Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/09/2014

Référendum écossais : droits des peuples et farce "démocratique"

55% de suffrages en faveur du "Non" à l'indépendance écossaise se sont donc exprimés...

Ce qui signifie que 45%, soit près de la moitié des votants, se voient imposer la poursuite d'un régime qu'ils rejettent. Si on ajoute à cela les non-inscrits et les abstentionnistes, il est clair que c'est plus de la moitié des Ecossais qui n'a pas dit "Non". Mais pourtant, c'est bien ce "Non" qui est pris en compte. L'imposture de ce système de dupes, qui ne laisse aucune place à la volonté des "minorités" (aussi importantes que puissent être ces "minorités") , qui ne prévoit aucun compromis alternatif susceptible de satisfaire tant les uns que les autres, apparait au grand jour : sous un vernis "démocratique", ils s'agit en réalité d'un système dictatorial.

Il est grand temps, aujourd'hui, de remettre en question les fondements mêmes de la prétendue loi de la "majorité", et de faire entendre d'autres voix : celles qui exigent l'instauration d'une démocratie réelle, directe, et celles qui revendiquent le droit fondamental à l'autodétermination, le droit des peuples et des nations à disposer vraiment d'eux-mêmes.

Certes, dans le cadre des fausses "démocraties" actuelles, le référendum reste un aménagement souhaitable, faute de mieux, hélas beaucoup trop rarement appliqué. Mais la triste affaire écossaise vient aujourd'hui douloureusement nous rappeler que cette formule référendaire n'a rien d'une solution idéale. Elle connait ses limites, et elle peut mener aux mêmes iniquités que celles qu'on peut observer lors de tout scrutin.

Leur vieux système est verrouillé. Il n'est rien -ou si peu- à en attendre.
 Nos regards doivent se projeter au-delà.

Hans CANY
 

europe-independante-1024x860.jpg

11:02 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : hans cany, fédéralisme, national-anarchisme, identité & racines |  Facebook | | |

03/09/2014

Apprenez tout l'art de la langue de bois : devenez ENArque !

ena_langue_de_bois2.jpg


L'ENA, cette institution parasitaire qui forme les "hauts fonctionnaires" de l'Etat français ainsi que la plupart des politicards aspirants de tous bords, bref l'ensemble des hiérarques qui prétendent vous gouverner, dispense un enseignement fondamental, clé de voute de toute "réussite" en la matière : la sacro-sainte langue de bois.

Sans une maîtrise parfaite de cet art noble entre tous, point de salut, point de carrière digne de ce nom. Les parvenus, les arrivistes et autres m'as-tu-vu l'ont tous très bien compris, eux. Alors faites un petit effort vous aussi, pour bien saisir de quoi il s'agit.

Voici un petit jeu simple, qui vous permettra d'en apprécier toutes les subtilités. Prenez un début de phrase au hasard dans la colonne  numéro 1, peu importe lequel. Faites le suivre d'un autre fragment de phrase dans la colonne numéro 2, n'importe lequel également, puis faites de même pour compléter, avec les colonnes 3 et 4. Vous obtiendrez ainsi un magnifique exemple de langue de bois parfaitement maîtrisée. Essayez diverses combinaisons, en respectant juste l'ordre : 1, 2, 3 puis 4. A tous les coups ça marche !
Que demander de plus ?
Toute ressemblance avec des propos maintes et maintes fois entendus ne serait bien sûr que pure coïncidence...

Ca y est, vous êtes prêts ? Allez c'est parti, à vous de jouer !

H.C.

ena_langue_de_bois.jpg

 

19:13 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hans cany |  Facebook | | |