Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/12/2011

Mes voeux pour le "nouvel an" ? Qu'ils CREVENT !

A l'heure où, en vertu d'une tradition tout aussi inepte que désuette, il est de bon ton de se répandre en "voeux" quasi-obligatoires à l'occasion d'une nouvelle année du calendrier grégorien, que l'on ne compte surtout pas sur moi pour me conformer à cette coutume hypocrite. Surtout compte tenu du contexte actuel, l'annus horribilis qui vient de s'écouler ne laissant rien augurer de réjouissant au cours des mois à venir, tant s'en faut...
Et puis, au nom de quoi devrais-je me forcer à faire des risettes à d'illustres inconnus qui n'ont rien de plus à faire de mes "voeux" que je ne me soucie des leurs ? Au nom de quoi devrais-je être contraint de souhaiter une "bonne année" et une "bonne santé" à des individus qui m'indiffèrent totalement tant ils vivent dans un univers diamétralement opposé au mien, voire à des ennemis objectifs, dont l'existence même et les fonctions sociales contribuent grandement à faire de ma propre vie un enfer ?!?...

Bonne année et bonne santé à toi, le "travailleur social" zélé qui me fliques et me harcèles sans relâche, en me forçant à faire des boulots de merde dont personne ne veut, sur fond de chantage pécuniaire aux nouvelles aumones pompeusement nommées  "prestations sociales" ? Tout ceci dans le seul but de remplir tes quotats et de contribuer à faire baisser artificiellement les statistiques du chômage, pour le plus grand profit du gouvernement en place  ?...

Bonne année et bonne santé à toi l'employeur, qui sans honte rémunère mes heures d'un travail ingrat au salaire minimum légal, ce qui signifie que si tu avais la possibilité de me payer encore moins, tu le ferais sans hésitation aucune ? Toi qui, par-dessus le marché, exiges toujours plus de labeur pour ce même salaire de misère, et qui me demanderas des comptes en cas de retard ou d'absence ?...

Bonne année et bonne santé à toi, le propriétaire ou l'agence immobilière qui le représente, qui profites sans aucun scrupule de la spéculation et des prix couramment pratiqués ? Qui n'hésiteras pas un seul instant à me faire jeter à la rue si je ne parviens plus à régler un loyer toujours plus exorbitant et sans commune mesure avec le logis que j'occupe ? Qui tires profit de mon besoin élémentaire d'habiter  sous un toit, et qui trouves normal que pour ce faire je doive m'acquitter d'une rançon mensuelle, véritable chantage au droit de survivre à peu près décemment ?...

Bonne année et bonne santé à toi le banquier, l'usurier, qui spécules et t'engraisses avec mon fric, qui n'accordes des  prêts qu'à des conditions rédhibitoires et à des taux entubatoires prohibitifs ? Qui de surcroit  m'accables d'agios et de prétendus "frais de dossier" au moindre petit découvert sur mon compte ?...

Bonne année et bonne santé à toi l'assureur, le voleur professionnel qui me rackettes sans vergogne, en profitant de l'obligation légale de souscrire à ton ineffable arnaque ? Qui tires  prétexte de tout et de n'importe quoi pour me saigner toujours un peu plus, et qui, le jour où j'aurai besoin de tes bons offices, t'appuieras sur d'obscures clauses de ton contrat fallacieux, et feras preuve de la plus criante mauvaise foi pour ne débourser que le strict minimum, voire pour ne rien cracher du tout ?...

Bonne année et bonne santé à toi, le garde-chiourme assermenté du Système, flic, juge ou militaire, payé-armé pour me réprimer, m'enchrister voire me tuer à la moindre manifestation d'insoumission ou de révolte jugée trop "vive" et "dangereuse" par  tes maîtres du haut de la pyramide ? Qui seras toujours le collabo zélé de tous les régimes, de tous les pouvoirs dont tu n'es que le bras armé, l'instrument de répression, sans te poser davantage de questions ?...

Bonne année et bonne santé à toi, mon cher voisin, mon cher collègue, consternant archétype du beauf ultraconformiste moyen, inculte, lobotomisé, grégaire, brique interchangeable dans le mur, sans vraie conscience sociale ni politique, toujours cocu mais content ? Qui lors de la prochaine mascarade électorale t'empresseras  d'aller nommer tes maîtres, ces crevures politicardes dont tu gobes tous les boniments, ces raclures qui maintiennent le Système en place et me rendent la vie impossible, sans avenir, sans espoir ?...


Ah, bonne année et bonne santé ?  Tu en veux donc absolument des voeux, toi qui me lis, pour cette  foutue "nouvelle année" ?   Ah ah !! Fort bien. Des voeux, je vais donc de ce pas en formuler.

En veux-tu, en voila :




. Que crèvent les hiérarques, les gens de pouvoir et leurs partis de tous bords, de drauche comme de goite, ainsi que les pitoyables mougeons -hybrides de moutons et de pigeons- qui les élisent !



. Que crèvent tous les excréments humains, politicards, pseudo-philosophes, simili-journalistes  ou autres prétendus notables qui ordonnent, couvrent ou approuvent, ouvertement ou de facto, les plus abjects crimes et agressions impérialistes commis par l'Etat français !



. Que crèvent les charognes d'officiers militaires qui exécutent ces crimes, et que crèvent les trouffions abrutis qui leur obéissent aveuglément, sortes de brutes épaisses, de robots sans aucune conscience, sensibilité, réflexion ni conviction propre !



. Que crèvent les cafards de tous poils qui en toutes circonstances  ne sont motivés que par l'appat du gain, par le profit qu'ils pourraient potentiellement réaliser en entubant leurs prochains de telle ou telle façon, les arrivistes qui sous couvert d' "ambition" tueraient père et mère et seront toujours prêts aux pires bassesses, au pires infamies !
Que crèvent  tous ceux qui n'ont pour points de repère dans la vie que les prix de revient et les bénéfices !



. Que crèvent le système capitaliste, tous ses maudits banksters, la Bourse et ses "traders", les actionnaires, les spéculateurs, l'esprit marchand, le monde bourgeois, la propriété usurière, les créanciers, la loi du fric, la dictature de l'économie et le libéralisme !



. Que crève l'Etat et son cortège d'interdictions et d'obligations, ses taxes et impôts directs comme indirects, son racket omniprésent et permanent des citoyens-"contribuables" !



. Que crève l'Etat-Nation jacobin, cette monstruosité centraliste qui depuis plusieurs siècles nie l'identité des nations réelles, nie le droit élémentaire des peuples à l'autodétermination et à la libre association !



. Que crèvent les tortionnaires et les massacreurs d'animaux de tous poils, comme tous ceux qui tirent profit de cette torture et de cette tuerie industrialisées ! Que crèvent aussi les lobbies qui manipulent le troupeau des cons-ommateurs à grand coups de propagande mensongère, à seule fin de perpétuer cet épouvantable business de la mort !



. Que crèvent les pollueurs industriels en tous genres, comme toutes les entreprises et institutions qui assassinent la Terre-Mère, manipulent le climat, et nous utilisent comme cobayes d'expériences tout aussi inavouables que criminelles !



. Que crèvent les laudateurs du politiquement correct, de la pensée unique, et du mondialisme, que crèvent les sycophantes, les flics de la pensée de tous poils, les censeurs, les chantres de lois liberticides, et que crèvent aussi les apôtres de l'idéologie du travail salarié, comme les falsificateurs de la véritable idée de démocratie !



. Que crève leur prétendu "Nouvel Ordre Mondial", que crève l'impérialisme, que crèvent toutes les instances occultes qui le sous-tendent, et que crèvent tous les dirigeants qui sont les instruments conscients et consentants de ce projet totalitaire !





En une phrase, mon voeu le plus cher et le plus profond sera celui-ci : puisse cette nouvelle année voir enfin s'effondrer et crever ce monde pourri, LEUR vieux monde. Une bonne révolution globale vaudra infiniment plus que des milliards de quelconques résolutions...


Hans CANY

 

 

resolutions.jpg



22:53 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : hans cany |  Facebook | | |

Commentaires

je partage tous vos voeux pour la nouvelle année mon ami hany

Écrit par : houari | 31/12/2011

félicitation pour ton brulot qui exprime ce que pas mal d'entre nous pensent sans avoir les mots pour l'exprimer c'est toujours le meme probleme d'hypocrisie qu'a noel la religoin en moins !en tout cas ça réconforte de voir qu'on est pas seuls à penser ainsi et ça donne en meme temps l'envie de le hurler a tous les moutons qui forment la "sociètée"!bravo hans!

Écrit par : ximenes | 31/12/2011

Je suis très heureux excité à découvrir ce grand Site .
je dois à vous remercier pour votre pour ceux time pour cette fantastique lire! J'ai vraiment apprécié aimé partie il et I ont également vous signet à consulter choses dans votre site web .

Écrit par : Eugene | 10/07/2013

Les commentaires sont fermés.