Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/07/2015

Eleveurs, pêcheurs, employés d'abattoirs : ne comptez pas sur nous

De temps à autres, les paysans ou les marins-pêcheurs manifestent. Chacun a le droit de vivre, et nous soutenons généralement ceux qui revendiquent ce droit, qui défendent leur gagne-pain... A condition, toutefois, de ne pas vivre sur la peau des autres !

Lorsqu'on assimile les éleveurs, les marins-pêcheurs et autres maquignons aux paysans, nous ne sommes plus d'accord. Le droit à la vie concerne aussi l'animal. Celui qui élève des animaux pour les tuer et les manger, comme celui qui les chasse ou qui les pêche, est le pire des assassins.

L'espèce humaine s'arroge le droit non seulement de tuer, mais aussi de tirer profit de la mort d'autres espèces animales. Pourquoi tous ces mangeurs de cadavres ne se mangeraient-ils pas plutôt entre eux ?...

La viande, c'est le corps d'un animal mort. Quelqu'un qui mange de la viande, c'est non seulement un animal qui en mange un autre, mais c'est de surcroit un charognard.

Non ! Nous ne soutiendrons ni les éleveurs, ni les marins-pêcheurs dans leurs manifestations. Nous les combattons, comme nous combattons les chasseurs.
Nous combattons tous les assassins.

Dites vous bien, si vous mangez de la viande et dites la trouver chère, qu'un être la trouve encore bien plus chère que vous : c'est celui qui est mort, et que vous déchiquetez dans votre assiette . Non, nous ne marcherons pas avec ces hommes qui se disent civilisés et doués de raison, mais qui sont en fait les plus méprisables de tous les animaux.

Raymond BEAULATON
(Originellement publié sous le pseudonyme Monique GAUTIER, in L'anarchie N° 182, novembre 1991)

Animaux_1.jpg

13:07 Publié dans Cause animale et végétarisme | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : libération animale, végétarisme, anarchisme |  Facebook | | |

Commentaires

Prenons conscience de notre propre malheur et perte a tuer tous les êtres vivants sur cette planète. La race humaine dite supérieure devrait plutôt être éradiquer vivement que tout s'arrête!!

Écrit par : Talles | 23/07/2015

Bravo et félicitation tout est bien dit ! Bravo

Écrit par : anxe | 09/08/2015

bonjour,j'ai decouvert votre site par breiz info qui cite votre article sur noel.
je suis entierement d'accord avec vous sur la viande -aujourdhui-qui est devenue de la vraie merde.j'ai souvent pense a devenir vegetarien,j'ai essaye,mais...le soja a du mal a remplacer le boeuf bouguignon!je suis donc un mangeur de viande(j'ai meme tate du regime paleo)qui fait des pates bolognaises au tofu de temps en temps.la viande bio?excellente mais hors de prix...il ne reste que la vache laitiere de reforme de supermarche qu'on appelle "boeuf".miam!
d'un autre cote,je fais le distingo entre l'amerindien qui faisait une priere aux divinites pour s'excuser aupres d'elles d'avoir ete oblige de tuer un animal pour se nourrir,et les elevages en batteries des ovins, bovins,porcins et autres aviaires,debites de facon"halal" dans les rayons des hyper...pour la baffrerie d'homo-sapiens degeneres qui ont "reinvente la cueillette",dixit pierre rhabi.
neanmoins,il me semble qu'adolf hitler etait vegetarien...ce n'est donc pas une garantie d'humanisme...
nourrir 7 milliards d'humain avec des vaches epuisees et nourries aux ogm est la meilleure facon de faire diminuer la population mondiale!!!
je finirai sans doute vegetarien,et bio,si je veux profiter -un peu-de ma retraite,si possible en cultivant mon potager,loin des hommes,sur ma montagne ,a au moins 100 kms de la moindre centrale nucleaire,et en attendant que se monde fou implose et s'autodetruise.
joyeux solstice tout de meme!

Écrit par : aissa | 24/12/2015

Les commentaires sont fermés.