Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/01/2011

Expériences étranges ou paranormales

Avez-vous déjà vécu des expériences que l'on pourrait qualifier de "paranormales" (au sens propre du terme, c'est-à-dire en marge de toute "normalité", et à propos desquelles vous ne sauriez apporter aucune explication rationnelle satisfaisante) ?...

 

Pour ma part, j' ai été témoin de plusieurs faits pour le moins singuliers au cours de ma vie, et je me décide donc aujourd'hui à vous décrire ici trois d'entre eux, parmi ceux qui m'ont le plus marqué. Le caractère pour le moins dérisoire et en apparence absurde de ces incidents, j'en conviens, peut prêter à sourire, mais je puis vous assurer que je ne suis nullement sujet aux hallucinations, que l'on n'a guère l'habitude de m'attribuer le profil d'un individu psychologiquement perturbé, pas plus que de quelconques prédispositions à l'autosuggestion. En outre, j'attire votre attention sur le fait qu'à l'exception d'un seul d'entre eux, je ne suis pas l'unique témoin de ces évènements, et que de tierces personnes pourront attester leur pleine et entière véracité. Mais venons-en donc aux faits, qui en dépit de leur apparente trivialité et de leur absence de caractère spectaculaire ne manqueront pas d'interpeller toutes celles et tous ceux qui portent de l'intérêt à ce type de phénomènes :

 

 

-Le premier de ces incidents a eu lieu dans un quartier périphérique de la ville du Mans. Une nuit très calme, au cours de l'année 1989 ou 1990 (impossible de me souvenir avec précision de la date), je me trouvais seul dans ma chambre, située au premier étage de la maison de mon père, et dont la fenêtre donnait sur le jardin. Parmi les babioles qui encombraient la pièce se trouvait, à même le plancher et au-dessous de la fenêtre, près du mur, une boîte métallique vide de bonbons de type "Quality Street", de forme circulaire et fermée par son couvercle. Alité, je fus subitement tiré de la lecture dans laquelle j'étais plongé par un bruit des plus étranges : de cette boîte théoriquement vide se mirent subitement à émaner de très fortes et furieuses vibrations sonores, comme si un insecte volant de taille imposante, tel qu'un frelon, une très grosse mouche ou un bourdon, s'y trouvait enfermé et cherchait à s'en échapper ! Peu rassuré, je me levai afin d'observer de plus près la source de ce phénomène indésirable. Me penchant à quelques centimètres de la boîte, au point de pouvoir la toucher, j'entendais très distinctement les bourdonnements frénétiques et discontinus de l'insecte, qui se heurtait avec un bruit sec aux parois métalliques du récipient hermétiquement clos. J'eus également la présence d'esprit, pendant que les bruits se produisaient, de vérifier si de quelconques vibrations se transmettant à travers les murs ou le plancher ne pouvaient être à l'origine d'une curieuse illusion auditive. Mais je dus bien vite me rendre à l'évidence : seule une source se trouvant à l'intérieur de la boîte pouvait être à l'origine de ce vacarme insolite. Au bout de plusieurs dizaines de minutes passées à écouter les bourdonnements dont l'intensité ne faiblissait pas, surmontant mon appréhension grandissante mais désirant en avoir le coeur net, je saisis brusquement la boîte circulaire et en ôtai précipitament le couvercle, m'attendant à en voir surgir quelque repoussante bestiole. Tout bruit, toute vibration cessèrent immédiatement. L'intérieur de la boîte était parfaitement, rigoureusement vide. Quelque peu soulagé mais particulièrement décontenancé, je la refermai alors et la reposai par-terre, à sa place, puis décidai d'aller me recoucher. A peine deux minutes s'étaient-elles écoulées que le furieux bourdonnement reprit de plus belle avec une frénésie accrue, de nouveau ponctué par le bruit mat d'un gros insecte heurtant les parois de la boîte ! Cette fois, je perdis quelque peu mon sang-froid, enfouis ma tête sous mon oreiller, et continuai d'écouter plusieurs heures durant, saisi d'une angoisse irrationnelle, le bourdonnement infernal. Ce manège dura ainsi une bonne partie de la nuit, avant de cesser, aussi soudainement qu'il était apparu, au petit matin. Depuis, ce curieux phénomène ne s'est jamais reproduit, et à ce jour, je ne lui ai trouvé aucune explication satisfaisante.

 

 

-Le second de ces incidents s'est produit à Caen, au cours de l'année 1993 ou 1994. Mon amie et moi-même nous trouvions alités, plongés dans la lecture de nos livres de chevet respectifs. Sur le lit étaient également couchés nos deux chats, et près de moi, en guise de guéridon, se trouvait un tabouret sur lequel était placé un bougeoir vide en laiton dont la base circulaire, semblable à une sorte de soucoupe, projetait au plafond son reflet sous les rayons de l'ampoule électrique qui éclairait la pièce, sorte de "tache" lumineuse ronde. Subitement, l'attention d'un des deux chats, puis du second, sembla vivement attirée par quelque chose se situant au-dessus de nos têtes. Manifestement très troublés, les deux animaux paraissaient suivre du regard les déplacements vifs et saccadés de quelque chose se situant en hauteur. Interpelés par leur étrange comportement, mon amie et moi regardâmes dans la direction de ce qui semblait tant les préoccuper, et là, quelle ne fut pas notre surprise en constatant que le reflet du bougeoir, cette tâche de lumière circulaire, se déplaçait au plafond d'un bout à l'autre de la pièce par mouvements rapides, allant et venant en une sorte de ballet insensé ! Pourtant, en jetant des regards insistants sur le bougeoir censé être à l'origine de ce reflet, force fut de constater que lui ne bougeait absolument pas, tandis que la tâche lumineuse, quant à elle, continuait de plus belle ses déplacements endiablés. Ce singulier phénomène se poursuivit sans intermittence pendant une dizaine de minutes, après quoi il cessa brusquement, le reflet se stabilisant aussitôt à son emplacement logique pour ne plus en bouger. A ce jour, là encore, je n'ai jamais trouvé d'explication convaincante à cet étrange incident.

 

 

-Le troisième phénomène s'est produit à Rennes, en 1998 ou 1999, dans l'appartement que mon amie de l'époque et moi-même occupions alors, au cinquième étage d'un immeuble. Je me trouvais assi sur un canapé dans notre salon, devant la TV, tandis que mon amie s'affairait sur notre ordinateur, dans une chambre attenante. C'était le soir, et la nuit était déjà tombée. Les deux pièces disposaient chacune d'une fenêtre donnant sur la rue. A un moment donné, brusquement , mon regard fut attiré vers la fenêtre, à l'extérieur et très près de laquelle je vis furtivement se déplacer une curieuse forme lumineuse d'un bleu vif et de consistance apparemment vaporeuse, qui poursuivit sa trajectoire horizontalement, en ligne droite. Interloqué, je le fus encore plus lorsque mon amie vint me trouver pour me faire part du fait qu'elle aussi venait de remarquer l'étrange phénomène. Ce dernier se reproduit plusieurs années après dans le même appartement, en 2002 ou 2003, et cette fois en présence d'une autre personne. Cette fois, plusieurs formes lumineuses similaires se succédèrent à l'extérieur des fenêtres en l'espace d'une dizaine de minutes. Même consistance vaporeuse et même luminescence, à ceci près qu'elles étaient cette fois-ci de teinte blanchâtre. A noter aussi que dans le même appartement, j'ai eu également l'occasion d'assister à d'autres incidents assez curieux, même si rien ne permet d'affirmer qu'ils soient liés d'une manière ou d'une autre aux formes lumineuses : à plusieurs reprises, sans aucune raison apparente, certains objets inanimés (notamment de banales boîtes en carton) se sont mis subitement à "bondir" sur place. En général, il ne s'agissait que d'un seul petit "bond" sec, lequel ne se reproduisait pas par la suite.

 

 

Bref, voici donc quelques-unes des expériences les plus troublantes qu'il m'ait été donné de vivre jusqu'à présent. Si quelqu'un a connu des expériences analogues à l'un ou l'autre des cas décrits ci-dessus, merci de nous en parler ici : il est toujours intéressant de mettre en parallèle des témoignages différents pour en relever les différences et les similitudes.

 

Hans CANY

 

23:01 Publié dans Mystères, mythes, légendes & paranormal | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hans cany |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.