Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/05/2017

Pour qui sonne le glas ? [par Charles Giroud-Montessuis]

 Avec cette « élection » de Monsieur Macron, avons-nous atteint le point de non-retour ? Le système peut-il permettre un réajustement ? Les pouvoirs bancaires et maçonniques contrôlent tout, et le poids démographique des envahisseurs pourra-t-il encore permettre un vote souverainiste ?

 J’avais imaginé qu’une révolte soit possible mais les esprits sont trop atrophiés pour un réveil de conscience. Comment des gens qui ont peur des mots et qui ont peur de voter pourraient-ils se révolter ? La république islamique est-elle inéluctable? Les français sont-ils condamnés à vivre dans des réserves dans la Creuse ou la Lozère?

 C’est la société du sida mental, celle qui a perdu ses défenses immunitaires, qui n’est plus capable du moindre discernement, de distinguer la nuit du jour et l’ami de l’ennemi. Depuis cinquante ans, la propagande a enraciné dans les esprits que la servilité est la vertu suprême, et que la soumission, c’est la liberté. Les esprits anesthésiés ont perdu leur intégrité.

 On brûle les voitures des français, viole leurs filles, pille leurs maisons, transforme leurs rues en poubelles, tue leurs policiers, saccage leurs églises, réécrit leur histoire, on prend leur place et on occupe leur pays. Mais ceux qui résistent sont la haine. Il ne faut pas juger. Il ne faut pas être négatif. Il ne faut pas céder à l’intolérance. “Après tout si nous sommes envahis, c’est peut être bon pour nous”. Il suffit de leur parler pour voir leur incapacité à réagir. C’est comme si on les avait déconnectés : “Il faut voir le bien dans cette situation. Il faut accepter. Si les envahisseurs sont ici, c’est parce qu’il y a une finalité à laquelle nous devons nous ouvrir. Il faut les aimer pour les accueillir.


 Hypnotisés, leur bon sens est une inversion de sagesse, la marque de leur esclavage. Les Indiens d’Amérique avaient d’abord accepté les envahisseurs. Quand ils ont voulu résister, c’était trop tard. Le bénéfice moral et matériel sur leurs cultures est évident. Cyril Hanouna, Jamel Debbouze, Frank Ribéry sont la France de Macron.

Sommes-nous condamnés à descendre vers la planète des singes, ou faudra t’il attendre l’ultime moment (n’y sommes-nous pas déjà ?) pour que la braise d’intelligence incréée à la source de chaque conscience finisse par s’enflammer ?



Charles Giroud-Montessuis
(Mai 2017)

 

France_3.jpg

12:44 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : identité & racines |  Facebook | | |

Commentaires

Salut Hans,

Très bonne analyse comme d'habitude. Il se passe des choses bizarres sur ma page facebook depuis hier, une de mes vidéos a disparu et toi-même tu viens de disparaître complètement du net ainsi que les groupes que tu avais créés. Serais-tu censuré ???????

Écrit par : Muriel | 30/06/2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour Muriel

Effectivement, tout ceci est fort curieux, et peut-être bien trop étrange pour n'être que le fruit d'une malencontreuse "coïncidence"... Il est clair qu'en ce moment même, la censure facebookienne prend des proportions jusqu'ici inédites. Il faut donc s'attendre à tout, et ne plus s'étonner de rien... Ceci dit, j'ai de bonne raisons de croire que ce désagrément m'a été causé par un courageux délateur, avec qui j'ai justement eu un petit différend la veille. Aussi, il ne serait pas surprenant qu'il ait agi de la sorte pour se venger du fait que je l'aie banni d'un de mes groupes FB (KRONOS en l'occurrence)...

Quoi qu'il en soit, Facebook m'a donc imposé une de ces grotesques "vérifications" dont il est notoirement coutumier. Pour obtenir la réactivation de mon compte, je leur ai donc envoyé le scan de ma pièce d'identité, comme demandé. A présent, il ne me reste donc plus qu'à prendre mon mal en patience, dans l'attente qu'ils daignent "traiter" mon dossier et débloquer mon compte. Ce qui peut prendre facilement plusieurs jours, selon le bon vouloir de ces messieurs-dames...

Bref, encore une suspension arbitraire, basée sur un prétexte hautement ridicule.
J'espère toutefois que les choses reviendront à la normale dans les meilleurs délais.

Écrit par : Hans_CANY | 01/07/2017

Écrire un commentaire