Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/12/2012

Libye et Comités verts mondiaux : IMPORTANTE DECLARATION DU 5 DECEMBRE 2012

Je vous présente ci-dessous, traduite en français par mes soins, une longue déclaration publiée par Mathaba.net en date du 5 décembre 2012, attribuée à un énigmatique  "Leader, Teacher-Thinker of the Green Charter International Revolutionary Committees Movement", et adressée au mouvement mondial des comités révolutionnaires.
A vrai dire, celle-ci n'est pas complète. L'original débute par des souhaits de bon 85ème anniversaire adressés au roi de Thaïlande, suivis d'une très longue digression concernant la situation actuelle dans ce pays et dans l'Asie du Sud-Est en général. L'auteur insiste sur le fait que le roi de Thaïlande est un des très rares bons souverains dans le monde, mais déplore le fait que le système de la démocratie directe et participative fasse défaut au peuple thaïlandais, empêchant ce pays d'aller de l'avant. En outre, il met en garde le pays contre l'ASEAN, union économique locale qui menace sa souveraineté.
Pour des raisons de commodité et pour rendre l'essentiel plus visible, j'ai pris le parti d'amputer ce très long texte de toute sa "digression thaïlandaise", afin de ne reproduire ici que les parties concernant la Libye, l'Afrique, et le mouvement vert international.
Ce texte est interpellant à plus d'un titre. D'une part, à cause de sa forme, de son style... qui n'est pas sans rappeler fortement celui de quelqu'un. D'autre part, parce qu'il est clairement daté, en faisant allusion au 85ème anniversaire du roi de Thaïlande  (dans sa partie non reproduite ici) : il date donc incontestablement du 5 décembre 2012. Et enfin, parce que l'auteur s'exprime à deux reprises à la première personne, de façon pour le moins troublante...  Ces passages plus "personnels" sont en caractères gras, afin de les mettre en évidence. En outre, les propos tenus dans ces passages semblent corroborer mes propres analyses : à cause de la cabbale menée par certains traîtres sous couvert de "réformes", les principes fondamentaux de la Jamahiriya libyenne ont été allègrement baffoués pendant plusieurs années précédant l'agression impérialiste de 2011, et le Guide a été sciemment écarté, isolé, désinformé au sujet de la situation réelle dans le pays...
Ceci fera l'objet de développements ultérieurs dans le cadre de prochains articles.
Bien sûr, il convient de rester prudents. Qui est vraiment, au juste, le mystérieux auteur de cette déclaration ? Un imitateur très doué, ou bien... ? Et puis, tout le texte est-il vraiment l'oeuvre d'un seul et même auteur ? Ne se pourrait-il pas qu'il comprenne en fait des interpolations ? Autant de questions auquelles chacun sera libre d'apporter ses propres réponses, faute d'indications plus précises. Toujours est-il que l'essentiel du texte évoque irrésistiblement quelqu'un... Tandis que les passages relatifs à la constitution et à l'organisation des comités verts et à leur coordination relèvent d'un style sensiblement différent, et ont donc pu être ajoutés par quelqu'un d'autre (?). Mais ceci n'est que pure hypothèse de ma part, et je me garderai bien de toute affirmation catégorique. Je vous laisse donc à présent prendre connaissance de cet extrait de document, non sans vous recommander une dernière fois d'accorder une attention toute particulière aux passages formulés à la première personne, en caractères gras.

Hans CANY

 

 

 

DECLARATION DU 5 DECEMBRE 2012 

 

[...] 

 

Je m'adresse maintenant au mouvement mondial des comités révolutionnaires sur la situation dans notre continent l'Afrique, qui a été envahi par des kleptomanes étrangers. Le léopard ne change pas ses tâches. Le mouvement a échoué à relever le défi. Ceux qui peuvent agir se tapissent dans l'ombre dans l'attente de notre retour.

Tout a été dit. Qu'attendez-vous de plus ? Votre territoire libre a été occupé. Le continent entier est désormais à vendre. Après avoir vaincu l'Afrique, ils ont maintenant implanté leurs sites en Asie pour encercler la Chine et la contraindre à se soumettre. [...]

En Afrique, nous pourrions bénéficier de l'unité totale. Si l'Union Africaine avait suivi la voie qu'elle s'était fixée, qui était bien planifiée et codifiée, nous ne serions pas occupés aujourd'hui. Vous avez laissé des leaders corruptibles prendre votre place. L'UA est par conséquent finie. A présent, c'est l'unité complète qui rendra l'Afrique forte. L'unité africaine implique l'unité militaire, politique, économique. Nous sommes aujourd'hui tous pauvres sur notre terre riche. Il n'y a plus de pays pauvres et de pays riches en Afrique, maintenant que la Libye a rejoint les pauvres. Il n'y a pas de donneur ni de receveur. L'unité totale en Afrique profitera à toutes les masses africaines.

[...]

Un mouvement populaire libre à travers toute l'Afrique, et fermer l'Afrique au monde extérieur excepté à tel ou tel pays individuellement, c'est dans notre intérêt. Nous pourrions alors exiger d'être payés en or, cet or extrait de notre sol par des compagnies étrangères, plutôt que d'être payés en dollars-dettes de papier sans valeur. Ce ne sont là que quelques-unes des raisons pour lesquelles l'UA a été détruite, et pour lesquelles nous avons été attaqués, pour lesquelles la Libye a été occupée. Mais que s'est-il passé en Libye depuis plus d'un an, pendant que j'ai observé en silence, attristé par la réalité de la nature faible et inconstante du peuple, ce monde égoïste ?

La Libye est passée d'un pays stable, pacifique et sécurisé, où tout le monde était protégé, à un pays chaotique, insécurisé, où des millions de gens souffrent au profit de quelques chiens errants dont nous avions fait l'erreur de permettre le retour en Libye. Et ceci avait été prédit par le Livre vert, si l'Autorité populaire venait à tomber.

Même ceux qui cherchent à détruire la Jamahiriya, le socialisme et la démocratie directe participative ont échoué. Ils n'ont rien bâti à la place. Ils n'ont fait qu'ouvrir la Libye à une ère de non-droit pour chaque criminel et pour chaque entreprise de voleurs. Ils ne peuvent pas et ne seront jamais capables de former un gouvernement. Seuls ceux qui aiment le chaos, la violence, le sang, la souffrance, l'obscenité et toutes sortes de choses sataniques ont pu en profiter. Aujourd'hui, ils débattent de choses auxquelles le Livre vert apporte les vraies solutions. Mais maintenant ils ne peuvent pas s'en remettre à ces solutions, puisque les gens remarqueraient que ceci relève de la Jamahiriya. Leur malédiction est qu'il n'y a pas d'autre solution que la Jamahiriya, et ils ne peuvent se résoudre à l'admettre.

 

Dès le premier jour, nous avions prévenu que rien ne serait gagné, et que tout serait perdu. Nous avons incité les masses à reprendre le pouvoir confisqué par les déviants et les corrompus, mais pas comme cela. La manière de reprendre le pouvoir, c'était d'occuper vos maisons, d'assister aux séances des congrès populaires, de saisir et de distribuer les recettes du pétrole. A présent, vous avez détruit presque chaque famille, tué de tous côtés, et vous n'avez rien apporté. Même ceux, mal avisés, qui vous ont soutenus, se sont enfuis chez leurs maîtres en Angleterre ou dans d'autres pays, et ont trouvé refuge là-bas, seuls et coupés de tout. Ils se sont enfuis en laissant votre pays occupé, et ses ressources volées par les capitalistes étrangers. A présent, il y a toujours certains rats qui prétendent que les centaines de milliers de morts, le meurtre, le viol, la torture, les enlèvements et les emprisonnements arbitraires, l'exil hors de leur pays d'un million de Libyens, en valaient la peine, juste pour vous débarrasser d'un héros que vous ne pourrez jamais tuer. Juste pour mettre en place de fausses élections, et pour changer la couleur du drapeau.

Combien de nos jeunes savent quoi que ce soit aux sujets des principes de la Révolution et de l'Islam ? De nos jours, toute connaissance vient de Facebook. N'importe quel(le) idiot(e) sur Facebook conseille le premier idiot venu sur les bases de sa "sagesse". Chaque idiot est roi. Nous sommes passés de l'Ere des Masses à l'Ere des Imbéciles.

Le seul espoir pour le monde entier réside dans la Troisième Théorie Universelle. Partout dans le monde, à de rares exceptions, les peuples sont dépossédés de tout pouvoir et de toute responsabilité. Cela mène à l'apathie. L'égoïsme ne mène pas au succès, puisque si tout le monde prend et personne ne donne, le résultat final n'est que plus de souffrances et plus de privations.

L'éducation est la clé, et ceux qui souhaitent un changement positif doivent étudier le Livre vert afin d'éviter les pièges, et pour aller de l'avant. La Mathaba est votre sanctuaire, votre plateforme pour l'unité et pour partager des idées positives, des nouvelles et des développements. L'avenir du monde réside dans la Jamahiriya universelle.

Mais cela ne pourra se réaliser que si suffisamment de gens s'en soucient et veulent les changements nécessaires, et s'ils travaillent ensemble dans l'intérêt de la société. Vous pouvez commencer en adoptant la Charte Verte Internationale des Droits de l'Homme et des Libertés, et en formant des Comités Révolutionnaires travaillant pour obtenir la liberté.

Chacun d'entre vous, n'importe où, peut ouvrir un Bureau Populaire de la Jamahiriya Universelle, en fait une ambassade de la Jamahiriya Mondiale. Vous avez juste besoin de planter une tente ou d'occuper une maison, de hisser un drapeau vert, et de servir de centre d'information pour les gens. Vous pouvez vous connecter via Internet ou par d'autres moyens à d'autres Bureaux Populaires du monde entier. De cette façon, les masses pourront obtenir des informations à propos de la Troisième Théorie Universelle et du salut qu'elle apporte, comme des authentiques droits de l'homme et libertés de la Charte Verte, les idées développées par le Livre Vert. Vous trouverez ainsi davantage de gens intéressants, et pourrez vous connecter avec d'autres autour du monde.

Les bureaux populaires (ambassades) sont le contraire des ambassades des gouvernements, qui ne servent pas leurs peuples mais leurs maîtres. Personne ne peut vous empêcher d'ouvrir de telles ambassades n'importe où, car s'ils vous en empêchent, cela montrera que vous êtes dans une société oppressive, et que vous devriez partir vers l'une des zones libres du monde.

Tout était déjà écrit dans le Livre Vert. Mais beaucoup d'entre vous ont choisi de ne pas le lire, ou de ne pas le prendre au sérieux. Nous avions déjà mis en garde contre un âge de chaos et de démagogie si l'Autorité Populaire venait à tomber. Pendant plusieurs années, elle s'est effondrée, vous m'avez isolé et vous nous avez donné de fausses informations.

Vous avez amené des gens dans des congrès, avez montré des vidéos de ces congrès, et en avez donné de faux rapports. Rien de ce que vous avez fait n'était vrai. Vous avez brandi le Livre Vert et crié des slogans, puis vous avez oublié ces puissants slogans. Après cela, vous avez crié "Allah, Mouammar, la Libye et c'est tout". Qu'est-il advenu d'Al-Fateh et de ses principes d'unité, de socialisme et de liberté ?
Vous avez abandonné cela. Avez-vous compris ce qui a été dit toutes ces dernières années, à propos de la nécessité de redonner le pouvoir au peuple, car les masses libyennes avaient été écartées et exclues du pouvoir, tandis que les corrompus s'en emparaient pour voler ?

Mais au lieu de vous soulever pour reprendre le pouvoir, vous n'avez recherché que la vengeance contre les ennemis apparents, tout en faisant les affaires de Satan, et le plus grand de tous les ennemis est devenu votre soutien et ami, vous avez servi Satan tout en proclamant bien fort que "Dieu est grand"...

 

Qu'allez-vous faire pour libérer les prisonniers politiques ? Pourquoi manquez-vous d'imagination ? Est-ce juste en attaquant les prisons que vous pensez pouvoir libérer les prisonniers ? Ces prisons lourdement gardées, alors que votre armement est insuffisant ?...

Avez-vous appris quelque chose de l'Histoire ? N'avez-vous pas entendu ? La Libye n'est plus la Libye, c'est un pays ouvert à tous les criminels du monde. Chaque compagnie capitaliste peut venir librement en Libye sans payer de taxes, et fournir des services à d'autres compagnies capitalistes étrangères sans avoir à déclarer leurs revenus réels, ni ici, ni à l'Etranger.

Ils prennent, prennent, volent les ressources de la Libye, de l'Afrique, des musulmans. Et ils le font en toute impunité. Mais vous les laissez tranquilles, vous n'avez pas attaqué un seul de ces vautours ! Comme nous l'avons dit, la Libye n'est plus la Libye, donc le monde vous est aussi ouvert : qu'est-ce qu'Allah, dans le Coran, a dit qu'on vous demanderait, au Jour du Jugement ? La Terre n'était-elle donc pas assez vaste pour que vous migriez ?... Qui a dit que vous deviez rester en Tunisie ou en Egypte, en attendant qu'un nouveau Kadhafi surgisse de nulle part, alors que vous ne le méritez pas ? Etes-vous en train de dire qu'Allah est injuste ? Toute chose est connue, et toute chose a ses raisons. Ceci est al-Qadr. C'est votre juste récompense.

 

Ces compagnies qui pillent vos ressources et font de vous des esclaves dans votre propre pays ne reconnaissent pas les frontières de la Libye, donc pourquoi le devriez-vous ? Frappez-les où que vous les trouviez, elles n'opèrent pas qu'en Libye. Regroupez-vous en "sanctuaires" partout où vous le pouvez. Venezuela, Zimbabwe, Moldavie, vous avez des possibilités infinies.

Quand vous vous terriez chez vous, alors que vous n'avez rien fait à part tenter d'appaiser le démon, pourquoi en avoir appelé à la raison ? Croyez-vous que les fausses organisations que nous avions dénoncées il y a longtemps vont venir vous aider ? Ne souhaitez-vous pas délivrer vos familles des prisons, de la pauvreté et du désespoir, de l'ignominie ?

Qu'attendez-vous ? Pourquoi vous cachez-vous dans l'ombre ? Quels pays ont-ils occupé votre terre, violé vos mères et pillé vos ressources ? Est-ce que cela n'inclut pas une quarantaine de pays d'Europe et d'ailleurs ? Quels sont ces pays ? En avez-vous fait la liste ? Avez-vous déterminé quels sont ceux de leurs citoyens qui sont innocents, puisqu'ils sont opposés à leurs régimes ? Et quels sont ceux qui ont soutenu cela ?

Est-ce que vous excusez les ignorants, quand tout le monde est né avec un cerveau pour penser, des yeux pour voir et des oreilles pour entendre ? N'est-ce pas un fait que les gens sont volontairement aveugles et sourds parce qu'ils sont égoïstes ? Alors pourquoi devriez-vous les ménager ? Saisissez-les partout où vous le pourrez, et échangez vos prisonniers sur la base d'un des leurs contre cent des vôtres. Les prisons seraient vite vidées, si vous adoptiez cette stratégie. Que croyez-vous qu'il se serait passé si la Libye avait occupé la France, l'Italie, la Grande Bretagne ou le Qatar ? Croyez-vous qu'ils auraient fait comme vous, ou bien auraient-ils ciblé chaque Libyen en tous lieux isolés, en leur faisant payer un prix jusqu'à ce que leurs familles soient libérées ?

N'avez-vous rien retenu de l'exemple du Vietnam ? Ni de ce qui s'est passé en Irak, en Afghanistan ? Oui, certains d'entre vous veulent transformer la Libye en Afghanistan. Mais il s'agit de la minorité de dérangés qui gouverne sans cerveau ni coeur, en se contentant de suivre de faux édits religieux, comme des machines-esclaves sans processus de réflexion.

Vous les rats, "révolutionnaires" ou "rebelles" : que cherchez-vous ? Ne recherchez-vous pas les mêmes choses que ce que nous recherchons tous, la prosperité, la richesse, la justice, la transparence, la puissance, la possession des moyens de production, le partage dans la production, le partage des richesses nationales, la participation aux prises de décision, le consensus ?

Ne recherchez-vous pas la paix, la sécurité, la stabilité, la prospérité ? Pensiez-vous que ces buts seraient atteints par vos méthodes actuelles, ou bien voyez-vous que ce que vous demandez, c'est exactement ce qu'est en fait la Jamahiriya ? Une rose n'est-elle pas une rose, quel que soit le nom qu'on lui donne ? Mais vous vous battez entre vous, et vous n'aurez rien. Car vous êtes divisés.

Vous avez gobé la propagande simpliste de l'Ennemi, qui a un plan très clair pour occuper non seulement la Libye, mais toute l'Afrique. Vous avez succombé à la trinité simpliste "Constitution-Drapeau-Hymne". Ce sont les faux symboles de l'appareil d'Etat traditionnel, avec le gouvernement d'un côté, et le peuple de l'autre.

[...]

N'avez-vous pas réalisé qu'il y a déjà un drapeau, mais pas un de ceux qui contiennent des emblèmes qui toujours satisfont une minorité, tout en enrageant les autres ?...
Avez-vous décidé que vous détestiez le vert, et que par conséquent vous alliez détruire toute l'herbe, les montagnes, cesser de manger de la salade, porter n'importe quel vêtement sauf s'il est vert, et que vous alliez éradiquer la couleur verte ?...

Qu'est-ce qui ne va pas, avec cette couleur ? C'est la couleur de l'Islam, de l'espoir, de la paix, de la tranquillité de l'environnement, de la vie. Tout le monde peut fabriquer un drapeau avec du tissus vert sans devoir aller dans un magasin ou s'en remettre à une autorité particuliers, et c'est cela l'idée du pouvoir populaire, pas un Etat ou un symbole compliqué qui représentent un groupe, une faction limitée.

[...]

Pourquoi criez-vous " Allahu Akbar " tout en commettant les crimes les plus abominables, tandis que vous rejetez " Allahu Akbar ", l'hymne populaire de la Jamahiriya ?...

 

Il est temps pour vous de vous réveiller, mais votre réveil sera rude. Il vous a fallu tout détruire, et vous aviez alors dit que vous bâtiriez quelque chose. Mais vous n'avez rien bâti. Et vous ne bâtirez rien. Vous ne pouvez pas bâtir sans plan, et vous n'avez pas de plan.
Pour cette raison, les comités révolutionnaires doivent prendre l'initiative. Il vous faut établir une stratégie complète. Ceci doit comprendre beaucoup de questions et de domaines tels que les prisonniers politiques, les droits de l'homme, la démocratie, la légitimité jamahiriyenne, la guerre révolutionnaire, la libération, les relations locales et universelles, le pouvoir populaire, l'unité, le socialisme, la liberté.

 

Il vous faut former le Comité Général d'Urgence de la grande Jamahiriya Arabe Libyenne Populaire et Socialiste, et travailler dans le sens d'une Jamahiriya plus grande. Il n'y a pas de choses telles qu'une prétendue fin de la Jamahiriya, juste parce que la plupart de ses fonctions ont été suspendues par la guerre, l'emprisonnement, le meurtre et l'intimidation. Cela signifie juste une suspension : toutes les lois et décisions restent telles que la dernière fois que le peuple a pu en convenir dans les congrès populaires fin 2010. Depuis lors, le peuple libyen a été empêché de prendre des décisions, et forcé d'accepter des élections qui excluaient la majorité de toute participation.

Nous n'avons pas besoin d'élections, ni ne prendrons part à ces élections. Le faire serait une solution réformiste fallacieuse, pas une vraie solution. Nous avons plus de 6000 congrès populaires ouverts aux masses libyennes, et qui n'ont pas été autorisés à se tenir depuis la guerre et l'imposition de la dictature par une minorité.

Le Comité Général d'Urgence de la Grande Jamahiriya sera constitué de celles des autorités qui sont toujours libres, et va simplement perpétuer la légitimité jamahiriyenne, puisque tous les accords concernant les questions de légalité, de relations, de propriété, de patrimoine etc sont toujours intacts et légaux, signés sous la Jamahiriya, et toujours valides en tant que Jamahiriya.

Ces officiels et d'autres qui ont pour consigne de ne pas révéler leurs fonctions réelles devraient se rassembler au Venezuela, où l'on peut trouver assistance, sécurité et facilités pour perpétuer la légitimité jamahiriyenne au niveau international, et étendre les frontières de la Grande Jamahiriya sous occupation à une plus grande Jamahiriya, comprenant d'autres peuples libres.

Dans le mouvement des comités révolutionnaires, vous devriez éviter vos anciennes méthodes, qui n'avaient obtenu le faux soutien international que de quelques faux comités révolutionnaires, basés en fait sur l'agent qu'ils pouvaient obtenir de la Libye. Au lieu de cela, vous devriez rejoindre l'authentique mouvement international, et travailler avec lui.

[...]

Vous n'êtes pas seuls dans un monde de personnes cherchant à se libérer des griffes de la globalisation, du capitalisme et de la tyrannie. Mais pour cela, vous devez vous lever, et vous impliquer pour être pris en compte.

 

(Traduction par Hans CANY)




Sources originelles, en langue anglaise, publiées le 5 décembre 2012 par Mathaba.net :

http://mathaba.net/news/?x=632058%3Frelated

http://mathaba.net/news/?x=632059%3Frelated

 

Drapeau_vert_2.jpg

 Pour lire le Livre vert, en 3 parties :

. 1ère partie : LA DEMOCRATIE

. 2ème partie : LE SOCIALISME

. 3ème partie : LES FONDEMENTS SOCIAUX

 

Commentaires

nous combatterons mille notre guide à jamais je suis universitaire

Écrit par : MERWAN | 14/12/2012

Je suis surprise (et consternée) par le peu d'intérêt que suscitent ces Lettres. Compte tenu de l'identité plus que probable de l'auteur, c'est à dire le Colonel Kadhafi, supposé mort depuis plus d'un an, le retentissement aurait dû être énorme. Certes, tout a été fait pour qu'elles demeurent le plus confidentielles possible, mais, sur internet, le bouche à oreille fait parfois merveille.
Il n'a donc fallu qu'un an pour que le Frère Guide soit oublié de (presque) tous ?
En tout cas, merci Hans et bravo pour avoir eu le courage et la patience de traduire et publier les passages les plus intéressants de ce très long texte.

Écrit par : Anne Prucha | 23/12/2012

Ils prennent, prennent, volent les ressources de la Libye, de l'Afrique, des musulmans....


Putain mais qu'est-ce que j'en ai à foutre des musulmans ? Il suffit de regarder ce qui s'est passé à Tombouctou.... Fuck islam. Un idiot roi.

Écrit par : King kebab | 30/12/2012

Les commentaires sont fermés.