Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/03/2012

Contre la dictature des partis politiques

De temps à autres, certains, parmi nous, succombent aux sirènes de l'électoralisme en essayant de nous convaincre du bien fondé de voter pour tel parti ou tel candidat -généralement pour contrer tel autre-, voire même de l'opportunité pour notre mouvance de nous constituer en parti politique et de présenter notre candidature lors de consultations électorales.
Je ne saurais trop les renvoyer  à ce passage du Livre vert, entre autres :

"Le parti est la dictature contemporaine. Il est "l'appareil de gouvernement" de la dictature d'une fraction sur l'ensemble. Il est de nos jours le dernier en date des appareils dictatoriaux. Et comme le parti n'est pas un individu, il reflète une démocratie apparente en forgeant des assemblées ou des commissions, sans compter la propagande à laquelle se livrent ses membres. Le parti n'est nullement un appareil démocratique, parce qu'il se compose des gens qui ont les mêmes intérêts... ou les mêmes vues... ou la même culture... ou font partie d'une même région... ou ont la même idéologie... et qui se regroupent en un parti pour assurer leurs intérêts ou imposer leurs vues, ou étendre le pouvoir de leur doctrine à la société tout entière. L'objectif d'un parti est de parvenir au pouvoir au nom de l'exécution de son propre programme. Il n'est pas démocratiquement admissible qu'un parti gouverne le peuple tout entier car celui-ci est constitué d'intérêts, d'opinions, de tempéraments, d'idéologies ou d'origines différents."
(Mouammar KADHAFI)

 

Voila donc pourquoi il n'y a pas -et il ne doit pas y avoir- de "parti kadhafiste" se présentant à de quelconques élections. Ce que certain(e)s, malheureusement, ont encore du mal à comprendre... De telles élections s'inscrivent dans le cadre de la fausse "démocratie" indirecte et parlementaire, avec dictature d'une prétendue "majorité" à la clé. Or, le propos du Livre vert et du socialisme jamahiriyen, c'est précisément tout l'inverse : la vraie démocratie, c'est à dire DIRECTE et participative, sans prétendus "représentants", sans substituts au pouvoir du peuple, et donc sans partis. Car qui dit parti dit partie, et confiscation de la souveraineté populaire au profit exclusif d'une caste, quelle que soit cette dernière.
Un "parti kadhafiste" qui se présenterait à de quelconques élections, en Libye ou n'importe où ailleurs, ce serait une trahison, un reniement pur et simple des principes fondamentaux du Livre vert. Afin de vous rafraîchir la mémoire, ou bien pour votre édification, je vous invite donc à en relire (ou à en lire, si vous ne l'avez encore jamais fait) la première partie, qui traite expressément de ce sujet, en cliquant ici : La Démocratie.

Hans CANY 

Drapeau_vert.lutte.jpg 

12:47 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : hans cany, libye, socialisme vert |  Facebook | | |

Libye : carte de la situation sur le terrain au 28 mars 2012

Afin de vous donner une idée plus concrète et plus précise de la situation et  du rapport de force actuels sur le terrain.

Pour briser l'omerta des médias aux ordres, trois choses essentielles sont à retenir :

1/ Contrairement à ce qu'on essaie de vous faire croire, les forces impérialistes de l'OTAN n'ont pas du tout quitté le pays, et continuent d'y semer la mort, pour garder la mainmise sur tout le littoral libyen et sur ses grandes villes...

2/ Les rats pro-CNT ne contrôlent rien de façon stable. Des combats ont lieu en permanence un peu partout, tant entre factions "rebelles" rivales qu'entre ces dernières et la Résistance verte.

3/ Les forces de la Résistance verte contrôlent une large part du pays et diverses agglomérations, notamment dans toute la partie sud et ouest de la Libye.


H.C.

 

libye,géopolitique et politique internationale

 

Honneur à la Résistance verte, qui appelle à rester dignes, même en temps de guerre, et malgré les exactions commises par l'ennemi.

Message distribué aux combattants de la Résistance :

1. Ne violez pas les valeurs sacrées.
2. N'entrez pas dans les maisons des rats.
3. Le vol et le vandalisme des biens publics sont interdits.
4. Assurez la sécurité des citoyens, de nos mères, de nos soeurs, de nos enfants et des personnes âgées, même si elles étaient des rats. Respectez les valeurs morales islamiques bâties par la génération de Muammar.
5. Évitez les tueries inutiles. Nous avons besoin du moins de sang possible. Tenez compte du fait que la Libye a perdu tant de sang des coeurs de nos mères et soeurs, de nos enfants et des personnes âgées.

Bravo et merci pour ce magnifique message, qui force l'admiration et la considération.


11:30 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : libye, géopolitique et politique internationale |  Facebook | | |

28/03/2012

Libye : un complot prévu de (très) longue date...

 

 

Déjà prévu en 2001, soit 10 ans à l'avance.
Interpellant, non ?...
Mais il y a encore plus stupéfiant ci-dessous.
Faites bien attention aux dates indiquées dans la vidéo suivante, qui montre un extrait d'un film sorti en...1994 !


 

libye,géopolitique et politique internationale

11:55 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : libye, géopolitique et politique internationale |  Facebook | | |

26/03/2012

Libye : Peut-être un signe de vie récent du Frère Guide !...

Un enregistrement audio de 42 secondes, présenté comme récent voire très récent (?), vient de faire surface et alimente d'ores et déjà de vives polémiques. Ce court enregistrement était originellement destiné à être diffusé le 2 mars 2012, date anniversaire de la proclamation du pouvoir populaire, mais n'a malheureusement pas pu l'être en temps et en heure, en raison de conditions défavorables.
On peut y entendre une voix qui est sans nul doute celle de Mouammar Kadhafi, qui affirme qu'il est bien en vie,  qu'il poursuit la lutte, et qui, hilare, se moque de ceux qui prétendent l'avoir tué !
Il précise en outre que la résistance continue, qu'il continue de guider la révolution populaire, et incite le peuple libyen à garder espoir et à ne pas faiblir.

 

 

Ce document sonore est-il véritablement récent, ou tout au moins postérieur au 20 octobre 2011, date officielle de l'assassinat du Guide ? Rien n'est hélas certain, mais il y a néanmoins de sérieuses raisons de le supposer, compte tenu du fait qu'il semble inédit, jusqu'à preuve du contraire. L'avenir plus ou moins proche pourrait bien être porteur d'une révélation sensationnelle, une véritable "bombe" au retentissement mondial, si elle venait à se confirmer...

En attendant, un très récent communiqué de la Résistance verte libyenne (source : MATHABA.NET) invite lui aussi à un certain optimisme. Il proclame en substance que ladite Résistance verte est à présent très puissante, qu'elle est désormais présente dans toutes les régions de la Libye, mais qu'elle a reçu l'instruction de ne pas lancer d'actions de grande envergure pour le moment, ayant d'ailleurs pris la forme de cellules dormantes clandestines dans les zones occupées par l'Ennemi. A l'exception de diverses actions sporadiques, il ne faut donc guère s'attendre à de très grandes offensives dans l'immédiat. Le moment venu, lorsque surviendra l'heure zéro qui aura été fixée, les forces résistantes entreront simultanément en action dans tout le pays, tel un ouragan qui balaiera tout sur son passage.
La Résistance verte libyenne conclut son communiqué en enjoignant le peuple de ne pas perdre espoir, et en assurant que l'inéluctable revanche finale de la Jamahiriya est proche, même si elle ne se produit pas dans l'immédiat.

Frères et soeurs en notre chère cause verte, dans le monde entier, ne vous résignez pas. Gardez la foi contre vents et marées ! L'avenir finira forcément par sourire à celles et ceux qui restent indéfectiblement fidèles à leurs idéaux, , et qui sauront ne pas baisser les bras, sans jamais se décourager ni capituler face à l'adversité !
Persévérance ! Persévérance encore et toujours, portée par la flamme verte de l'espérance et de la volonté qui brûle dans nos coeurs et qui nous animera éternellement !

Hans CANY

 

InflammableGREEN_RESISTANCE.jpg



12:19 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : libye, hans cany, géopolitique et politique internationale |  Facebook | | |

21/03/2012

MERCI !

Plus de 18 000 visites sur ce blog depuis le 15 novembre 2011, environ le triple depuis janvier 2011 ! Un grand merci à toutes celles et tous ceux qui m'accordent ainsi leur attention, ainsi que pour les nombreux messages de soutien qui me sont adressés via ce blog. Il ne m'est hélas pas possible de répondre individuellement à tous, mais sachez que chacun de ces messages me va droit au coeur. Je lis attentivement tout ce que vous m'adressez, soyez-en certains. C'est très encourageant, et cela me prouve que je ne perds pas mon temps à hurler dans le désert.

Hans CANY


drapeau_vert_ETOILE.jpg




22:16 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hans cany |  Facebook | | |

Sarkozy, le tueur d'enfants dont on ne parle pas...

Pour rappel (et ça ne remonte qu'à quelques mois) :


Sarkozy, combien d’enfants as-tu tués cette nuit ? par NewWorldOpposition

 

La guerre en Libye, ce sont entre 50 000 et 100 000 morts (selon les estimations). Dont 20 000, au bas mot, sont directement imputables aux bombardements terroristes de l'OTAN... Obama et Clinton, comme leurs complices européens au premier rang desquels Sarkozy, Juppé et Cameron, devraient être jugés pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité par la  prétendue CPI, si toutefois celle-ci était une institution judiciaire digne de ce nom et impartiale...

H.C.

libye,géopolitique et politique internationale

20:42 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : libye, géopolitique et politique internationale |  Facebook | | |

18/03/2012

Rappel aux grands "démocrates"

Article19.jpg

"Ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions"
===> Pour sûr, beaucoup de flics de la pensée et de nouveaux inquisiteurs feraient mieux d'y songer...
CQFD.



19:40 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

12/03/2012

Financement de la campagne de Sarkozy en 2007 : et si on en reparlait ?...

Selon le site Rue 89, Mediapart vient de révéler le contenu d'une note de synthèse versée au dossier d'instruction de l'affaire Karachi, qui semble établir que la Jamahiriya libyenne, via Mouammar Kadhafi, a versé 50 millions d'euros pour financer la précédente campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007. Interpellé à ce sujet le lundi 12 mars sur TF1, Sarkozy a bien entendu démenti, ou plutôt il a esquivé à bon compte la question qui gêne...

Le Guide a évidemment fait une erreur fatale, en tentant d'amadouer les puissances occidentales, au premier rang desquelles la France. Mais reste que Saïf al-Islam et lui-même ont été les premiers à révéler le pot aux roses, au début de l'agression contre la Libye. Je pense que cette histoire de financement occulte est vraie. C'est un scandale inouï et une honte absolue pour l'ordure Sarkozy et son association de malfaiteurs (l'UMP). Leur traîtrise est absolument abjecte.
Pour de plus amples précisions, je vous invite à prendre connaissance de l'article de Rue 89 en cliquant sur le lien ci-dessous.

H.C.

 


Rue 89 : En 2007, Kadhafi aurait financé Sarkozy, qui dément

kadhafi-sarkozy-campagne.jpg



(AJOUT DU 21/03/2012)
:


Famille Kadhafi - des documents confirmant leurs... par warrant



21:52 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : libye, géopolitique et politique internationale |  Facebook | | |

Mouammar Kadhafi : ta rage n'est pas perdue !

Je ne supporte vraiment pas l'idée qu'il soit mort, à jamais disparu. Rien ne prouve le contraire, mais rien non plus ne prouve de manière décisive qu'il le soit vraiment... Cette incertitude est pour moi une torture permanente. Je me considère comme très proche de lui depuis maintenant un peu plus de 26 ans. J'ai toujours rêvé de le rencontrer, ne serait-ce que brièvement, ne serait-ce que pour échanger une poignée de mains et un regard. Je ne peux décidément pas me faire à l'idée qu'il soit vraiment mort, et je crois toujours que peut-être que... Mais s'ils l'ont vraiment tué. Si Obama, Sarkozy, Cameron et leurs sous-fiffres sont vraiment derrière cet assassinat... Ils n'imaginent même pas la portée et les conséquences réelles de leur geste. Même nous, 5 mois après, sommes encore abasourdis, dans l'incertitude. Mais au besoin, le retour de manivelle viendra. Et il sera violent... Je le garantis.

Qu'ils aient comploté pour renverser Ben Ali et Moubarak, c'était certes déjà très moyen, mais au fond personne ou presque ne les regrette vraiment. Mais ce que ces cons de Sarkozy, Obama et autres Cameron n'ont pas compris, c'est que Kadhafi n'a jamais rien eu à voir avec ça. En ce sens, Sarkozy, Obama, Cameron et consorts sont aussi ignorants et abrutis que les masses qu'ils manipulent...et qu'ils maintiennent délibérément dans l'ignorance, à grands coups de désinformation et de non-information.
Par-dessus tout, en tant que citoyen -bien malgré moi- de l'Etat-Nation hexagon, j'ai un ressentiment tout particulier à l'encontre de Sarkozy, de ses sous-fiffres et de tous ses complices directs comme indirects, ordures conscientes comme idiots utiles. Un ressentiment sans borne contre ce pays, ses classes dirigeantes, et la grande majorité de ses masses moutonnières.

Serait-ce donc mon frère caché, que l'on peut entendre dans la vidéo ci-dessous ???... Tout ce qu'il y dit, c'est moi tout craché ! Je n'en reviens pas.  A tel point que je dois dire qu'
il me coupe l'herbe sous les pieds : j'aurais très volontiers fait exactement le même genre de vidéo, ou tout au moins rédigé un article au propos analogue. Mais  comme ça, c'est donc d'ores et déjà chose faite. Excellent, et un très grand bravo à lui.

H.C.



Ils ont tué Kadhafi ! Bande d'enculés ! par Dukeupont



Autre réaction qui m'a particulièrement touché et que je me permets donc de reproduire, le joli poème suivant :


Kadhafi
Tant sans savoir t'ont appellé folie
Tu m'a tant appris
Mon guide, notre guide
Sans toi aujourd'hui ce monde est vide
Muammar
Tant ont essayé de salir ton histoire
Mais tu a donné l'espoir
Ô Kadhafi, tant ont dit que tu portais la mort
Mais toute ta vie, tu as rendu ton peuple plus fort
Ô mon père de coeur, aujourd'hui je pleure
Mais toi sans peur, tu a montré que seuls les corps meurent
Car les idées demeurent
J'ai tant pleuré, quand ils t'ont baffoué
Tant de larmes versées quand ton sang a coulé
Mon père de coeur, je t'ai aimé et jamais ne t'oublierai
Tu a mis sur nous un esprit nouveau
Où résonnent chacun de tes mots
Ta voix rassurante
Comme un hymne en moi chante
"De l'avant de l'avant, soyez forts"
Résistant résistant n'abandonnons pas nos rangs
Continuons d'écrire l'histoire non dans le sang
Mais avec sagesse comme tu nous l'as enseigné
Le guide que nous aimons tant
Et qui de son message a signé
L'avenir vers lequel notre bras se tend
Car ensemble
Nous sommes séisme
Déja la terre tremble
De côté notre pessimisme
Déja nos mains tremblent
  A nous l'optimisme
Sur notre chemin parcouru
N'oublions jamais ceux qui ne sont plus
Pour que leurs idées vécues
Et que ceux qui ont survécu
Soient les idées qui demain véhiculant le monde
Vers une vie plus féconde
Et qu'en mémoire de nos guides, de nos résistants
De toi mon très cher père de coeur
Nous ne laissions plus jamais le monde au mains des gens avides
Plus jamais tomber au sol des corps livides
Mais que nous redonnions espoir et amour
Sagesse et compassion, que ton histoire nous serve pour toujours
Je t'aime ô mon père de coeur ô Muammar kadhafi
Repose en paix, ici personne ne t'oublie

Minsha Mokeyok

 


 

libye, géopolitique et politique internationale



13:33 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : libye, géopolitique et politique internationale |  Facebook | | |

10/03/2012

PETITION INTERNATIONALE : Exigeons que Sarkozy soit jugé pour crimes de guerre

A SIGNER ET A FAIRE SIGNER !
A DIFFUSER MASSIVEMENT !

Merci.

 

 

Il ne suffit pas que la racaille élyséenne dégage, lors de l'échéance du 6 mai 2012, il faut aussi qu'elle réponde de ses crimes commis en Libye toute l'année 2011, et aujourd'hui encore, plus ou moins officieusement.  On ne le dira jamais assez, cet individu n'est pas simplement une charogne sur le plan politique, doublée d'une ineffable ordure sur le plan social. Il est aussi  un CRIMINEL DE GUERRE à part entière, ce dont trop de citoyens hexagonaux n'ont toujours pas pleinement conscience, aveuglés et désinformés qu'ils sont par les omissions volontaires et les mensonges de la propagande médiatique.

C'est en vertu de cette considération d'une importance capitale qu'une inititiative est aujourd'hui lancée afin de déposer collectivement plainte auprès de la Cour Pénale Internationale (CPI), et de demander à cette dernière qu'une procédure judiciaire soit engagée contre Nicolas Sarkozy.
Bien entendu, la CPI étant ce qu'elle est, à savoir une émanation onusienne et donc une machine de guerre au service du NOM et des puissances impérialistes, autrement dit tout sauf une institution judiciaire digne de ce nom et objective, il serait pour le moins illusoire d'en attendre monts et merveilles...  Le geste est donc avant tout symbolique.  Il n'en reste pas moins que si la pétition rencontre un franc succès et si ses signataires sont suffisamment nombreux, la CPI ne pourra pas se permettre de l'ignorer totalement, et sera alors obligée de tenir compte de l'initiative. Ce qui pourra peut-être même déboucher sur des conséquences inattendues, qui sait ?...
Nous comptons donc sur votre participation et votre coopération. Signez cet appel, faites-le signer, diffusez-le, faites-le tourner, parlez-en autour de vous, partagez le présent article sur les réseaux sociaux...  Votre participation est importante, chaque signature, chaque partage comptera !

Au nom du peuple libyen massacré et martyrisé, au nom de la Jamahiriya et du Frère Guide, soyez remerciés du fond du coeur pour votre acte solidaire. Tous ensemble, de tous pays, de toutes origines et de tous continents, exigeons que justice soit rendue ! La fin de règne annoncée de Sarkozy, qui a du sang sur les mains, ne doit pas être pour lui le point de départ d'une retraite paisible sur fond d'amnésie des masses !

Hans CANY




La pétition (attention, un lien de confirmation vous sera envoyé par e-mail afin de valider votre signature) :

PETITION/PLAINTE CONTRE NICOLAS SARKOZY DEVANT LA COUR PENALE INTERNATIONALE (CPI)


 

Texte de la pétition :

Pour:Assemblée de la République; CPI;

Plainte contre M. Nicolas SARKOZY devant la Cour Pénale Internationale (CPI)

L’assassinat du chef de l’Etat libyen grâce à l’intervention de l’armée française est une honte pour la France.
Les bombardements sur les populations civiles en Libye comme l’intervention scandaleuse des troupes françaises en Côte d’Ivoire à l’instigation de Nicolas SARKOZY marquent - plus qu’une rupture diplomatique - la participation à une véritable entreprise criminelle d’Etat.
Les crimes commis à l’encontre de civils comme l’assassinat d’un chef d‘Etat appellent la mise en cause pénale des responsables politiques français.
Les Clubs « Penser la France » ont décidé de réunir un collectif d’avocats français et étrangers en vue d’étudier un dépôt de plainte contre M. Nicolas SARKOZY devant la Cour Pénale Internationale.
Accessoirement, les Clubs « Penser la France » vont saisir l’ensemble des parlementaires français d’une demande d’ouverture d’une procédure devant la Haute Cour conformément aux articles 67 et 68 du titre IX de la Constitution de la Vème République.
Nous demandons à pouvoir déposer plainte contre M. Nicolas SARKOZY devant la Cour Pénale Internationale (CPI)



LIBYE_AGRESSION.2.jpg




18:50 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : libye, hans cany, géopolitique et politique internationale |  Facebook | | |

07/03/2012

Le choix du "moindre mal", consternant symptôme de la servitude volontaire


Le bétail électoral des "bons citoyens" et du populo-girouette pousse les hauts cris face aux diverses exactions du gouvernement sortant, et, disons-le d'emblée, il a parfaitement raison de le faire. Serait-ce donc là le signe d'une certaine prise de conscience du caractère fondamentalement abject et criminel du Système établi, quels que soient les hiérarques placés à sa tête ?... Que nenni ! L'esprit primaire de l'électeur moyen ne remet nullement en question la bêtise crasse dont il a su faire preuve pour la énième fois en se déplaçant aux urnes, lors des précédentes escroqueries électorales. Et tout ceci se reproduira. Encore une fois, l'électeur -animal grégaire et conformiste s'il en est- saisira la prochaine occasion de se choisir de nouveaux maîtres, feignant de croire dur comme fer à l'avènement d'une "autre politique", tout comme le religieux s'en remet à la venue d' un "messie" providentiel ou à l'intervention divine... La RELIGION des urnes bat son plein, et de tous bords, les représentants de ce culte infâme peuvent se frotter les mains. A coup sûr, si la "droite" sortait victorieuse de l'échéance annoncée, nous serions témoins, dans un avenir plus ou moins proche, d'un certain "réveil" des "mouvements sociaux", voire peut-être même d'un énième et naïf "mouvement étudiant". Le tout serait bien entendu orchestré par des forces "de gauche" (sic) et d'extrême-gauche qui n'auraient comme véritables objectifs que leurs propres intérêts de contrôle et de pouvoir, en profitant de l'affligeante crédulité des masses. Et l'ensemble de cette grotesque mascarade s'éteindra bien entendu comme feu de paille dès le prochain changement hiérarchique, sans jamais s'attaquer aux fondements du Système... Quelle sinistre farce ! Grâce à la bétise, au conformisme, et au réformisme corporatiste de cet amas de larves égoïstes, les exploiteurs et les tyrans de toutes tendances peuvent dormir tranquilles, forts de l'image "respectable" de "démocrates" élus au suffrage universel qui leur a été ainsi offerte sur un plateau !...

Ceci dit, on sent poindre un vent de contestation. Enfin !
Elles sont de plus en plus nombreuses -et c'est tant mieux-, les voix qui s'élèvent ça et là contre le système établi et contre les élections sur lesquelles il prétend s'appuyer. Mais le gros souci, c'est que même parmi les gens qui dénoncent la pseudo "démocratie" parlementaire indirecte (dite représentative) comme la falsification qu'elle est, beaucoup continuent malgré tout de participer au cirque électoral, par réaction et/ou conditionnement. Ils choisissent par dépit de voter pour le "moins pire", pour le "moindre mal" faute de mieux. Or, c'est un non-sens total, puisque c'est précisément leurs votes qui perpétuent indéfiniment l'imposture...
Voter pour un quelconque "représentant" de quelque bord que ce soit, c'est abdiquer, renoncer à la souveraineté populaire en distribuant des chèques en blanc à des "élus" potentiels. Contrairement à ce que cherche à faire croire la propagande électorale, l'abstention sert à quelque chose : c'est le plus puissant moyen de contestation, et l'abstention est comptabilisée, contrairement aux votes blancs et nuls. Plus le pourcentage d'abstention est important, moins l'élection d'un quelconque parti ou quidam est légitime, c'est mathématique. Et moins il y a de participants qui cautionnent l'imposture, plus cette dernière est remise en question, et plus il y a moyen de faire entendre des propositions alternatives, pour une VRAIE démocratie, directe et participative. Ce que le Système craint le plus, ce n'est pas le vote pour untel ou untel -même pour des "extrêmes" ou de pseudo "rebelles" institutionnalisés-, mais c'est bel et bien l'ABSTENTION... Car l'abstention consciente et "militante", le boycott total, signifie à terme la mort de ce système de dupes, et l'avènement potentiel d'autre chose. Tant qu'il restera assez de naïfs pour jouer le jeu, ne serait-ce que celui du "moindre mal", on ne sera pas près de voir avancer le schmilblick...


Leur prétendue "alternance" n'est qu'un leurre, et le plus pernicieux des pièges. Elle donne l'illusion du contrôle populaire et du libre choix, alors que dans les faits il n'en est rien. Les fondements du Système resteront inchangés, quels que soient les imposteurs de drauche ou de goite qui seront "élus". Au nom d'une dictature de la majorité des voix exprimées sur la minorité, qui plus est. Toutes relatives que puissent être la différence entre les deux, ou même la participation au processus électoral. Réveillez-vous. Vous croyez naïvement vivre en "démocratie", alors qu'il ne s'agit au mieux que de démocrature, la plus subtile des dictatures qui se dissimule derrière un faux nez "démocratique" !


Ne vous laissez plus berner, refusez de vous faire confisquer votre souveraineté, refusez de plébisciter untel ou untel sous prétexte de "moindre mal", alors que le ou la candidat(e) en question n'incarne nullement vos aspirations profondes et réelles, et qu'une fois élu(e), vous ne pourrez plus exercer le moindre contrôle sur ses agissements ni sur ceux de ses acolytes. Ceux qui vous disent qu'en ne votant pas, vous laisseriez les autres choisir et décider à votre place vous mentent, ou au mieux se trompent. Ils ne font qu'entretenir l'illusion du libre choix et donc de la légitimité de ce système fallacieux. Ne les écoutez pas, cessez de vous faire avoir. Comme le dit fort judicieusement l'adage, si les élections pouvaient réellement changer les choses, elles seraient purement et simplement interdites, et ce depuis longtemps. Ne l'oubliez jamais. La seule solution qui soit réellement efficiente , c'est l'objection de conscience permanente et généralisée, et donc le boycott, l'abstention consciente et révolutionnaire. Au contraire, contestez. Refusez de jouer le jeu. Informez vous, instruisez vous, découvrez des alternatives radicales, et faites-les connaître autour de vous. Le vrai changement, ce ne sont pas eux, ni leurs soi-disants rivaux dans la course à la gamelle. Le vrai changement, c'est vous, c'est nous. Car nous sommes le Peuple.



. TOUTE "REPRESENTATION" POLITIQUE EST UNE IMPOSTURE !

. PAS DE SUBSTITUT AU POUVOIR DU PEUPLE !

. PAS DE DEMOCRATIE REELLE EN DEHORS DE LA DEMOCRATIE DIRECTE ET PARTICIPATIVE !



. PAS DE DEMOCRATIE SANS CONGRES POPULAIRES ET COMITES POPULAIRES !



EXIGEONS DES CONGRES POPULAIRES PARTOUT !




Hans CANY


Elections_cheques.gif



. "La lutte politique qui aboutit à la victoire d'un candidat, avec, par exemple 51% de l'ensemble des voix des électeurs, conduit à un système dictatorial, mais sous un déguisement démocratique. En effet, 49% des électeurs sont gouvernés par un système qu'ils n'ont pas choisi, et qui, au contraire, leur a été imposé. Et cela c'est la dictature. Cette lutte politique peut aussi aboutir à la victoire d'un appareil ne représentant que la minorité, notamment lorsque les voix des électeurs se répartissent sur un ensemble de candidats dont l'un obtient plus de voix que chacun des autres considéré à part. Mais si l'on additionnait les voix obtenues par les « battus », cela donnerait une large majorité. Malgré cela, c'est celui qui a le moins de voix qui est proclamé vainqueur, et son succès est considéré comme égal et démocratique ! Mais en réalité il s'instaure une dictature sous des apparences démocratiques. Voilà la vérité sur les régimes politiques qui dominent le monde actuel. Leur falsification de la vraie démocratie apparaît clairement: ce sont des régimes dictatoriaux." (Mouammar KADHAFI)



.
"La démocratie directe, quand elle est mise en pratique, est indiscutablement et incontestablement la méthode idéale de gouvernement. Comme une nation, quelle que soit sa population, ne peut être rassemblée pour discuter, étudier et décider de sa politique, les sociétés sont détournées de la démocratie directe, qui est demeurée une idée utopique éloignée de la réalité. Elle a été remplacée par de nombreuses théories de gouvernement, telles que les assemblées parlementaires, les coalitions de partis, les référendums. Toutes ont conduit à isoler le peuple de l'activité politique, à usurper sa souveraineté, et à confisquer son pouvoir au profit d' « appareils de gouvernement » successifs et en conflit, qu'ils soient individu, classe, secte, tribu, Parlement ou parti." (Mouammar KADHAFI)


LISEZ LE LIVRE VERT

Pour lire le Livre vert, en 3 parties :

. 1ère partie : LA DEMOCRATIE

. 2ème partie : LE SOCIALISME

. 3ème partie : LES FONDEMENTS SOCIAUX
 
 

 

16:35 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : hans cany, socialisme vert |  Facebook | | |