Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/07/2011

DANGER : SIONISME !

Le sionisme, ce sont l'idéologie, les organisations et la politique de coercition du nationalisme juif. Il est soutenu par de riches élitistes juifs et étroitement allié à la classe dirigeante aux USA et dans d'autres pays impérialistes.

 

Le sionisme est autoritaire dans sa mentalité, raciste dans sa philosophie et fasciste dans ses méthodes.

 

Israël, fondé en tant qu'Etat d'apartheid juif en collusion avec l'impérialisme, est une base pour le sionisme et mène fanatiquement une politique agressive d'expansion dont le but final est une superpuissance militariste juive "s'étendant du Nil à l'Euphrate".

 

Parmi les crimes sionistes contre l'humanité on dénombre :

 

  * Des actes génocidaires de "nettoyage ethnique" et de répression militaire contre les palestiniens.

  * L'aide militaire à des régimes et gangs racistes, réactionnaires et criminels à travers le monde. 

  * Des campagnes d'intimidation et de terrorisme pour faire taire leurs adversaires anti-sionistes.

 

L'opposition au sionisme ne doit pas être confondue avec — et ne doit pas tolérer — l'antisémitisme : la haine de personnes ayant des origines juives selon des considérations douteuses, qu'elles soient "raciales", religieuses ou autres.

 

En réalité, le sionisme — de par sa notion ghettoïsante d'éternelle hostilité entre juifs et non-juifs et sa mission auto-proclamée de "protéger" (en fait contrôler) partout les communautés juives — profite de l'antisémitisme.

 

LA LIBERTÉ N'EST QUE PRIVILÈGE TANT 

QUE TOUT LE MONDE N'Y A PAS DROIT !

CONSTRUISONS UN MONDE SANS SIONISME,

ANTISÉMITISME, FASCISME, RACISME,

NI TOUTE AUTRE FORME D'OPPRESSION !


Raven's Banner Collective


RBC.zionism2.jpg


13:04 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : anarchisme, géopolitique et politique internationale |  Facebook | | |

Commentaires

Hans,
je préfère en discuter avec toi ici (facebook me saoule^^)...

Là, je trouve que tu tombes un peu dans la caricature vraiment facile.

Je ne ferai pas de rappels historiques sur les origines ni sur l'évolution du sionisme ou d'Haaretz Israël, sauf si bien sûr tu souhaites approfondir la discussion, mais
Un petit point d'histoire cependant :
La Palestine, qui a d'abord été à partir du moyen-âge un royaume Chrétien, puis un territoire sous protectorat Ottoman du 13e jusqu'en 1917, date à laquelle elle est passée sous mandat britannique.

En 1948, quand l'Etat d'Israël, après le Plan de l'ONU, a été créé, la Palestine n'existait pas, et était une entité territoriale, totalement désertique sous mandat britannique regroupant à peine un million et demi d'habitants, dont les arabes n'étaient même pas majoritaires, chrétiens et juifs déjà installés (surtout sépharades) représentants ensemble plus de 50% de la population.
Israël n'a pas été créé dans un but qui serait purement "sioniste" mais également dans le but de séparer les Juifs, les Chrétiens et les Arabes, d'où, entre autre, la zone internationale de Jérusalem qui fut créée afin de diviser la ville en trois partie.
Je me permet de te dire également que depuis le départ de Reagan, USA et Israël sont véritablement des boulets l'un pour l'autre (le nombre d'israéliens qui le disent est impressionnant). Il suffit d'aller sur divers forums ou sites pro-israéliens pour s'en rendre compte.
Je m'arrête là pour l'histoire.

Pour le reste, je ne vois pas en quoi les méthodes seraient plus fascistes ou racistes qu'ailleurs. Comme je te l'avais déjà rappelé sur un de tes liens sur FB, ce conflit n'a fait en tout et pour tout que 60 000 morts depuis 1948, soit, pour être grossier, en moyenne ...1000 morts par an ! Et encore, les morts sont "partagés", si j'ose cette expression.
Je trouve un peu dommage de se focaliser sur un conflit qui finalement ne représente pas grand chose alors qu'au Timor les indonésiens ont tué 200 000 chrétiens depuis 1975, que les Turcs continuent de massacrer les Kurdes, qu'il y a eu 4 millions de morts au Congo en un an à cause de la guerre civile, et la liste est très (très très) longue.

Peut-être serait-ce car cela concerne les arabes et que l'on assiste à du masochisme post-colonial ? C'est un autre débat...

Maintenant, je vais te donner un point de vue plus personnel.
Je n'ai pas vraiment d'affinités particulières avec Israël, sinon des liens familiaux car pas mal de mes cousins, notamment, sont installés à Haïfa. J'y vais environ une fois tous les deux ans. Dès lors qu'on se promène un peu dans le pays, on a pas du tout l'impression d'être dans un pays en guerre, que ce soit côté israélien ou palestinien.
J'ai rencontrés pas mal d'arabes, notamment chrétiens mais aussi musulmans, qui me disaient que pour rien au monde ils ne renonceraient à la nationalité israélienne.
Car d'après eux, il s'agissait du seul endroit au moyen-orient où ils pouvaient vivre en paix, sans être persécutés par les Muttawa ou autre police religieuse, pour la simple et bonne raison qu'Israël est le seul état laïc du moyen-orient.
A titre personnel, j'ai une approche disons "occidentale", pour caricaturer de la question : en dehors de toutes considérations religieuses ou ethniques, je pense que le fait qu'il y ait au Moyen-Orient un état laïc doté d'une armée puissante et de l'arme nucléaire sert inévitablement de "bouclier" à l'Europe entre autre, et je n'ose imaginer du sort de cette région si ce n'était pas le cas (les Saoudiens n'ayant par exemple jamais caché leur volonté d'expansion dans toute la région).

Je m'arrête là, et la seule chose que je pourrais te dire est d'aller "sur le terrain" selon le vieil adage ;)

Galahad

Écrit par : Galahâd | 23/07/2011

« Eretz Israël » le simple fait d’utiliser cette dénomination montre ta partialité
La Palestine, qui a d'abord été à partir du moyen-âge un royaume Chrétien […] date à laquelle elle est passée sous mandat britannique : quel raccourci ! la Palestine a d’abord été une province de l’empire romain, avant de devenir une province de l’empire musulman/Khalifa de Damas puis de Bagdad. À l’époque de l’arrivée des croisés, c’était une province de l’État fatimide chiite. Ensuite, après l’épisode des croisades, elle est retournée dans le giron de l’islam grâce à la famille de Saladin. Elle a fait parti de l’État puissant des mamelouks du Caire jusqu’à l’arrivée des ottomans. Une longue, belle et riche histoire des musulmans en Palestine, rapidement gommée par l’historiographie sioniste dont tu te fais le porte-voix.
En 1948, quand l'Etat d'Israël, a été créé (au mépris du plan de l’ ONU qu’il n’avait fait que proposer un partage de la Palestine mandataire en deux états et une zone internationalisée, avant même la fin du mandat britannique, les troupes sionistes avaient envahi des zones importantes dévolues à l’État palestinien, en Galilée majoritairement), la Palestine, contrairement à ce que tu dis, existait comme une entité territoriale définie juridiquement par la SDN. Le reste de ton laïus tire sa source du livre de propagande de Joan Peters, dont les élucubrations ont été brillamment démenties par l’historien Norman Finkelstein. La Palestine était majoritairement peuplée de palestiniens arabes, musulmans et chrétiens.
Israël n'a pas été créé dans un but qui serait purement "sioniste" mais également dans le but de séparer les Juifs, les Chrétiens et les Arabes : exactement ce qu’on appelle un nettoyage ethnique, exactement ce qui a été pratiqué en 1947-1949
Pour ce qui est des relations entre les USA et Israël, pas besoin d’aller sur les forums : il suffit d’écouter les discours des présidents des USA et des chefs de gouvernement israélien à l’AIPAC pour savoir quel point cette relation profonde, forte, viscérale.
En histoire : 0 pointé
Pour le reste, j’admire ton cynisme : le dernier massacre Gaza, 1400 morts, majoritairement des civils, à Gaza, 13 victimes israéliennes, majoritairement des soldats. Effectivement, les morts sont « partagés ». Quant à la comptabilité macabre, sur une population aussi réduite que la population palestinienne, 1000 victimes par an depuis 60 ans, c’est effroyable. J’aimerais savoir si tu es aussi cynique lorsqu’il s’agit des victimes du judéocide… après tout, on peut dire aussi que lors de la destruction du ghetto de Varsovie, les victimes étaient « partagées… eh oui, ignoble, j’espère que tu te reconnaîtras
Que je sache, ce n’est pas l’Indonésie qui bénéficie d’un statut de quasi-membres de l’UE, quant à la Turquie, le massacre aujourd’hui comme l’Iraq massacrait hier avec la bénédiction des Européens. Le premier partenaire économique du Congo n’est pas l’UE. Je trouve plus intéressant de se focaliser sur un conflit dans lequel nous pouvons peser à cause des relations profondes et étroites avec l’une des parties au conflit, contrairement à toi.
« Je n'ai pas vraiment d'affinités particulières avec Israël, sinon des liens familiaux car pas mal de mes cousins, notamment, sont installés à Haïfa. J'y vais environ une fois tous les deux ans» ! Effectivement, cela s’appelle « ne pas avoir vraiment d’affinités particulières avec Israël » ! à se demander si nous parlons la même langue.
Dès lors qu'on se promène un peu dans le pays, on a pas du tout l'impression d'être dans un pays en guerre, que ce soit côté israélien ou palestinien : manifestement, tu ne connais strictement rien au côté palestinien (pour ma part, j’y ai vécu quatre ans et j’y retourne tous les ans)
J'ai rencontrés pas mal d'arabes (là encore, c’est la dénomination « orthodoxe » sioniste qui voudrait qu’il y eût des Arabes en Israël comme il y en a en France. Comment faire passer les habitants originels du pays pour une communauté immigrée, grâce à un simple mot !). pour la suite, effectivement, un des rares avantages à vivre en Israël c’est que c’est, un peu plus qu’ailleurs dans la région, un État de droit. Mais rien à voir avec la laïcité, Israël n’étant pas un État laïc mais un État confessionnel, comme le Liban (le mariage civil n’existe pas, certaines affaires du droit personnel sont du ressort des tribunaux religieux)
Quant au petit laïus sur l’image du bouclier, là encore, ce n’est pas toi qui parles. Lorsque les ottomans ont claqué la porte au nez du mouvement sioniste, ils sont allés voir les Britanniques en leur proposant de devenir « un bouclier » contre les sauvages … eh oui, là encore on nage en plein colonialisme …

Écrit par : David | 26/10/2011

P.s : je précise que j'ai un peu "mis en vrac" des faits généraux pour éviter d'avoir à développer plus précisément avant d'avoir ta réponse ;)

Écrit par : Galahâd | 23/07/2011

bjr hans je te remercie pour l importance que tu donnes a ce sujet tres sensisble mais reelement dangereux LE SIONISME.
bon en reponse a celui qui a posté le commentaire sur l histoire de la palestine a sauté une case
c vrai la judé etai une terre judaique mais dieu apres les en a chassé parceque c un peuple qui a trahi la volonté de son createur donc terre judaique apres il i ya eu le christianisme donc l avenement de cette religion montre l acharnement des juif a la combattre et puis finalement la derniere religion l islam et le coran sont venu clore le dernier chapitre des testaments légué a dieu a son humanité
si on fait une etude approfonfi on verra que nous sommes tous fils d adam et eve ce qui nous amenera aussi a la meme identité spirituelle donc dieu tout puissant
a travers les religions la parole de dieu par ses messagés nous apprend sur les differentes etapes de la création donc celui qui croit en dieu deja il est sauvé mais croire en dieu se combine avec l approche spirituelle donc il faut aussi avoir la foi en les messagers du créateur
le dernier messager de dieu est mohamed sala Allah aalay wa salam donc le dernier prophete qui nous apprend ausi par le coran l histoire de la terre de palestine et d autres choses sur le fonctionnement de la vie
comme tu le sais les musulmans celebre l aid el adha qui symbolise le sacrifice de sidna ibrahim ou abraham el quods ou se trouve l actuel mosqué en est l endroit ou il vivait et l assenscion du prophete mohamed au 7 EME CIEL s est aussi faite de cet endroit donc pour l islam c une terre tres sacré pour les juifs c aussi important idem pour les chretiens mais la proprieté de ces territoires revien aux tribus arabes a qui majoritairement et historiquement leur appartennait
revenos a notre epoque le sionisme est une branche armée utilisé par les juifs afin de défendre l etat d israel ces meme sionistes se sont eux qui ont poussés les anglais a partir de la palestines par des pressions economiques sur l empire et puis se sont rallié avec eux contres les allemands
hitler qui detestait les juif savait aussi que c eux qui ont detrui l empire prussien par leur engagement financiers auprés de l empire britaniques et la france donc il avait compris le danger des juifs qui l ont aussi detrui a son tour
donc pour etre sioniste il fo avant tout etre juif et tous le juif ne sont pas sioniste je le sais aussi mais face a cette mediocrité c la pire espece qui existe sur terre
donc par mon point de vue algerien je n aime pas les juifs et je dis tres fort car deriere chaque juif se cache un sioniste c une vérité qui peut choquer mais elle est bien reelle d ou le danger ne jamais faire confiance a un juif
je reviens sur les vaacnces a haifa de notre ami qui connait si bien les arabes je voudrait lui faire savoir que les enfants en palestine ne connaissent pas leurs parents car ils vivent dans les prisons d israel lui qui a la chance d avoir des cousins qui vivent paisiblement dans une bourgades israelienne il viendra un jour ou cette terre reviendra au palestinien car dieu nous le dis dans le coran la palestine est une terre sainte musulmane et il y aurra tjr un omar ou un ibn el walid qui reconquira cette terre ces aussi le but ultime de chaque muslim combattre et mourir pour la palestine le vrai djihad au non de dieu le tout puissant
donc mon ami que la paix soit avec toi et pour savoir aimer son prochain il faut d abord aimer dieu

Écrit par : kadda adda | 24/07/2011

Ben dis donc! Rien que ça! Et sinon, mon petit , ton message ça donne quoi en français?

Écrit par : Galahad | 24/07/2011

Ouaouh ...

Encore de ces gens qui ne connaissent rien au judaisme et au sionisme et qui viennent réciter leur leçon par coeur ... c'est déprimant.

Il n'y a pas "un sionisme" ... Il y a tant de formes d'expression du sionisme qu'on ne peut ici utiliser le singulier ...

C'est abominable comment cet esprit de simplification et de besoin de bouc-émissaire s'exprime même chez les esprits prétenduement les plus libres ...

Et selon toi, donc, il n'y a pas d'impérialisme arabe ? Ah non ... Ils ne sont pas occidentaux, ils ne peuvent pas avoir les travers des "blancs".

23 états arabes, dans lesquels les juifs ne jouissent que rarement du plein droit de cité, je trouve qu'un état juif n'est pas de trop.

Et si on ne trouve que bien moins d'un dixième de pourcent de citoyens juifs dans les pays arabes, il y a 20 pourcents de citoyens arabes dans l'"infâme entité sioniste" ... Y compris à la Knesset.

Entre 45 et 50, lorsqu'on été créés les états indépendants du moyen orient, comme la jordanie (qui ne faisait alors qu'un avec la palestine mandataire), la syrie, le liban, etc., il s'avère qu'il y avait des juifs et des arabes dans ce qu'il restait de la palestine une fois le royaume hachémite de jordanie créé. Pourquoi alors ne donner le droit à un état qu'aux arabes ? Il faudrait m'expliquer ...

Notons que le nationalise palestiniens n'est né qu'en 67. Avant, les gazaouis se sentaient simplement arabes, ainsi que les cisjordaniens et les arabes israéliens. Ils se fichaient d'un état palestiniens, un rattachement à la jordanie ou à l'égypte leur aurait convenu. Sauf qu'entre temps l'égypte et la jordanie ne voulaient pas s'encombrer avec des pauvres de palestine, notament en jordanie, ou le royaume hachémite était menacé par les "réfugiés" arabes de la cisjordanie (qui ne faisait alors qu'un avec la jordanie depuis la première guerre israélo-arabe de 48, la ligne verte, tout ça) ... Cf. septembre noir, tiens, d'ailleurs ...

Le royaume hachémite de transjordanie (composé à 75% de ce qu'on appelle depuis 67 les palestiniens) a alors lancé des massacres dans les camps, et ont abandonné la cisjordanie, contribuant avec l'aide d'autres dictateurs arabes à l'éergence d'un nationalisme palestinien et l'élévation au rang de "cause nationale arabe" les revendications palestiniennes qu'ils ont créés de toute pièce afin de focaliser la haine de tous leurs peuples sur l'ennemi juif (on dira sioniste en occident). Evitant ainsi bien des risques de déstabilisation de leurs petits univers totalitaires.

Les dirigeants arabes et les rois du pétroles des royaumes de la péninsules n'aident qu'au compte goutte les palestiniens dans leur développement pour une bonne raison ... La frustration des peuples dans cette région du monde est une bonne chose. Ils ont toujours joué double jeu sur trois tableaux : auprès des juifs israéliens, auprès des occidentaux et auprès des arabes palestiniens, auxquels ils n'accordent un soutien que de principe, tant que la cause les sert.

Il faut vraiment s'ouvrir l'esprit et arrêter de désigner un coupable universel. C'est n'importe quoi. Il n'y a pas qu'une "entité sioniste" en Israël. Il y a aussi des peuples, juifs et arabes (et druzes, et bédouins, et autres). Et le sionisme, même s'il a été aidé par des philantropes juifs sans qui la réalité d'un foyer national pour les juifs (alors méprisés à l'époque dans les pays occidentaux et arabes) n'est pas leur fruit, mais celui du travail de dizaines de milliers d'individus qui visaient l'autodétermination, et se sont battus dans la misère pour construire une vie décente à leurs enfants. Les sionismes ne dates pas du XXe, déjà au moyen age, des juifs retournaient s'établir en Eretz Israel... Qu'ils soient pauvres ou assez aisés pour fonder des écoles pour les juifs miséreux de Jerusalem sous le Califat Ottoman.

Quand certains de mes ancêtres maternels issus de tribus juives d'algérie depuis des siècles - bien avant les conquètes arabes et l'islamisation - ont été expulsés après l'indépendance arabe de ce pays, il était bien heureux qu'un pays juif les accueille.

Écrit par : cabaleb | 16/08/2011

De toutes facons pour les arabo musulmans de base,je ne parle pas des erudits, tout juif est un sioniste a detruire. Pour ces hordes sanguinaires il suffit de porter un nom juif pour quiils vous haissent...meme si on a une mere senegalaise.... Alors que les sionistes eux nous protegent meme si on est vaguement juif. Donc bien sur que je suis devenu sioniste. Car eux ne font pas d amalgames et acceptent nis allegences a nous les "demis"

Écrit par : yigal221 | 09/05/2014

Les commentaires sont fermés.