Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/01/2011

Il ne faut pas se dire...

. Il ne faut pas se dire libertaire quand on appelle à la délation et à la censure sous prétexte d' "incitation à la haine", de crimes de la pensée, ou de propos politiquement incorrects...

. Il ne faut pas se dire anarchiste lorsqu'on tire à boulets rouges sur une seule des grandes religions institutionnelles, mais qu'on s'interdit de s'en prendre aux autres sous prétexte de ne pas "stigmatiser" certaines communautés...

. Il ne faut pas se dire anarchiste en prétendant combattre l'autorité sous toutes ses formes, alors que dans le même temps on s'accommode fort bien du principe hiérarchique dans certains cas, et que l'on défend la "démocratie républicaine" voire "l'Etat de Droit"...

. Il ne faut pas se croire rebelle lorsqu'on ne tient que des propos qui non seulement ne tombent jamais sous le coup de la Loi, mais sont de surcroit relayés avec complaisance dans tous les médias du Système...

. Il ne faut pas se croire révolutionnaire lorsqu'on ne s'abreuve que de livres disponibles dans les Fnac, de soirées thématiques d'Arte, et de journaux hautement subversifs vendus en kiosques...


A méditer.


22:50 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : anarchisme, national-anarchisme |  Facebook | | |

Commentaires

Il ne faut pas se croire révolutionnaire parce que l'on s'oppose à tout et n'importe quoi.

Anarchisme, nationalisme, théorie du complot... Tu t’emmêles les pinceaux.

Et si, pour toi, tout cela a un semblant de cohérence, je te conseille d'arrêter la drogue.

La révolution se fera dans la rue et pas sur internet alors choisis ton camp. Les opportunistes ne feront pas longtemps.

Écrit par : Dislexik | 27/12/2011

Va au diable, petit(e) formaté(e).

Écrit par : Hans CANY | 27/12/2011

Et courageux anonyme... comme d'hab.
Minable, va.

Écrit par : Hans CANY | 27/12/2011

Les commentaires sont fermés.