soyez forts"
Résistant résistant n'abandonnons pas nos rangs
Continuons d'écrire l'histoire non dans le sang
Mais avec sagesse comme tu nous l'as enseigné
Le guide que nous aimons tant
Et qui de son message a signé
L'avenir vers lequel notre bras se tend
Car ensemble
Nous sommes séisme
Déja la terre tremble
De côté notre pessimisme
Déja nos mains tremblent
  A nous l'optimisme
Sur notre chemin parcouru
N'oublions jamais ceux qui ne sont plus
Pour que leurs idées vécues
Et que ceux qui ont survécu
Soient les idées qui demain véhiculant le monde
Vers une vie plus féconde
Et qu'en mémoire de nos guides, de nos résistants
De toi mon très cher père de coeur
Nous ne laissions plus jamais le monde au mains des gens avides
Plus jamais tomber au sol des corps livides
Mais que nous redonnions espoir et amour
Sagesse et compassion, que ton histoire nous serve pour toujours
Je t'aime ô mon père de coeur ô Muammar kadhafi
Repose en paix, ici personne ne t'oublie

Minsha Mokeyok

 


 

libye, géopolitique et politique internationale



13:33 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : libye, géopolitique et politique internationale |  Facebook | | |

Commentaires

J'ai trouvé à l'adresse qui suit une texte très troublant. Qu'en pensez-vous ? Est-ce fiable ? Si seulement cela pouvait être vrai, ce serait merveilleux.

http://siteground243.com/~hiram155/2012/03/12/is-gaddafi-alive/

Écrit par : Anne | 22/03/2012

J'ai vu ça hier, et en effet c'est interpellant... J'ai relativement bon espoir.
Et pour tout dire, je m'attends à un rebondissement spectaculaire dans un avenir plus ou moins proche... Wait & see ;-)

A voir aussi :

A Gaddafi speech on March 2, 2012 !

all the recorded voice of the Libyan leader Muammar Gaddafi was scheduled to be published on March 2, on the anniversary of the proclamation of the power of the people, but certain conditions have not reached their time, and he said the struggling Gaddafi in his speech he is alive and laughed at who they said they killed him and confirmed that he continues to resist is struggling and will lead the People's Revolution and said to his people and they continue Eavh not weaken.
(Natali Zhtlnova)

http://www.youtube.com/watch?v=jOgNjzSB4fw&feature=player_embedded

Écrit par : Hans CANY | 22/03/2012

tres touchee par ce poeme que jaurai moi mm pu ecrire en hommage a notre guide. tres bien ecrit il tanspire ce que je ressent envers notre colonel. MOI AUSSI JAURAI AIMEE DE TOU








tres touche par ce poeme adresse a notre guide, tres bien ecrit, qui transmet bien mes sentiments.
MOI AUSSI JAI UNE GRANDE ADMIRATION POUR LE COLONEL: japprecie son cote etrange ; enigmatique,hors norme. ILS DISENT QUIL ETAIT FOU!!!
il leur faisait peur tous autant quil sont. MON REVE AURAIT EE DE LE RENCONTRER,de converser avec lui, et aussi de le rencontrer entant que FEMME: il avaIT TANT DE CHARME.
COMME IL EST DIT DS LE POEME: vous aviez une voix douce et grave tres rassurante et
sensuel.

DS MES REVE JE PENSE A VOUS CHER MOUAMAR.

Écrit par : ROSE | 26/03/2012

Les commentaires sont fermés.