Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/03/2015

Le scandale inouï de la CFE imposée aux auto-entrepreneurs

Cela n'aura échappé à personne. Le matraquage fiscal, déjà fortement intensifié durant l'ère Sarkozy, est aujourd'hui, sous le règne d'un gouvernement prétendument "socialiste" (sic), en train de prendre des proportions inédites. N'ayons pas peur des mots : il atteint désormais des sommets qui repoussent toujours et encore plus loin les limites de l'indécence.

Il est en ce moment même question de l'élargissement de la "redevance audiovisuelle" aux heureux possesseurs de supports mobiles, tels que les tablettes et autres smartphones. En attendant un probable élargissement de cette prétendue "redevance" aux simples possesseurs d'ordinateurs disposant d'une connexion internet, de façon générale. Ce qui, à mon humble avis, ne saurait tarder. On parle même, entre mille autres choses, de la création d'une taxe sur le simple mouillage, à laquelle seraient assujettis les propriétaires d'embarcations !  Ben voyons.

Dans un même ordre d'idée, ils ont récemment élargi la prétendue "Cotisation Foncière des Entreprises" (CFE) aux simples auto-entrepreneurs, qui sont généralement des gens qui ne gagnent pas un rond, et qui ne disposent d'aucun local pour exercer leur activité, puisqu'ils font juste ça à partir de leur domicile personnel. Cette "CFE" s'élève, pour la tranche minimale, à une modique somme comprise entre 215 et 500 euros... Rien que ça.

Or, les auto-entrepreneurs en question paient déjà, en tant que locataires, la prétendue "taxe d'habitation", impôt contestable en soi par excellence, puisqu'il consiste tout bonnement à faire payer le droit fondamental d'habiter sous un toit. Le comble de l'ignominie est allègrement franchi, lorsqu'on prend conscience du fait que non seulement les locataires doivent s'acquitter de cette "taxe", mais que les propriétaires doivent aussi payer une "taxe foncière" sur...les mêmes logements, lesquels sont ainsi, de facto, doublement taxés ! Avec la CFE élargie aux "sans dents" que sont les auto-entrepreneurs, c'est donc une double peine qu'on leur inflige,  sous un prétexte analogue dans les deux cas. Et tout ceci, bien entendu, s'ajoutant au scandale du RSI, prélèvement régulier effectué sur le chiffre d'affaire desdits auto-entrepreneurs, auquel ils sont soumis au même titre que tous les commerçants, artisans et autres acteurs des professions dites "libérales".

L'insoumission fiscale pure et simple sera bientôt notre ultime recours. Il faudra avoir le cran de refuser catégoriquement de verser ces rançons. Mais combien sont ceux qui auront le courage de tenir tête à ces gangsters, face aux pressions, à l'intimidation et aux chantages administratifs ? La colère gronde, la colère monte. Doucement mais sûrement, et ce de toutes parts. Nos chers gouvernants seraient mieux avisés d'en tenir compte, sans quoi le retour de manivelle promet, à la longue, d'être assez rude pour eux.

Combien de temps allons-nous encore rester passifs face à de telles infamies ?!? C'est plus qu'un scandale. Cela relève carrément du vol qualifié, voire du crime organisé. Réveillez-vous. Réveillons-nous.

Hans CANY

 

Impots_taxes_pieuvre.jpg

RSI.jpg

 

 

 

17:16 Publié dans Politique, Propos du paria | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : hans cany |  Facebook | | |

Commentaires

Que proposez vous contre ça ?
Si nous sommes trois à faire le pas la raclée sera de paire ! Comment réveiller tout le monde ?
A part mettre une bombe artisanale déguisé en dépanneurs d'extincteurs dans tout les rsi, je pense que manifester ne sert plus à grand chose !
je suis avec vous !!!

Écrit par : Stéphanie | 15/03/2015

L'Abbé Pierre, en son temps, avait dit que c'est quand chacun d'entre nous attend que l'autre commence qu'il ne se passe rien... Personnellement, par mes écrits, je tente de faire réfléchir, de faire réagir. Au moins à ce niveau, à mon modeste niveau, je suis déjà de ceux qui font quelque chose. J'espère juste que ces appels au réveil ne resteront pas lettre morte.

Écrit par : Hans_CANY | 15/03/2015

bravo ,enfin quelqu'un qui parle de cette injustice la taxe d'habitation la taxe Tv je rajouterais taxe d'ordure ménagère si on arrive à avoir un petit bien chose rare de nos jours taxe foncière j'oublie aussi le contrôle technique sur les autos Héhé les radars tjrs plus nombreux sur nos routes qui encaisse a tout va pour les tout petits artisans Com moi taxe pros modifié en je ne c plus quoi taxe d'enseigne le rsi qui rackette a tour de bras etc ...j'en oublie vive la France vive les banques vive le rsi bon sang vous revenez quand les Coluche Brassens Deprosges

Écrit par : Dall'agnol | 16/03/2015

Les commentaires sont fermés.