Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/02/2015

"Complotisme", "conspirationnisme", "confusionnisme" : y'a bon la délation

Puisque certain(e)s, se croyant apparemment fort bien inspirés, me "dénoncent" inlassablement en tant que propagateur de thèses "complotistes" ou "confusionnistes" (sic), il est de mon devoir de rafraîchir les esprits embrumés, à propos d'un terme qu'ils se contentent généralement de répéter de façon quasi-incantatoire, tels des perroquets, mais dont le sens profond et l'origine même leur échappent.
A méditer...

HC

Complotisme.jpg

hans cany

 

17:21 Publié dans Politique, Propos du paria | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : hans cany |  Facebook | | |

Commentaires

Tous ceux et celles qui s'opposent aux guerres et à l'oligarchie militaire, qu'ils soient de gauche, de droite ou tout simplement anti-impérialiste sont traités de complotiste. Je fais partie du lot. Nous commençons à être de plus en plus nombreux et nous pourrons bientôt le revendiquer lorsque nos menteurs en chef seront démasqués ce qui ne va plus tarder

Écrit par : Hess Skandrani Ginette | 15/03/2015

Mon cher Hans,

Ne pas penser comme les autres, ça veut dire simplement que l’on pense. Vous autres, la dissidence, qui croyez penser, adoptez en réalité les slogans qui circulent depuis des années sur les réseaux conspis et d'extrême droite, ou bien vous êtes en proie à des passions dévorantes que vous vous refusez d'analyser.

Vous êtes une majorité qui se croit minoritaire et isolée, mais l'homme devient petit en se rassemblant, vous ne saviez pas ? Vous vous pensez fier et courageux en énonçant vos opinions comme des idées nouvelles. Et, pourtant, derrière vous il y a la foule. La foule des individus qui défendent ces idées, qui les partagent et en font des dizaines de milliers d'articles et de vidéos Youtube. Or il n’existe pas de prison plus coercitive que la prison de tous ces esprits formatés qui ignorent qu’ils sont formatés.

Plus une idée est nombreuse, plus elle devient étroite. Et la vôtre, pardonnez-moi, l'est terriblement.

Belle journée, tâchez d'être heureux.

Écrit par : L'Ivre Penseur | 30/06/2015

Les commentaires sont fermés.