Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/09/2011

Démocratie réelle, MAINTENANT !

Aujourd'hui en Hexagonie, ce sont les "élections sénatoriales". Mais ne vous attendez pas à être conviés à participer à cette mascarade, oh non... Pour les "sénatoriales", ils ne s'embarrassent même pas de faux semblants : seuls 71890 soi-disants "grands électeurs" (sic) sont appelés à élire des hiérarques ! Vous, on ne vous demandera pas votre avis. Allez hop, circulez y'a rien à voir !

La "représentation" politique n'est qu'une vaste fumisterie. La prétendue "démocratie" parlementaire indirecte n'a de démocratique que le nom. Réagissez, levez vous en masse contre cette "démocrature", et exigez l'instauration d'une démocratie réelle, maintenant !



TOUTE "REPRESENTATION" EST UNE IMPOSTURE !

PAS DE DEMOCRATIE VERITABLE SANS CONGRES POPULAIRES !


PAS DE DEMOCRATIE AUTRE QUE LA DEMOCRATIE DIRECTE ET PARTICIPATIVE !


EXIGEONS DES CONGRES POPULAIRES PARTOUT !

H.C.



http://etoilenoire.hautetfort.com/archive/2011/06/02/reflexion-sur-la-democratie.html

hans cany





16:55 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hans cany |  Facebook | | |

20/09/2011

Si les abattoirs avaient des vitres... (VIDEO)

 

« Quiconque tranche avec un couteau la gorge d’un bœuf et reste sourd aux meuglements d’effroi, quiconque est capable d’abattre de sang-froid le chevreau hurlant et mange l’oiseau qu’il a lui-même nourri, est-il encore très éloigné du crime ? »
PYTHAGORE


95pourcent.jpg

 « Ce n'est pas le végétarien qui doit justifier son alimentation, mais le mangeur de viande. Le végétarien sait pourquoi il l'est, et attache son alimentation à des convictions profondes. Au contraire, le carnivore ne se pose pas de questions, et mange de la viande parce qu'avant lui d'autres l'ont fait, ou parce qu'il aime ça, mais sans aucune autre forme de justification. »
PLUTARQUE

13:52 Publié dans Cause animale et végétarisme | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : végétarisme, libération animale |  Facebook | | |

19/09/2011

Le groupe de Bilderberg dénoncé à la Commission européenne !

Le 12 septembre 2011 :

 

13:50 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : géopolitique et politique internationale |  Facebook | | |

16/09/2011

Les vrais socialistes, les vrais libertaires soutiennent Kadhafi

"Hans Cany n'est pas anarchiste, puisqu'il soutient Kadhafi" : voila le genre de platitudes que les gauchistes de service  et autres bas du front se permettent  aujourd'hui d'énoncer à mon sujet, comme si ce sophisme allait me disqualifier sans appel, me "griller" définitivement, en portant sur la place publique ce qui n'est, au mieux, qu'un secret de polichinelle... Qu'il soit au moins permis de rire franchement face à ce qui trahit de façon si éclatante l'immensité de l'ignorance et de la sottise de mes brillants détracteurs. Si ceux-ci, nonobstant l'étendue de leur médiocrité intellectuelle, avaient la moindre idée sérieuse de ce dont ils se croient autorisés à parler, sans aucun doute s'abstiendraient-ils de se couvrir de ridicule en me traitant de kadhafiste, comme s'il s'agissait là d'une  marque d'infamie. Si, de surcroit, ils faisaient l'effort de se documenter objectivement, notamment en lisant dans son intégralité le fameux Livre vert, ils auraient la surprise de constater que la pensée de Mouammar Kadhafi repose sur bon nombre d'idées fondamentales que ne renieraient nullement Proudhon, Kropotkine et autres Bakounine : démocratie directe et participative, socialisme distributif, anti-étatisme, souveraineté populaire, égalité des droits, anti-impérialisme, abolition du salariat, autogestion etc etc. Du reste, il est bon de préciser, à l'intention des Hilotes et des Béotiens, que Kadhafi est personnellement un admirateur des trois théoriciens libertaires précités, et qu'ils comptent au nombre de ses influences idéologiques ! Eh oui ! Une vérité toujours bonne à rappeler, et qui en défrisera plus d'un, soyons-en certain...

Kadhafi, un "dictateur sanguinaire", un "autocrate" fou, un "islamiste" fanatique, un terroriste international  ?? La Jamahiriya, une "tyrannie criminelle", un "régime de terreur" ?!?  Laissez moi rire...jaune.
Il est d'autant plus navrant de constater que parmi celles et ceux qui relaient aujourd'hui ce tissu d'inepties, conditionnés qu'ils sont par plusieurs décennies de mensonges et de propagande médiatique visant à diaboliser Kadhafi, beaucoup n'étaient même pas nés dans les années 1980. Une époque où non seulement la Libye était alliée voire affiliée au bloc socialiste, mais où Kadhafi lui-même incarnait le héros par excellence de l'anti-impérialisme,  la figure d'un formidable espoir pour les progressistes, les révolutionnaires et les anticapitalistes du monde entier. Honte à tous ces petits gauchistes boutonneux qui, par pure bêtise, ignorance crasse et inculture politique manifeste, s'autorisent aujourd'hui à conspuer ce dont ils ne savent à peu près rien, si ce n'est par les mensonges éhontés et les déformations grotesques de la propagande atlantiste,  qu'ils auront gobés sans broncher et dont ils se font de facto les auxiliaires zélés. Honte à toute la prétendue "gauche" occidentale qui, du Parti soi-disant "socialiste" aux groupusculets de l'extrême-gauche marxolâtre, en passant par les écolos-pastèques, les simili-"libertaires" et autres excités "antifas", seront au mieux restés apathiques et silencieux face au scandale inouï que constitue l'agression impérialiste contre la Libye, quand ils ne l'auront pas, au pire, tacitement ou très ouvertement approuvée ! Alors même que, de toute évidence, le caractère particulièrement abject de cette guerre aurait dû pour le moins susciter dès le départ un tollé général, et une mobilisation sans précédent !


Les bonnes consciences très politiquement correctes, les faux culs de la gôche caviar, comme les extrême-gauchards et autres manipulés de tous poils, à l'instar des dirigeants africains et arabes qui auront particulièrement brillé par leur inaction voire leur servilité tout au long de cette guerre d'agression abjecte entre toutes, ne m'inspireront à jamais que le plus insondable des mépris. Je n'oublierai pas. Je ne pardonnerai pas.  

Qu'il soit parfaitement clair aux yeux de tous que l'étiquette "kadhafiste" n'a pour moi rien d'une tare, ni d'un stigmate déshonorant dont je devrais mourir de honte. Bien au contraire, je la confirme haut et fort, je l'affirme, et je m'en enorgueillis, même ! Je n'ai aucune raison de dissimuler comme une sorte de secret honteux mon adhésion aux principes du Livre vert, ni mon soutien indéfectible à la personne du Frère Guide Mouammar Kadhafi, dont je sais reconnaitre la grande valeur humaine et intellectuelle. Ce qui est hélas loin d'être le cas de beaucoup d'Occidentaux, conditionnés qu'ils sont par la mythologie médiatique et le discours fallacieux de leurs politicards, de "droite" comme de "gauche"...

C'est incompatible pour un libertaire de soutenir un hiérarque, un "dictateur", un "président", un militaire me direz-vous ? Balivernes !  Si vous connaissiez un tant soit peu votre sujet, vous sauriez au moins que Kadhafi n'est pas "président", ni "chef d'Etat" ni rien de ce genre ! 

La vérité, c'est qu'il ne détient aucun pouvoir exécutif, celui-ci étant du reste assujetti au système de la démocratie directe et participative : congrès populaires de base, comités populaires, Congrès général du peuple etc.  Mouammar Kadhafi, lui, n'est titulaire d'aucun poste de gouvernement. il est certes le "Guide de la Révolution", ce qui est un titre purement honorifique et symbolique. Son autorité est certes bien réelle, mais elle est d'ordre moral. Son rôle, en dehors de la nomination des hauts responsables de la Défense (afin d'éviter les risques de coup d'Etat militaire), est principalement consultatif. Il propose de grandes orientations, qui peuvent être débattues et adoptées ou rejetées par le Congrès général du peuple, constitué de délégations de tous les congrès populaires de base. On est ici très loin d'une quelconque dictature ou autocratie, et ce système est même infiniment plus démocratique que celui de la pseudo-"démocratie" parlementaire indirecte !

La vérité, c'est que si Mouammar Kadhafi, dans sa jeunesse, a choisi d'embrasser la carrière militaire, ce n'est nullement par goût immodéré pour l'armée ou pour la loi martiale, mais tout simplement parce que c'est de cette manière que lui et quelques-uns de ses camarades ont pu parvenir à leurs fins en faisant triompher, le 1er septembre 1969, leurs idéaux révolutionnaires. L'armée ne fut aucunement une fin, un but en soi, mais bel et bien un moyen habile de parvenir au but que lui et ses compagnons de lutte s'étaient fixé.

La vérité, c'est que la Jamahiriya, avec son socialisme, ses velléités autogestionnaires, sa démocratie directe, son anti-impérialisme, et son Etat réduit au strict minimum, constitue, de tous les systèmes ayant concrètement et durablement régi un pays de par le monde, celui qui se sera apparenté le plus étroitement aux idéaux du socialisme libertaire. Mais cela, bien entendu, les ineffables chantres du gauchisme "libertaire" contemporain n'ont jamais daigné le voir ni l'admettre. Disons plutôt qu'ils n'ont jamais voulu en tenir compte, pour les besoins de leur cause. Vous savez, tous ces falsificateurs et ces gardiens du dogme qui se croient habilités  à décerner ou non des brevets d'anarchisme, selon leur bon vouloir, et surtout selon votre aptitude à vous fondre dans leur propre moule idéologique...ou pas.

Je n'ai pas à montrer "patte noire", je n'ai pas à faire allégeance à quiconque, et je n'ai de leçons d'anarchisme à recevoir de PERSONNE, surtout pas de la part de ce genre d'individus. Ces individus qui, se drapant dans leurs pseudo-valeurs bien-pensantes, soutenant mordicus leur "intégrité" au nom de dogmes figés et d'une sorte de "purisme" inepte, pratiquent presque systèmatiquement le "ni-ni". Lorsqu'un quelconque conflit éclate dans le monde, quels qu'en soient les tenants et aboutissants idéologiques ou géopolitiques, ils condamnent parfois mollement, dans le meilleur des cas, l'agression...mais tout en prenant soin de se démarquer de la cible de l'agression, voire même de condamner ceux qui résistent à ladite agression ! Un tel positionnement, tout stérile et improductif qu'il soit, équivaut surtout à donner un blanc seing aux agresseurs. Car, comme le dit l'adage, qui ne dit mot consent... On a pu constater ce phénomène lors de chacun des grands conflits internationaux récents : Serbie/Kosovo, Irak, Libye... Ce refus de prendre clairement parti en faveur des victimes de l'agression, sous prétexte qu'il s'agit de régimes discutables ou tout simplement d'autorités étatiques quelconques, n'est pas simplement une abdication face aux agissements des forces prédatrices du Nouvel Ordre Mondial (NOM) : il s'agit, objectivement, de complicité. De complicité passive, certes. Mais de complicité malgré tout.

En ce qui me concerne, contrairement à ce qui semble prévaloir pour ces gens, il n'y a aucune ambiguité : je me rangerai toujours clairement du côté des victimes du NOM, fussent-ils des "maudits". J'ai bien sûr pris très clairement le parti de Mouammar Kadhafi et de la Jamahiriya libyenne, et ce d'autant plus qu'il existe de profondes affinités idéologiques entre eux et moi, pour ne pas dire que j'éprouve, de longue date, une réelle et sincère sympathie pour eux. Pour les mêmes raisons, je n'hésiterais pas un instant à prendre pleinement et très ouvertement le parti d'Hugo Chavez et du Venezuela, s'ils venaient à leur tour à être militairement agressés par les impérialistes du NOM. La solidarité n'est pas pour moi un vain mot, et je n'ai pas pour habitude de verser dans la demi-mesure. Mais à l'occasion, je n'hésiterai pas à prendre le parti de pays dont les régimes m'inspirent plus de réserves : la Syrie baasiste de Bachar-al-Assad par exemple, avec son socialisme étatique et autoritaire. Ou même la Corée du Nord, avec son socialisme totalitaire et ultra-étatique  d'essence stalinienne (assez unique en son genre, cependant). Je suis même prêt à prendre le parti de l'Algérie, alors que son régime politique et ses dirigeants ne m'inspirent aucune sympathie particulière. Et plus fort encore, je suis même prêt à prendre la défense de l'Iran s'il venait à être agressé par le NOM, alors même que, pourtant, je hais viscéralement le régime islamiste chiite de Téhéran !

Incohérence et manque d'intégrité, me direz vous ? Mais bon sang, quelle incohérence ? Quel manque d'intégrité ?? Bien au contraire, ma position consistant à exprimer un soutien -critique au besoin- à toutes les victimes du NOM sans exception, relève d'une logique quasi-"mécanique" et pour le moins imparable. N'en déplaise à mes adversaires et ennemis de tous poils, qui seront bien forcés de l'admettre, à moins de devoir assumer leur flagrante mauvaise foi.

Je ne suis pas de tous ceux qui, n'ayant bien souvent qu'une conscience et une culture politique fort limitées, ne sont pas véritablement au fait de l'idéal jamahiriyen, et n'ont en réalité choisi de s'opposer à la guerre en Libye que parce que c'est un pays arabe, musulman et/ou africain qui s'est retrouvé la cible d'une agression occidentale. Combien de ceux qui auront défendu la Libye, et qui demain défendront éventuellement l'Algérie, la Syrie voire même l'Iran, seront prêts à faire de même pour le Venezuela ou Cuba ? Et combien d'entre eux répondront-ils présents lorsqu'il s'agira d'oser prendre la défense de la Corée du Nord ? J'attends de voir... Moi, en tout cas, je serai là. Toujours est-il que mon positionnement se situe bien au-delà de telles considérations, et s'il est un point que je ne partage absolument pas avec le Guide Mouammar Kadhafi, c'est bien celui-ci : l'Islam -même "modéré" et moderniste-, les prétentions universalistes et les velléités expansionnistes inhérentes à l'Islam, ainsi, bien entendu, que ses références coraniques. Mais abstraction faite de ce point de divergence, lequel ne relève en réalité que d'un particularisme national et culturel, force est de reconnaître que le Livre vert ne fait nullement référence à cette dimension religieuse, que les principes politico-idéologiques sont valables pour les peuples du monde entier, de tous continents, et que la Troisième Théorie Universelle n'a donc pas usurpé son nom. Et quand bien même ! Les pro-Kadhafi, qui se réclament d'un Islam modéré et moderniste, ne sont-ils pas, de toute façon, infiniment préférables à la racaille monarcho-islamiste et à la clique de collabos, de méprisables traitres et autres renégats qui ont voulu prendre les rênes du pouvoir avec l'appui des bombardements impérialistes ?? Comment peut-on, décemment, exprimer sa solidarité avec ces soi-disant "rebelles" libyens lorsqu'on se veut socialiste et/ou libertaire, alors même que la vérité au sujet de ces prétendus "rebelles" est connue depuis le début des événements ?!? Ah ils ont bonne mine à présent, tous ces "révolutionnaires", ces "antifascistes" et ces "anticapitalistes" qui auront choisi de prendre le parti d'une bande de rats inféodés au néocolonialisme et à l'Islam radical, racistes et massacreurs de Noirs de surcroit !!!

Mon engagement en faveur de la Libye jamahiriyenne et de Mouammar Kadhafi n'a rien d'une lubie ni d'un engouement récents. Bien au contraire, il remonte à plus de vingt-cinq ans, même si ce sont les évènements tragiques survenus à partir de février 2011 qui m'ont naturellement amené à le réaffirmer avec force. J'ai donc été, à moi seul, ce qu'on désigne sous le nom de "cellule dormante". A présent, l'heure du réveil a sonné, et la cellule n'est plus dormante, depuis déjà de nombreux mois. Quoi qu'il advienne, la flamme verte de l'espérance et de notre idéal révolutionnaire ne s'éteindra jamais, et à titre personnel, les symboles qui représentent le plus fidèlement mes idéaux profonds resteront à jamais l'étoile noire et le drapeau vert. Car cette flamme verte représente bien davantage que la seule Jamahiriya libyenne ou que le seul Mouammar Kadhafi.  Mes ennemis auront beau tenter de retourner le problème dans tous les sens, essayer de m'intimider, de me faire taire, me calomnier ou essayer de me faire passer pour ce que je ne suis pas, les faits auront la vie dure, et ils n'obtiendront jamais de moi ni soumission, ni abdication.

Alors kadhafiste, moi ? Ah mais oui. Très certainement, et plutôt deux fois qu'une ! Je n'en conçois définitivement nulle gêne, nulle honte, bien au contraire. C'est précisément parce que je suis fédéral-anarchiste, socialiste libertaire, que je souscris aux idéaux exposés dans le Livre vert. Parce que l'idéal vert est un socialisme réel mais non-marxiste, parce qu'il s'apparente à bien des égards au socialisme libertaire, je persiste et signe : les vrais socialistes, les vrais libertaires ne peuvent que soutenir Kadhafi !



Hans Cany

DRAPEAU_VERT.poing.jpg

23:38 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : libye, hans cany, géopolitique et politique internationale |  Facebook | | |

Algérie, le 17 septembre : attention aux médiamensonges...

Selon certaines rumeurs persistantes, qui circulent depuis déjà deux ou trois semaines, la fameuse chaîne qatarie de désinformation TV Al Jazeera aurait tourné récemment au Maroc de fausses scènes d'émeutes censées se dérouler en Algérie, et qu'elle s'apprêterait à diffuser le 17 ou le 18 septembre. Exactement le même genre de mise en scène que celle de la fausse prise de la Place Verte à Tripoli, en somme...
Que ces rumeurs soient fondées et suivies d'effet ou non, je ne saurais trop vous recommander la plus grande circonspection au sujet de ce que la boîte à mensonges (la TV) pourra raconter au sujet de l'Algérie dans les tout prochains jours.
Vous ne pourrez pas dire qu'on ne vous avait pas prévenus. Ne tombez pas dans le panneau, cette fois...

H.C.

 

16:09 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : géopolitique et politique internationale |  Facebook | | |

Hugo Chavez, sur une lettre qu'il a reçue de Kadhafi

Le camarade Chavez et le Venezuela méritent d'être soutenus avec la même ferveur qu'on le fait déjà pour la Jamahiriya, en cas d'agression. Et il faut hélas s'y attendre... 
BRAVO, HUGO CHAVEZ !

12:16 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : libye, géopolitique et politique internationale |  Facebook | | |

14/09/2011

Libye : même Berlusconi avoue la vérité !

ITALY-LIBYA-Kadhafi-berlusconi-432.jpg

 

Même cette ineffable crapule qu'est Silvio Berlusconi commence à avouer, du bout des lèvres, la vérité au sujet de Kadhafi et de la Libye !
Sa déclaration de septembre 2011 est un aveu qui constitue une véritable "bombe", confirmant ce que je me tue à dire et répèter à longueur d'articles et d'écrits divers depuis le mois de février.


Jugez-en par vous-mêmes :

« Cela n'a pas été un soulèvement populaire » comme dans d'autres pays nord-africains, « où un vent de liberté commence à souffler », a déclaré le Cavaliere devant des jeunes de son parti, rassemblés à Rome. Il a ajouté qu'au contraire, à Tripoli, « des hommes de pouvoir ont décidé de donner vie à une nouvelle ère en mettant Kadhafi dehors ». « Cela n'a pas été un soulèvement populaire parce que Kadhafi était aimé de son peuple comme j'ai pu le constater quand je suis allé en Libye ».

Cet aveu est malheureusement bien tardif. Mais comme le dit l'adage, il n'est toutefois jamais trop tard pour bien faire...

Jusqu'au début des troubles en Libye, en février 2011, Berlusconi avait entretenu de très bonnes relations avec Mouammar Kadhafi et la Jamahiriya. L'ignoble cynisme de ce politicard hypocrite éclate au grand jour lorsqu'il ajoute, pour tenter de se justifier, que sa réconciliation avec Tripoli lui a
"apporté la sympathie non seulement de la Libye mais de nombreux dirigeants de pays africains », et qu' « ainsi nous avons pu consolider notre présence, importante pour les fournitures de gaz et de pétrole ».

Des propos qui, je crois, se passent de tout commentaire superflu...

La cause que je défends avec acharnement depuis maintenant 7 mois est juste, et depuis le début, je ne fais qu'essayer de vous réveiller, de vous sortir de votre apathie, de votre indifférence, ainsi que du conditionnement suscité par les médiamensonges et la désinformation dont ils vous auront abreuvés sans relâche... OUVREZ LES YEUX !!!

 

H.C.

(Source : AFP)

 

13:26 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : libye, hans cany, géopolitique et politique internationale |  Facebook | | |

13/09/2011

Le point de vue d'un jeune Libyen de France

Une bonne confirmation de ce que j'ai avancé dans mes différents articles, y compris et surtout à propos des conditions de vie en Libye "sous Kadhafi". Pour toutes celles et tous ceux qui douteraient encore de la véracité de mes propos...  A voir/écouter absolument. Et à vous de voir de quel côté se situent vraiment les menteurs et les affabulateurs...

H.C.

 

19:30 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : libye, géopolitique et politique internationale |  Facebook | | |

07/09/2011

Thierry Meyssan, le 5 septembre 2011

Excellent résumé des évènements actuels (Libye, Syrie etc) par Thierry Meyssan, interviewé par la radio francophone iranienne le 5 septembre 2011. Edifiant.


Irib T.Meyssan 2011-09-05 par Hieronymus20

18:15 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : libye, géopolitique et politique internationale |  Facebook | | |

06/09/2011

La vérité sur la Libye de Kadhafi (Video avec écrits en anglais)

Très édifiante vidéo,

à voir absolument si vous savez lire l'anglais :

 

16:59 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : libye, géopolitique et politique internationale |  Facebook | | |

01/09/2011

1er septembre 1969 - 1er septembre 2011 : 42 ans de lutte !

Kadhafi.2.png

En ce jour, nous célèbrons le 42ème anniversaire de la Révolution El Fatah du 1er septembre 1969. Un coup d'Etat non-sanglant, doublé d'une révolution populaire, qui a mis à bas le régime corrompu et réactionnaire, vendu aux impérialistes occidentaux, du vieux roi Idriss, et qui a inauguré pour la Libye une ère nouvelle, sur la voie du socialisme, du pouvoir populaire et de la souveraineté nationale.


La voie qui, de tous les systèmes existant concrètement dans le monde, s'apparente le plus étroitement aux idéaux du socialisme libertaire, n'en déplaise aux ignorants, aux idiots utiles, et aux pauvres intoxiqués de service  : démocratie directe et participative, abolition du salariat  et nouvelle conception du travail basée sur le partenariat, socialisme distributif etc.

Un 42ème anniversaire qui se produit hélas dans un contexte bien particulier, celui de l'ignoble agression contre la Jamahiriya qui perdure depuis maintenant plus de six mois, à l'instigation d'une clique de renégats instrumentalisée par les criminels de guerre impérialistes de l'OTAN. Cette clique de monarcho-islamistes, de collabos et de misérables traîtres ne serait rien sans l'appui militaire des impérialistes et de leur puissance de feu. Elle prétend aujourd'hui, sans la moindre légitimité, s'installer aux commandes du pays, à peine sortie des fourgons de l'envahisseur. Envahisseur qui, de son côté, commence d'ores et déjà à planifier le pillage en règle des ressources libyennes... Mais les agissements de cette clique hétéroclite de félons sont voués à l'échec, puisque les rats ne tarderont pas à s'entretuer et à s'entre-dévorer. Ils fanfaronnent et osent crier "victoire" devant les caméras de la propagande médiatique occidentale, tandis que les massacres se poursuivent de plus belle, et qu'ils font régner la terreur, les atrocités et le meurtre dans toutes les agglomérations qu'ils ont infestées. A l'heure où sont écrites ces lignes, Syrte la martyre subit un indicible cauchemar depuis quatre jours et nuits consécutifs. Les forces de l'Organisation Terroriste de l'Atlantique Nord ont entrepris de raser la ville et y commettent un véritable massacre de masse, interdisant à ses malheureux habitants toute possibilité d'échapper à cet enfer...


Mais en réalité, rien n'est terminé, très loin s'en faut. On pourrait même être tenté de dire que c'est à présent que tout commence. La résistance verte s'organise, et elle persévèrera, quoi qu'il advienne, jusqu'à l'éradication totale de cette gangrène, et jusqu'à la libération de la Jamahiriya. Pour le peuple en armes qui résiste, ce sera la victoire ou le martyre : dans un tel contexte, aucun compromis, aucune voie médiane ne sont envisageables.

Si cette tragédie comporte au moins un avantage, c'est bien celui de séparer le bon grain de l'ivraie. A présent, les masques tombent. On peut clairement distinguer les vrais partisans, les authentiques révolutionnaires qui restent fidèles  à la cause jamahiriyenne contre vents et marées, des girouettes, des opportunistes et des méprisables traîtres qui s'empresseront de brader leurs idéaux contre un plat de lentilles, et qui n'auront aucun scrupule à retourner leurs vestes de la façon la plus honteuse et la plus vile qui soit. Quant aux opinions publiques occidentales, elles semblent commencer, certes bien timidement mais sûrement, à réaliser l'ampleur de la manipulation et de l'intoxication dont elles ont été une nouvelle fois la cible. Un peu partout, on commence à prendre enfin conscience de l'énormité des médiamensonges que l'on nous aura servis tout au long de cette abominable guerre, comme de la nature réelle des prétendus "rebelles" et du soi-disant CNT. Une prise de conscience qui intervient beaucoup trop tardivement il est vrai. Mais, comme le dit l'adage, il n'est jamais trop tard pour bien faire...


Quant à celles et ceux qui pousseront la réflexion et l'engagement un peu plus loin qu'une simple réaction contre une guerre particulièrement inique et contre le fait d'avoir étés une nouvelle fois bernés par les politiques et les médias aux ordres, ils ne doivent pas perdre de vue le fait que, quoi qu'il advienne, la flamme des idéaux résumés dans le Livre vert ne s'éteindra jamais. Nous ne sommes pas simplement, toutes et tous, des feddayin du Frère Guide, non. Nous sommes, toutes et tous, autant de Mouammar Kadhafi en puissance, autant de Frères et Soeurs Guides potentiels !
Même si les criminels venaient à assassiner ce héros du socialisme et de la lutte anti-impérialiste, ils n'auraient pas raison pour autant de l'éternel drapeau vert, qui appartient à tout le monde !

Nous sommes des dizaines de milliers de Mouammar Kadhafi, ils ne pourront jamais nous faire disparaître !


VIVE L'ESPRIT IMMORTEL DE LA REVOLUTION VERTE !

HONNEUR ET FIDELITE INDEFECTIBLE AU FRERE GUIDE !

SOLIDARITE INTERNATIONALE AVEC LA RESISTANCE VERTE ET AVEC LE PEUPLE LIBYEN EN ARMES !

MORT AUX TRAÎTRES, AUX COLLABOS, AUX RENEGATS, AUX AGRESSEURS IMPERIALISTES ET AU FASCISME ISLAMISTE !

RESISTANCE ! RESISTANCE ET GUERILLA JUSQU'A LA VICTOIRE !



Hans Cany

 

 

 

13:26 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : libye, hans cany, géopolitique et politique internationale |  Facebook | | |