Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/08/2012

1er septembre : 43ème anniversaire de la Révolution Al-Fateh

Libye43.jpg

Ce 1er septembre 2012 marque le 43ème anniversaire de la Révolution Al-Fateh de 1969, et donc l'entrée dans la 44ème année de son esprit immortel. Une pensée toute particulière pour la Libye martyre, pour le peuple libyen qui souffre aujourd'hui sous le joug de la dictature des traîtres et des islamistes parvenus au pouvoir dans les fourgons de l'OTAN, ainsi que pour la Résistance verte qui ne baissera jamais les armes.

Nombreux sont ceux qui, s'étant laissés abuser par les mensonges et les mirages de 2011, en sont à présents réduits à déchanter amèrement. Finie la démocratie directe et participative, fini le logement gratuit pour tous, finies l'eau et l'électricité gratuites, finie l'essence à 8 centimes d'euro le litre, finis les prix bas et régulés, finies les aides sociales diverses, finie la sécurité dans les rues, finie l'égalité des droits entre hommes et femmes etc etc ! Nous les avions pourtant avertis. Ceux-là auraient certainement mieux fait de nous écouter et d'y réfléchir en temps voulu... Ils n'ont désormais plus que leurs yeux pour pleurer, et tout le temps de regretter, de méditer sur leur pitoyable inconséquence.

Que ce 1er septembre 2012 soit aussi une journée de protestation internationale contre le régime de terreur des rats du prétendu CNT, et pour les milliers de prisonniers politiques victimes aujourd'hui de détentions arbitraires, de parodies de procès iniques, de spoliation, de tortures et autres actes inhumains de toutes natures...
Le coeur vert de la Libye véritable bat toujours, et tôt ou tard, la Jamahiriya renaîtra de ses cendres !

Hans CANY

 

Libye1.jpg

Libye2.jpg

Libye3.jpg

15:12 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : hans cany, libye, géopolitique et politique internationale |  Facebook | | |

Commentaires

Comme vous le dites, beaucoup, en Libye,, se sont lqissés abuser par les mensonges des pions de l'Occident que sont les membres du CNT, lesquels ont magnifiquement intrrpreté la partition que Sarkozy, Juppé, Bernard-Henri Lévy. Et autres Obama, Clinton et Cameron avaient écrite pour eux. En droit, cela s'appelle une erreur inexcusable. Je n'ai à vrai dire, aucune envie de les plaindre. Ces gens-là avaient tout, la démocratie directe, un système de protection sociale comme l'on n'oserait même pas en rêver en Europe, et ils ont tout détruit, poussés par la sottise et la méchanceté.
Ma compassion va aux Libyens qui, tout au long de cette guerre et encore à présent, sont restés fidèles au Frère Guide. À ceux-là, on a causé des torts irréparables, on leur a détruit leur vie vie, leur bonheur, leur pays, pour les jeter dans le chaos. Mais les autres, les faibles d'esprit, les contestataires à la petite semaine, n'ont que ce qu'ils méritent. J'espere que, maintenant, ils ont compris leurs erreurs,du moins pour les moins stupides d'entre eux. Mais il est trop tard pour faire marche arrière. Ils ont voulu le CNT, ou quel que soit le nom dont il s'affuble désormais, qu'ils en profitent. Ils sombreront avec lui.

Écrit par : Anne Prucha | 01/09/2012

Les commentaires sont fermés.