Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/02/2012

Prétendu "cadavre" de Mouammar Kadhafi : la preuve du fake ?...


Attention, voici un document vidéo troublant, et peut-être bien d'une importance capitale :
il met en évidence les bords d'un masque appliqué sur le prétendu cadavre de Mouammar Kadhafi !!!...





[IMPORTANT : regardez attentivement TOUTE la vidéo, avec ses plans très rapprochés, pour vous en faire une vraie opinion]



Si l'on prend bien la peine de regarder les agrandissements présentés dans ce film, on constate que ce qui, vu "de loin", pourrait n'être qu'un détail insignifiant, ne l'est en fait pas du tout. Ce qui est ici mis en évidence ne correspond en rien au tracé ni à l'aspect d'une quelconque cicatrice ou d'un simple pli de la peau. Il semble bien que nous soyons ici en présence d'un raccord imparfait, qui trahit la présence d'un élément postiche, probablement un masque.

Comme beaucoup d'entre vous le savent d'ores et déjà (voir à ce sujet mes articles des 25 et 30 octobre 2011, notamment), j'ai toujours fortement douté de l'authenticité de ce fameux cadavre. Il ne ressemble pas réellement à Mouammar Kadhafi, et il ne s'agit donc certainement pas de lui.


Ce document est TRES important. C'est sans doute là une preuve incontestable, au moins de la fausseté de ce soi-disant cadavre du Guide libyen...


Hans CANY





Pour rappel, (re)lire mes articles à ce sujet :


. LA MORT DE KADHAFI : UNE INTOX SANS PRECEDENT ? (25/10/2011)

. MORT PRESUMEE DE KADHAFI : LES DOUTES PERSISTENT (30/10/2011)

. La mort de Kadhafi et ses zones d'ombre : mise au point (01/12/2011)





libye,hans cany,géopolitique et politique internationale



libye,hans cany,géopolitique et politique internationale
Autre photo présentée comme étant le cadavre du Guide libyen : trouvez-vous vraiment que cela ressemble à Mouammar Kadhafi ?...



18:34 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : libye, hans cany, géopolitique et politique internationale |  Facebook | | |

09/02/2012

ILS NE ME FONT PAS PEUR

De temps à autres, ignares manipulés, pantins fanatisés et imbéciles patentés, constatant que ni les tentatives d'intimidation, ni les menaces, ni les agressions de diverses natures n'ont de prise sur moi -bien au contraire même-, se répandent en calomnies et en diffamation à mon sujet. Ils espérent par là-même que l'ostracisme, la diabolisation, la marginalisation et donc l'isolement qui en découle finiront par avoir raison de ma motivation, et me feront à la longue baisser les bras. C'est là fort mal me connaître.

D'Enver Hoxha et de ma lointaine période pro-albanaise, s'il y a un principe que je retiens et que je ne renie pas, c'est bien qu'il ne faut compter que sur ses propres forces. Et tendre vers l'autarcie autant que possible. C'est la clé de la liberté, de la souveraineté, de l'autonomie et de l'indépendance. Le concept du bastion inexpugnable est applicable à tous niveaux, de l'individu à la collectivité militante ou nationale.

Vous ne m'intimiderez pas, vous ne me ferez jamais taire.
Je n'écris pas pour vous faire plaisir, mais pour vous faire réfléchir. Si tant est que vous soyez capables de me lire, de comprendre correctement le sens de mes écrits, et, surtout, que vous vous en donniez la peine...

J'ai beaucoup d'ennemis, me direz-vous ? Certes, oui.
Et après ? Grand bien leur fasse : beaucoup d'ennemis, beaucoup d'honneur.

H.C.

 

lutte_par_la_plume.jpg



14:27 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : hans cany, anarchisme, national-anarchisme |  Facebook | | |

01/02/2012

Propos du paria

J'inaugure ici une nouvelle catégorie de publications, les "Propos du paria", dont la périodicité sera irrégulière et aléatoire : je n'en publierai, de temps à autres, que lorsque ça me chantera.
Ces "Propos du paria" consistent en de brefs commentaires et réflexions se rapportant à l'actualité ou à des faits de société en général, voire à des thèmes intemporels, sans qu'ils donnent lieu à un développement sous forme d'articles entiers.  Aussi, ces commentaires et réflexions vous seront livrés en vrac, passant du coq à l'âne, bruts et sans fioritures. A chaud et dans le feu de l'action, pourrait-on dire...



_______________________________________________




. Face aux dérives voire au déviationnisme des uns, et aux tentatives de récupération des autres, il m'apparait nécessaire aujourd'hui d'être particulièrement vigilants, pour que les principes fondamentaux du Livre vert et de la Troisième Théorie universelle ne soient ni dévoyés, ni déformés, ni bradés à vil prix sous des prétextes divers. Pour ce faire, j'entends lancer un nouveau concept, la Garde Verte. Celle-ci sera informelle, mais son rôle s'apparentera à celui des indispensables Comités révolutionnaires dans la Jamahiriya. J'y reviendrai prochainement, dans un article qui présentera la chose de façon détaillée, et qui expliquera en quoi consiste le fait d'être un garde vert ou une garde verte.



. Au Sénégal, cette ordure de Wade avait honteusement lâché et trahi Kadhafi. A présent, c'est le retour de manivelle pour lui, et le peuple sénégalais exige qu'il dégage ! Ce dont je me réjouis !! DEHORS WADE, ESPECE DE VIEUX FUMIER !!!


. La guerre en Libye, ce sont entre 50 000 et 100 000 morts (selon les estimations). Dont 20 000, au bas mot, sont directement imputables aux bombardements terroristes de l'OTAN... Obama et Clinton, comme leurs complices européens, devraient être jugés pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité par le prétendu TPI, si toutefois celui-ci était une institution judiciaire digne de ce nom et impartiale.



. Obama est un CRIMINEL DE GUERRE. Ce type a du sang sur les mains, au même titre que ses complices Sarkozy et autres Cameron (sans même parler de leurs sous-fifres respectifs comme Hillary Clinton, Juppé etc). Tous ces individus sont des criminels en puissance, et rien de moins. Déjà pour la Libye (un scandale sans précédent), mais aussi sans doute prochainement pour la Syrie et l'Iran. Leur plan est en cours d'application, et chaque jour est pire que le précédent : on se rapproche de l'échéance...



. Les médiamensonges et la propagande médiatique au sujet de la Syrie ne connaissent décidément aucune limite, ni aucune retenue. Pas plus tard qu'hier, j'ai pu constater que des présentateurs d'émissions grand public sur l'actualité n'hésitaient pas, désormais, à parler du "terroriste Bachar el-Assad", du "dictateur/tyran Assad", ni à affirmer, sans sourciller, que "la torture systématique des enfants" (par le régime) était devenue monnaie courante en Syrie !  Histoire de mieux faire pleurnicher dans les chaumières... Et de renchérir en précisant bien que la méchante Marine Le Pen qualifiait, elle, les évènements syriens de dérisoires...   Comme ça, on fait d'une pierre deux coups : l'art et la manière de diaboliser à la fois Bachar el-Assad et Marine Le Pen. Plus c'est gros et plus ça passe, comme on dit...



. Les USA acheminent en catimini un très vieux porte-avions nucléaire, l'USS Enterprise, vers l'Iran. Une quasi-épave en fin de carrière, qu'il est prévu de démanteler en 2013. De là à penser qu'un coup fumeux se prépare, une opération sous faux drapeau consistant à saborder ce navire pour en accuser l'Iran, et ainsi avancer un bon prétexte pour attaquer ce pays, il n'y a qu'un pas que l'on n'oserait bien sûr pas franchir...




.  Depuis 2009, les bienheureux "bénéficiaires" (sic) de minimas sociaux de type RSA ne sont plus exonérés d'un impôt aussi infâme et exorbitant pour les petits revenus que la Taxe dite "d'habitation", qui frappe tout autant les miséreux que les foyers aisés. Cet impôt archaïque, digne de l'impôt sur les "portes et fenêtres" de l'Ancien Régime, consiste tout bonnement à faire banquer le simple droit de vivre...sous un toit ! Ignoble. C'est vraiment du racket étatique.Même si le butin est censé revenir aux municipalités. Lesquelles nous rançonnent déjà bien avec leur répugnant stationnement payant et autres rackets légaux du même tonneau.



.  A la mairie, en allant faire renouveler ma putain de carte d'identité voici deux ans, je suis tombé sur une employée de mairie très con, une vieille grognasse aimable comme une porte de prison. Au moment de prendre mes empreintes digitales, j'ai eu un bref moment d'hésitation, et elle m'a dit "faites ça avec l'index, le doigt le plus long". Je lui ai alors répondu "non, le plus long c'est celui-ci, le majeur", en lui faisant un gros doigt...  C'était juste un geste spontané, irréfléchi sur le coup. Mais je ne le regrette pas.



.  Les végétariens radicaux et les vegans contestent le caractère soi-disant "carnivore" de l'Homme. Au pire, c'est un "omnivore" de fait, mais certainement pas un carnivore. Un "omnivore" physiologiquement conçu pour être plus végétarien qu'autre chose, et qui -surtout- a le choix d'être vg ou "omni"... Ce qui fait toute la différence, d'une part avec les vrais carnivores (qui eux n'ont pas le choix), et d'autre part avec les animaux omnivores, qui eux ne disposent pas de libre-arbitre, et ne s'embarrassent guère de considérations morales puisque leur psychisme ne le leur permet pas. Mon positionnement, comme celui de la grande majorité de ceux qui sont vg pour les animaux, n'a strictement rien à voir avec un quelconque "respect de la vie" en soi, mais prend en considération la vie sensible (et consciente aussi, accessoirement, puisque tous les êtres sensibles ont au minimum une conscience perceptive). Jusqu'à preuve du contraire, les végétaux ne disposent en effet d'aucun système nerveux, ni d'aucun organe assimilable au cerveau des animaux. Je suis quelque peu surpris qu'on puisse encore se poser la question...


EDIT DU 8 FEVRIER 2012 :

. Si Serge Letchimy doit présenter des excuses à quelqu'un, ça ne peut être qu'aux néonazis. Moi, si j'étais nazi, je serais outré d'avoir été comparé à un personnage aussi vil et aussi méprisable que Guéant.





H.C.

 

lutte_par_la_plume.jpg



 

14:30 Publié dans Propos du paria | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : hans cany |  Facebook | | |

24/01/2012

Libye : la Résistance verte marque des points !

Ca bouge en Libye, en ce moment même, malgré l'omerta des médias mainstream et les mensonges du CNT. Le drapeau vert flotte de nouveau sur Bani Walid, et des soulèvements éclatent dans de nombreuses villes, y compris Tripoli !
Le Conseil National des Traîtres (le prétendu CNT) est évidemment fort embarrassé par la situation actuelle, qui lui est de plus en plus défavorable. Il est vrai que deux jours à peine après que son siège de Benghazi ait été mis à sac par des manifestants, que son numéro deux, pratiquement lynché par des étudiants dans la même ville, ait été contraint de démissionner, et tandis qu'une série d'autres démissions de responsables et d'ambassadeurs divers est toujours en cours, ce nouveau sursaut de la Résistance verte n'arrange guère ses affaires... Du coup, il opte pour la méthode Coué, et tente à présent de nier les plus criantes évidences, en affirmant que les troubles de Bani Walid -qui ont tout de même fait cinq morts le 23 janvier- n'impliqueraient pas les pro-Kadhafi, mais seraient juste dûs à...des différends au sein de la population locale ! A en croire cette clique de menteurs professionnels, ces évènements ne relèveraient donc en fait que de simples querelles de voisinage ?!?  Ben voyons. En attendant, nonobstant cette risible manifestation de mauvaise foi, les faits sont là, et bien là : la Résistance verte vient d'entrer dans une phase offensive qu'il est impossible d'ignorer. Nous verrons bien ce que l'avenir nous réserve. Quoi qu'il en soit, les évènements actuels sont plutôt encourageants. La flamme verte de l'espoir ne mourra pas !

Hans CANY




Flamme_verte.jpg




20:14 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : hans cany, libye, géopolitique et politique internationale |  Facebook | | |

19/01/2012

Mélenchon, complice des assassins impérialistes

  Il est pour le moins symptomatique du degré d'aliénation qu'ont atteint une grande partie des électeurs et des électrices dits "de gauche", d'assister aujourd'hui à leur engouement irrationnel pour un personnage tel que Jean-Luc Mélenchon. Les prises de position plus qu'abjectes adoptées par cet individu tout au long de l'année 2011, notamment en matière de politique internationale, auraient pourtant dû en alarmer plus d'un, et plus d'une...

  Mélenchon a non seulement été un fervent partisan, mais aussi un complice zélé de l'agression impérialiste contre la Libye, et c'est un anti-Kadhafi très virulent.  De surcroit, l'individu est notoirement Franc-Maçon, ce qui ne devrait guère susciter la confiance et l'enthousiasme des masses populaires...
Le politicard "de gauche" ou le syndicaliste qui, dans le secret des loges maçonniques, fraternise avec le patron, le banquier, le politicien véreux du camp "adverse", le magistrat et le flic, tout ça dans un but tout aussi obscur que douteux, voila ce qui devrait, pour le moins, éveiller la méfiance de toute personne un tant soit peu consciente... Ajoutons à cela que c'est un faux antimondialiste, puisqu'il est internationaliste à outrance. En vérité, Mélenchon est un imposteur doublé d'une charogne, et non des moindres. Ces nécessaires petits rappels ayant été faits, je me bornerai juste à revenir sur le premier point, qui ne passe vraiment pas, et qui à lui seul disqualifie sans appel ce sinistre clown.

   Mélenchon ne s'est pas contenté de ne pas dénoncer la mise à mort de la Jamahiriya libyenne, comme seraient tentés de le croire certains. Non. Si encore ce n'était "que" cela... Le souci, c'est qu'il ne s'est pas privé de surenchérir à ce sujet à chaque fois qu'il était invité sur les plateaux TV, tout au long de la crise libyenne. Il a été un partisan zélé de l'intervention de l'OTAN, comme de la participation de la France à cette infamie, et c'est tout juste s'il n'a pas appelé au meurtre de Kadhafi... Ce politicard -comme tant d'autres me direz-vous- n'est qu'une ordure sans nom. Aucune excuse n'est recevable, concernant son attitude durant ces neuf funestes mois. AUCUNE ! Quand on voit que ce qu'il reste du PCF s'est rangé derrière un type aux positions aussi dégueulasses au sujet de la Libye, on ne peut s'empêcher de se dire que Georges Marchais doit se retourner dans sa tombe...  Voter aujourd'hui Mélenchon, voter "Front de Gauche", c'est donner un blanc-seing à une crapule qui n'a pas hésité à soutenir à fond les agissements du Nouvel Ordre Mondial, l'action des impérialistes et des néocolons occidentaux.

   Honte à toute la prétendue "gauche" occidentale -et française en particulier- qui, du Parti soi-disant "socialiste" aux groupusculets de l'extrême-gauche marxolâtre, en passant par les écolos-pastèques, le soi-disant "Front de Gauche" de Mélenchon, les simili-"libertaires" et autres excités "antifas", seront au mieux restés apathiques et silencieux face au scandale inouï qu'a constitué l'agression impérialiste contre la Libye, quand ils ne l'auront pas, au pire, tacitement ou très ouvertement approuvée ! Alors même que, de toute évidence, le caractère particulièrement abject de cette guerre aurait dû pour le moins susciter dès le départ un tollé général, et une mobilisation sans précédent ! Les bonnes consciences très politiquement correctes, les faux culs de la gôche caviar, comme les extrême-gauchards et autres manipulés de tous poils, à l'instar des dirigeants africains et arabes qui auront particulièrement brillé par leur inaction voire leur servilité tout au long de cette guerre d'agression abjecte entre toutes, ne m'inspireront à jamais que le plus insondable des mépris.

Je n'oublierai pas. Je ne pardonnerai pas.


Hans CANY

 



hans cany,géopolitique et politique internationale,libyeMelenchon.jpg

16:17 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : hans cany, géopolitique et politique internationale, libye |  Facebook | | |

18/01/2012

LE MYTHE DE L'HEXAGONE

Peu importe que l'on juge favorablement ou défavorablement les engagements et les prises de positions de cette figure historique du mouvement breton que fut Olier Mordrel; figure historique tout aussi controversée que "maudite" et "sulfureuse", dès lors qu'elle est vue à travers le prisme du politiquement correct et du parti pris  idéologique. Là ne se situe pas la question.
"LE MYTHE DE l'HEXAGONE", paru en 1981 chez l'éditeur Jean Picollec, constitue un ouvrage de référence fondamental, au propos d'une valeur intemporelle, et que je ne saurais trop vous conseiller de lire, de relire, de faire lire, de découvrir ou de redécouvrir. Comme son titre l'indique, Mordrel y démonte point par point, sous la forme d'un magistral rappel historique concernant chacune de ses régions,  le mythe du prétendu "Hexagone", ce mythe tenace sur lequel prétendent s'appuyer les diverses chapelles du nationalisme français, et auquel s'accrochent plus largement tous les adeptes de la croyance jacobine en une prétendue nation "une-et-indivisible".
Ainsi que le rappelle l'auteur avec brio, celle-ci ne constitue en aucune manière une nation digne de ce nom, puisqu'elle est en réalité composé d'au moins vingt nations très différentes -qualifiées de façon dévalorisante de "régions"-, annexées sous la contrainte au prix d'une acculturation intensive et d'une confiscation de leurs prérogatives légitimes, sur fond de centralisme administratif aux relents impérialistes, voire colonialistes. Du reste, ces annexions ne remontent bien souvent pas à la nuit des temps, contrairement à une croyance trop largement répandue. Ce n'est en effet qu'en 1532 qu'un traité d'union a été conclu entre la France et la Bretagne, cette dernière étant restée autonome jusqu'en 1789, date de la suppression de son autonomie et de son annexion pure et simple. Ce n'est qu'avec le traité des Pyrénées, en 1659, que le "Nord-Pas de Calais" fut en grande partie annexé par la France, la conquête militaire ayant été parachevée vingt ans plus tard, en 1679. Ce n'est que depuis 1769 que la Corse a été annexée par la France. Quant au Comté de Nice et à la Savoie, ils n'ont pour leur part été annexés qu'en...1860 ! Etc etc. Les exemples sont légion, et en réalité, peu nombreuses sont les régions qui sont "françaises" de très longue date. Ce constat vient nous rappeler l'importance capitale de la seule alternative permettant de respecter réellement l'autonomie, l'identité et la diversité des peuples et des nations réels : celle d'un fédéralisme intégral, interne comme externe, non seulement à l'échelle des actuels Etats-Nations, mais aussi, beaucoup plus largement, à l'échelle continentale tout entière.
"LE MYTHE DE L'HEXAGONE" d'Olier Mordrel est malheureusement épuisé depuis longtemps, et n'a hélas  encore fait l'objet d'aucune réédition à ce jour. Chose infiniment déplorable, eu égard à la grande qualité de l'ouvrage, ainsi qu'à la portée du message qu'il délivre. Espérons vivement qu'un éditeur prendra prochainement l'excellente initiative de remédier à ce très regrettable état de fait. En attendant, vous pourrez toujours, moyennant quelques efforts de recherche et un peu de chance, faire l'acquisition de l'objet à prix variables chez les bouquinistes, via Internet ou ailleurs.
Pour conclure cette rapide présentation, rien de mieux que de reproduire ici cette fort pertinente citation de Pierre-Joseph PROUDHON, qui conserve aujourd'hui toute sa valeur : « La nation française actuelle se compose d’au moins vingt nations distinctes, et dont le caractère observé dans le peuple et chez les paysans est encore fortement tranché… Le Français est un être de convention, il n’existe pas… Une nation si grande ne tient qu’à l’aide de la force. L’armée permanente sert surtout à cela. Ôtez cet appui à l’administration et à la police centrales, la France tombe dans le fédéralisme. Les attractions locales l’emportent » .

Hans CANY

 

MYTHE_HEXAGONE.jpg



Quatrième de couverture
:


Tout au cours de l'Histoire, il apparait toujours deux Frances, face à face, qui se haïssent au point souvent de s'entretuer. Rien de tel dans les autres pays européens : ils ont tous connu des conflits internes, mais pas ce perpétuel antagonisme.
Le spectacle de la France, par ailleurs, proclame la même absence d'unité, qu'il s'agisse des appartenances historiques de la moitié de ses provinces, des orientations géographiques de ses diverses parties, des cultures populaires qu'on y rencontre, des types humains...
Par contre, le système et les institutions politiques que Paris a imposés aux peuples que réunit l'Hexagone depuis les débuts de la monarchie, loin d'exprimer sa diversité fondamentale, sont les plus unifiés du monde et, même quand il est question de décentralisation, l'Etat fait un tabou de son "une-et-indivisibilité" !
C'est cette conclusion choquante dont Olier Mordrel -l'homme qui a derrière lui soixante ans de lutte pour les libertés bretonnes- découvre les origines et les causes. En arrachant à l'ombre et au silence les réalités vivantes que comprime l'Hexagone, en faisant justice des légendes apologétiques qui prétendent justifier le tabou, il jette sur la France une lumière qui en découvre la vraie nature, et autorise l'espoir d'une renaissance que paralysent aujourd'hui les idées stéréotypées et sclérosées.
Il faut reléguer aux archives le mythe de l'Hexagone et rendre la parole à la diversité, synonyme de vie et de liberté.
Ce livre traite du problème et de l'histoire de toutes les contrées de l'Hexagone : de la Flandre à la Guyenne, de la Corse à la Normandie, de la Franche-Comté au Pays Basque, de la Bourgogne au Languedoc, de l'Alsace à la Bretagne, de la Savoie au Pays Toulousain.





14/01/2012

La France perd son "triple A" ? EXCELLENT ! FORMIDABLE !!!

C'est tout de même même fou, cette hystérie collective autour de la perte, par l'Hexagonie, de son sacro-saint "triple A"...
A les entendre, on croirait que le ciel nous tombe sur la tête. Moi, cela aurait plutôt tendance à me mettre de bonne humeur, tout au contraire.

Tout tourne autour de la même logique, leur vieux système tout entier se fonde sur une logique binaire, laquelle ne connait que deux "valeurs" : les prix de revient, et les bénéfices.
Les esprits sont vraiment gangrénés par l'idéologie du "Marché" et par la mentalité capitaliste, totalement assujettie à l'économique, aux dépens de l'humain, du social, du politique. Il est grand temps de faire table rase de cette aliénation de masse, aux relents de décomposition avancée.


Aux chiottes l'esprit de lucre et de "productivité"/"compétitivité".

A bas la dictature de l'économie.
A mort la tyrannie du "Marché".

Hans CANY

 

codebarres.jpg




 

 

11:17 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : hans cany |  Facebook | | |

12/01/2012

Libye : Seïf al-Islam 1er ministre ?... Ne parlez pas de malheur !

Des rumeurs insistantes font actuellement polémique, selon lesquelles les prétendues "autorités" de la soi-disant "nouvelle Libye" rechercheraient un compromis, et négocieraient secrètement en vue de nommer Premier ministre...Seïf al-Islam Kadhafi !!!
A l'heure où j'écris ces lignes, il est encore impossible de déterminer si ces rumeurs sont fondées ou non. Mais si cela se confirme, ça ne me dit rien qui vaille. Et c'est le moins que je puisse dire… A mon sens, l'acceptation par Seïf d'une telle nommination constituerait un acte de trahison sans précédent. Je ne suis pas du tout de ceux qui placent leurs espoirs de ce côté-là. Très loin s’en faut. D’ailleurs au final, pour ces derniers, la déception risque d’être rude…
Même si je respecte leur point de vue, à titre personnel, je ne partage pas du tout l’enthousiasme de certain(e)s ami(e)s pour les possibles initiatives de Seïf. Ce dernier me semble un peu trop enclin aux compromis, voire aux reniements sous couvert de réformes etc… Je place davantage d’espoirs en Aïcha Kadhafi, et dans l’aile la plus radicale de la Résistance verte. De toute façon, le principe même d’élections à l’occidentale avec partis etc, même si la participation de “kadhafistes” y était admise -ce qui n’est de toute façon pas le cas-, est déjà en totale contradiction avec les principes fondamentaux exposés dans le Livre vert. De surcroit, cette mascarade électorale ne peut mener à rien d’intéressant, il ne faut surtout pas se leurrer. En ce qui me concerne, ce sera toujours vert vif ou rien du tout.
Non seulement une part très importante du peuple libyen reste depuis toujours acquise à la cause verte, mais de plus, même une proportion croissante de ceux qui se disaient hostiles au Guide commence déjà à regretter amèrement ce dernier, en réalisant à présent ce qu'elle a perdu. Eh non, la vie quotidienne n'est plus du tout la même à présent. Encore eut-il fallu y songer avant...

D'aucuns avancent qu'il serait de toute façon indispensable à présent de faire des compromis, de jeter les bases d'une formule consensuelle, susceptible de gagner l'adhésion de toutes les tribus du pays, et commencent à évoquer l'idée d'une "Jamahiriya réformée"... Est-il nécessaire de préciser que je m'inscris en faux contre une telle analyse et de telles conclusions ?
Ce n’est pas aux verts de faire des concessions et réformes pour faire consensus, c’est aux tribus de se rallier aux verts. Moi, c’est ainsi que je vois les choses. Et j’irai même plus loin : pour moi, “réformateurs” = liquidateurs. Je crois bien qu’hélas, comme chez les communistes après la disparition de Staline (et bien au-dela), on risque d’assister à un schisme entre les verts purs et durs, “à l’ancienne”, et ceux qui sont plutôt favorables à une politique de compromis et de réformes. C’est triste à dire, mais cela me semble difficilement évitable. On peut voir venir de loin la scission. Je vous laisse le soin de deviner dans lequel de ces deux “camps” je me situe d’ores et déjà…

Prudence, méfiance et vigilance quant à l’évolution des évènements, donc…
Et en attendant, soutien total aux actions combattantes de la guérilla verte !

Hans CANY

kadhafi_Miss Me Yet Gaddafi.jpg



12:42 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : libye, géopolitique et politique internationale, hans cany |  Facebook | | |

01/01/2012

Que la nouvelle année soit VERTE !

Que l'année 2012 soit celle de la revanche et du triomphe total de la Résistance verte en Libye, et qu'elle soit aussi celle du développement d'un mouvement révolutionnaire international sous le signe du drapeau vert ! Le drapeau vert ne doit plus n'être arboré que comme un signe de solidarité avec la Jamahiriya libyenne. Il est bien davantage qu'un étendard national. Il est l'emblème d'une nouvelle génération révolutionnaire dans le monde entier, celle qui se reconnait dans les principes fondamentaux qu'expose le Livre vert. Celle qui ne fait pas que s'indigner, mais qui se réfère clairement aux valeurs de la Troisième Théorie universelle, et qui sait clairement dans quelle direction elle souhaite s'orienter ! Que le drapeau vert fleurisse dans les manifestations et les mouvements populaires d'Afrique, d'Europe, des deux Amériques, d'Asie, d'Océanie... PARTOUT !

Hans CANY

Etoile_verte.IGR.jpg


30/12/2011

Mes voeux pour le "nouvel an" ? Qu'ils CREVENT !

A l'heure où, en vertu d'une tradition tout aussi inepte que désuette, il est de bon ton de se répandre en "voeux" quasi-obligatoires à l'occasion d'une nouvelle année du calendrier grégorien, que l'on ne compte surtout pas sur moi pour me conformer à cette coutume hypocrite. Surtout compte tenu du contexte actuel, l'annus horribilis qui vient de s'écouler ne laissant rien augurer de réjouissant au cours des mois à venir, tant s'en faut...
Et puis, au nom de quoi devrais-je me forcer à faire des risettes à d'illustres inconnus qui n'ont rien de plus à faire de mes "voeux" que je ne me soucie des leurs ? Au nom de quoi devrais-je être contraint de souhaiter une "bonne année" et une "bonne santé" à des individus qui m'indiffèrent totalement tant ils vivent dans un univers diamétralement opposé au mien, voire à des ennemis objectifs, dont l'existence même et les fonctions sociales contribuent grandement à faire de ma propre vie un enfer ?!?...

Bonne année et bonne santé à toi, le "travailleur social" zélé qui me fliques et me harcèles sans relâche, en me forçant à faire des boulots de merde dont personne ne veut, sur fond de chantage pécuniaire aux nouvelles aumones pompeusement nommées  "prestations sociales" ? Tout ceci dans le seul but de remplir tes quotats et de contribuer à faire baisser artificiellement les statistiques du chômage, pour le plus grand profit du gouvernement en place  ?...

Bonne année et bonne santé à toi l'employeur, qui sans honte rémunère mes heures d'un travail ingrat au salaire minimum légal, ce qui signifie que si tu avais la possibilité de me payer encore moins, tu le ferais sans hésitation aucune ? Toi qui, par-dessus le marché, exiges toujours plus de labeur pour ce même salaire de misère, et qui me demanderas des comptes en cas de retard ou d'absence ?...

Bonne année et bonne santé à toi, le propriétaire ou l'agence immobilière qui le représente, qui profites sans aucun scrupule de la spéculation et des prix couramment pratiqués ? Qui n'hésiteras pas un seul instant à me faire jeter à la rue si je ne parviens plus à régler un loyer toujours plus exorbitant et sans commune mesure avec le logis que j'occupe ? Qui tires profit de mon besoin élémentaire d'habiter  sous un toit, et qui trouves normal que pour ce faire je doive m'acquitter d'une rançon mensuelle, véritable chantage au droit de survivre à peu près décemment ?...

Bonne année et bonne santé à toi le banquier, l'usurier, qui spécules et t'engraisses avec mon fric, qui n'accordes des  prêts qu'à des conditions rédhibitoires et à des taux entubatoires prohibitifs ? Qui de surcroit  m'accables d'agios et de prétendus "frais de dossier" au moindre petit découvert sur mon compte ?...

Bonne année et bonne santé à toi l'assureur, le voleur professionnel qui me rackettes sans vergogne, en profitant de l'obligation légale de souscrire à ton ineffable arnaque ? Qui tires  prétexte de tout et de n'importe quoi pour me saigner toujours un peu plus, et qui, le jour où j'aurai besoin de tes bons offices, t'appuieras sur d'obscures clauses de ton contrat fallacieux, et feras preuve de la plus criante mauvaise foi pour ne débourser que le strict minimum, voire pour ne rien cracher du tout ?...

Bonne année et bonne santé à toi, le garde-chiourme assermenté du Système, flic, juge ou militaire, payé-armé pour me réprimer, m'enchrister voire me tuer à la moindre manifestation d'insoumission ou de révolte jugée trop "vive" et "dangereuse" par  tes maîtres du haut de la pyramide ? Qui seras toujours le collabo zélé de tous les régimes, de tous les pouvoirs dont tu n'es que le bras armé, l'instrument de répression, sans te poser davantage de questions ?...

Bonne année et bonne santé à toi, mon cher voisin, mon cher collègue, consternant archétype du beauf ultraconformiste moyen, inculte, lobotomisé, grégaire, brique interchangeable dans le mur, sans vraie conscience sociale ni politique, toujours cocu mais content ? Qui lors de la prochaine mascarade électorale t'empresseras  d'aller nommer tes maîtres, ces crevures politicardes dont tu gobes tous les boniments, ces raclures qui maintiennent le Système en place et me rendent la vie impossible, sans avenir, sans espoir ?...


Ah, bonne année et bonne santé ?  Tu en veux donc absolument des voeux, toi qui me lis, pour cette  foutue "nouvelle année" ?   Ah ah !! Fort bien. Des voeux, je vais donc de ce pas en formuler.

En veux-tu, en voila :




. Que crèvent les hiérarques, les gens de pouvoir et leurs partis de tous bords, de drauche comme de goite, ainsi que les pitoyables mougeons -hybrides de moutons et de pigeons- qui les élisent !



. Que crèvent tous les excréments humains, politicards, pseudo-philosophes, simili-journalistes  ou autres prétendus notables qui ordonnent, couvrent ou approuvent, ouvertement ou de facto, les plus abjects crimes et agressions impérialistes commis par l'Etat français !



. Que crèvent les charognes d'officiers militaires qui exécutent ces crimes, et que crèvent les trouffions abrutis qui leur obéissent aveuglément, sortes de brutes épaisses, de robots sans aucune conscience, sensibilité, réflexion ni conviction propre !



. Que crèvent les cafards de tous poils qui en toutes circonstances  ne sont motivés que par l'appat du gain, par le profit qu'ils pourraient potentiellement réaliser en entubant leurs prochains de telle ou telle façon, les arrivistes qui sous couvert d' "ambition" tueraient père et mère et seront toujours prêts aux pires bassesses, au pires infamies !
Que crèvent  tous ceux qui n'ont pour points de repère dans la vie que les prix de revient et les bénéfices !



. Que crèvent le système capitaliste, tous ses maudits banksters, la Bourse et ses "traders", les actionnaires, les spéculateurs, l'esprit marchand, le monde bourgeois, la propriété usurière, les créanciers, la loi du fric, la dictature de l'économie et le libéralisme !



. Que crève l'Etat et son cortège d'interdictions et d'obligations, ses taxes et impôts directs comme indirects, son racket omniprésent et permanent des citoyens-"contribuables" !



. Que crève l'Etat-Nation jacobin, cette monstruosité centraliste qui depuis plusieurs siècles nie l'identité des nations réelles, nie le droit élémentaire des peuples à l'autodétermination et à la libre association !



. Que crèvent les tortionnaires et les massacreurs d'animaux de tous poils, comme tous ceux qui tirent profit de cette torture et de cette tuerie industrialisées ! Que crèvent aussi les lobbies qui manipulent le troupeau des cons-ommateurs à grand coups de propagande mensongère, à seule fin de perpétuer cet épouvantable business de la mort !



. Que crèvent les pollueurs industriels en tous genres, comme toutes les entreprises et institutions qui assassinent la Terre-Mère, manipulent le climat, et nous utilisent comme cobayes d'expériences tout aussi inavouables que criminelles !



. Que crèvent les laudateurs du politiquement correct, de la pensée unique, et du mondialisme, que crèvent les sycophantes, les flics de la pensée de tous poils, les censeurs, les chantres de lois liberticides, et que crèvent aussi les apôtres de l'idéologie du travail salarié, comme les falsificateurs de la véritable idée de démocratie !



. Que crève leur prétendu "Nouvel Ordre Mondial", que crève l'impérialisme, que crèvent toutes les instances occultes qui le sous-tendent, et que crèvent tous les dirigeants qui sont les instruments conscients et consentants de ce projet totalitaire !





En une phrase, mon voeu le plus cher et le plus profond sera celui-ci : puisse cette nouvelle année voir enfin s'effondrer et crever ce monde pourri, LEUR vieux monde. Une bonne révolution globale vaudra infiniment plus que des milliards de quelconques résolutions...


Hans CANY

 

 

resolutions.jpg



22:53 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : hans cany |  Facebook | | |

27/12/2011

Mascarade électorale : ABSTENTIONNISTES, INSCRIVEZ VOUS !

AUX ABSTENTIONNISTES CONSCIENTS QUI, COMME MOI,  PRATIQUENT L'ABSTENTION CONTESTATAIRE :

N'oubliez surtout pas de vous inscrire sur les listes électorales si vous voulez que votre abstention soit prise en compte. Si vous ne le faites pas, vous ne serez même pas comptabilisés comme abstentionnistes. Vous ne compterez pas du tout, tout simplement !... Une seule solution pour contribuer au score de l'abstention : avoir sa carte d'électeur.
FAITES PASSER LE MESSAGE, MERCI.

Ne votez pas "blanc", cela ne fait en rien progresser notre cause. Personnellement, je suis opposé au vote blanc. Car au-delà de son message protestataire, il revient quand même à cautionner la contrefaçon de démocratie qu'est la "démocratie" parlementaire indirecte, en y participant... C'est donc admettre leur jeu, et je m'y refuse absolument. Quand aux non-inscrits, comme je le sous-entends plus haut, leur démarche est tout simplement nulle et non avenue. Ce qu'ils font ne sert à rien, puisqu'ils ne sont pas comptabilisés comme abstentionnistes...

Et puis, voter pour qui ?... A l'exception de Marine Le Pen, tous  ceux qui se présentent à ces élections, de drauche comme de goite, ont approuvé et soutenu l'agression impérialiste contre la Libye. TOUS ! Alors, à moins de voter pour MLP -ce que tout le monde n'est pas prêt à faire-, autant s'abstenir plutôt que de donner sa voix à une de ces crevures. Faisons leur payer la note, le juste prix de leur infamie, en leur refusant notre soutien. De toute façon, élire un quelconque représentant qui sera détenteur de tous les pouvoirs une fois élu, c'est absolument contraire aux principes de la démocratie directe, du Livre vert, et donc du socialisme jamahiriyen. Désigner son maître, c'est un petit pas pour l'imbécile, mais un pas de géant pour l'imbécillité.

En tant que socialiste jamahiriyen et socialiste libertaire (proudhonien), je refuse tout net de prendre part au cirque électoral qui consiste à désigner des hiérarques plus ou moins autocrates. La pseudo-"démocratie" parlementaire indirecte n'est qu'une grotesque contrefaçon de la Démocratie véritable, laquelle ne peut être que directe et participative.

Hans CANY

 

elections.jpg



20:21 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : hans cany, anarchisme |  Facebook | | |

18/12/2011

Nouvelle photo de "Kadhafi vivant" ! Info ou intox ?...

Kadhafi_vivant.18-12-2011.jpg


Aujourd'hui 18 décembre 2011, un nouveau document -une véritable bombe s'il s'avère authentique-, est en train de créer le "buzz" : une photo, circulant parmi les Libyens via les téléphones portables et les réseaux sociaux, censée représenter Mouammar Kadhafi bel et bien vivant, affublé d'une imposante barbe, semblable à celle qu'arborait Saddam Hussein au moment de sa capture !...
Il convient pour le moment de rester très circonspects par rapport à cette nouvelle photo, qui pourrait fort bien n'être un énième "fake". Après tout, Photoshop fait des miracles, de nos jours...
Néanmoins, il ne faut pas pour autant exclure a priori la possibilité qu'elle soit authentique. Auquel cas, ce que j'espère et ce que je subodore depuis le début, à savoir qu'il se peut que le Guide redonne signe de vie fin 2011 ou début 2012, pourrait finalement se réaliser...
Je ne m'avancerai donc pour le moment ni dans un sens ni dans l'autre, préférant pour l'instant porter à votre connaissance ce troublant document, et en vous laissant libres de l'interpréter comme bon vous semblera. Info ou intox ? Nul ne peut se permettre de répondre à cette question de façon catégorique, dans l'état actuel des choses. Affaire à suivre, donc...

Hans CANY



EDIT : Il s'agirait en fait d'un montage réalisé à partir de la photo de Saddam visible ici : https://phares.ac-rennes.fr/classespresse_2004/print.php?...



EDIT du 27/12/2011 : Encore une autre photo qui circule, elle aussi très suspecte et donc sujette à caution :

libye,hans cany,géopolitique et politique internationale


14:04 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : libye, hans cany, géopolitique et politique internationale |  Facebook | | |

15/12/2011

"Vous regretterez lorsqu'il sera trop tard"...

KadhafiSHIRT.jpgC'était plus que prévisible. A l'heure où certains mougeons (hybrides de moutons et de pigeons), en Occident, commencent enfin à réaliser qu'au sujet de la Libye, on les a une énième fois pris pour ce qu'ils sont objectivement -c'est-à-dire de gros cons qui gobent sans broncher tous les médiamensonges et les plus grossiers bobards de la propagande de guerre-,de plus en plus de prétendus "rebelles" libyens qui avaient rejoint les rats pro-CNT commencent déjà eux aussi à déchanter, voire à...regretter Kadhafi ! En ce sens, les confessions désabusées d'un repenti, rapportées dans un article lu aujourd'hui même (http://allainjules.com/2011/12/15/libye-confession-dun-de...), sont particulièrement symptomatiques. S'adressant par téléphone, depuis l'Algérie où il s'est réfugié, à un journaliste de MSNBC, cet ex-membre du CNT n'y est pas allé par quatre chemins :
«Pourquoi ai-je été si stupide ?», se reproche-t-il en regrettant sa participation au pseudo-soulèvement contre la Jamahiriya.“Nous avons été aveuglés par une machine de propagande bien organisée, aveuglés par notre avidité et l’envie des voisins qui avaient un peu plus que nous, aveuglés par la conviction que la démocratie signifiait la liberté et la justice encore plus que ce que nous avions déjà. Nous avons été tellement endoctrinés par la propagande occidentale, tant et si bien qu'on a eu tendance à croire que le modèle européen était quelque chose de spécial, quelque chose de privilégié, quelque chose que nous voulions être. Comme si l’importation de l’échec du modèle économique et politique qui s’effondrait en Europe avait pu nous apporter la liberté et la prospérité. Ce fut plutôt de l’auto-destruction stupide “.
Ce déçu d'une pseudo-"révolution" téléguidée de l'extérieur et montée de toutes pièces est à présent horrifié d'en constater les résultats concrets : un pays morcelé, livré à la violence et au chaos le plus total, en proie aux exactions diverses, aux tortures, aux exécutions sommaires, aux pillages, aux affrontements meurtriers entre factions rivales. Les bandes de jeunes armés font la loi et sèment la terreur un peu partout. Une inflation galopante, et donc un coût de la vie qui s'envole de façon complètement délirante. Tout qui devient payant, et au prix fort. Mais en même temps, les fonctionnaires ne sont plus rémunérés pour cause de caisses publiques vides... Les massacres racistes de Noirs. La proclamation de la Charia, avec interdiction du divorce, autorisation de la polygamie, et décapitation des femmes refusant de se soumettre au dictat islamiste. L'absence de médicaments et de matériel médical dans les hopitaux, devenus de sinistres mouroirs. Les premières naissances d'enfants monstrueusement déformés, sous l'effet de l'uranium appauvri dû aux bombardements massifs de l'OTAN... "Il n'y avait pas tout ça sous Kadhafi" est-il forcé d'admettre, en guise de conclusion. Eh bien oui. Mais il est maintenant un peu tard pour s'en rendre compte, hélas... Même si, comme le prétend l'adage, il n'est jamais vraiment trop tard pour bien faire.
C'est toujours mieux que rien, dirons nous.
Pourtant, ce n'est pas faute d'avoir été prévenu. Moi-même, à l'instar de centaines voire de milliers d'autres esprits éveillés de par le monde, et dès les prémices de l'épouvantable tragédie libyenne, je n'ai eu de cesse, des mois durant, de mettre en garde quiconque voulait bien m'écouter et me lire contre les inévitables conséquences d'une telle aventure. Et personne ne peut s'abriter derrière la fausse excuse de ne pas avoir entendu cette salutaire mise en garde, puisqu'elle aura été lancée à tous, de première main et dès la première heure. Dans son fameux discours télévisé du 22 février 2011, retransmis dans le monde entier, le Frère Guide Mouammar Kadhafi avait solennellement averti les prétendus insurgés, en leur adressant ces paroles sans détour : "Vous regretterez lorsqu'il sera trop tard". Vous auriez mieux fait de l'écouter. Car à présent il est trop tard. Il ne vous reste donc plus qu'à regretter d'avoir étés si sourds, si aveugles, si conditionnés. Et surtout si cons. Tout court.

Hans CANY






01/12/2011

La mort de Kadhafi et ses zones d'ombre : ma nécessaire mise au point

foto-comparaciones.jpg


Certains ayant, involontairement ou pas, mal interprété le sens de ma démarche au sujet de la mort présumée de Kadhafi, il m'apparait nécessaire de porter à la connaissance de tous la petite mise au point suivante.

Le fait que le corps montré au public ne soit pas celui de Mouammar Kadhafi -ce que je présume et que je cherche à démontrer depuis le début- ne voudra pas forcément dire, hélas, qu'il est vivant... Il peut très bien être mort d'une autre façon, tandis qu'on nous aura présenté toute cette macabre mise en scène. Je reste prudent, et je n'affirme pas qu'il est en vie. Je ne peux prétendre avoir davantage de certitudes que quiconque en la matière, dans un sens comme dans l'autre. Seulement, si le corps n'est pas le sien, et si les (très nombreux) doutes se confirment, il y a des raisons d'espérer qu'il ne soit pas mort. Nous verrons bien.

Ceci dit, plus le temps passe, plus je dois admettre qu'il est de moins en moins probable qu'il refasse surface.... Même si cette éventualité n'est pas à exclure totalement. Peut-être dans 2, 3 ou 6 mois, qui sait ? En vérité, je tends de plus en plus à penser que la mise en scène officielle de sa mort, et surtout le corps qu'on nous a présenté comme étant le sien, relèvent de l'intox... mais qu'il est peut-être vraiment mort, dans des circonstances qui font que le vrai corps a soit disparu, soit est devenu méconnaissable, donc non présentable et non exploitable en termes de propagande médiatique...


Il faut donc bien comprendre que mon "révisionnisme" au sujet de la mort du Guide n'a pas pour objet de soutenir absolument qu'il est en vie. Bien sûr, c'est ce que je souhaiterais, je ne le cache pas. Mais ma démarche consiste simplement à pointer les incohérences de la thèse officielle, et repose surtout sur le postulat que le corps présenté au public et aux médias n'était en tout cas pas le sien. Bref, pour résumer : je ne nie pas forcément qu'il soit décédé, mais je conteste la version officielle, ainsi que la validité de certaines "preuves" visuelles. Du moins, j'en doute. Car il y a plus d'une bonne raison d'en douter.



Hans CANY



Pour rappel, (re)lire mes articles à ce sujet :


. LA MORT DE KADHAFI : UNE INTOX SANS PRECEDENT ? (25/10/2011)

. MORT PRESUMEE DE KADHAFI : LES DOUTES PERSISTENT (30/10/2011)



13:36 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : libye, hans cany, géopolitique et politique internationale |  Facebook | | |

30/11/2011

Aïcha Kadhafi appelle à la résistance et au renversement du CNT

Aicha_kadhafi.jpg


Mardi 29 novembre 2011, pour marquer le 40ème jour de deuil suivant la mort de son frère Mouatassim, ainsi que la mort présumée de son père, la chaîne de télévision syrienne Al-Raï a diffusé une nouvelle déclaration d'Aïcha Kadhafi, dans laquelle elle exhorte le peuple libyen à poursuivre la résistance et à renverser le prétendu CNT, qui n'est parvenu au pouvoir, selon ses propres termes, qu'appuyé par les avions de l'OTAN.

Alors qu'on aurait pu s'attendre à une confirmation sans ambiguité du décès de Mouammar Kadhafi, laquelle aurait coupé court définitivement aux conjectures et aux spéculations se rapportant au sort réel du Guide, ce sont au contraire des formulations sibyllines qu'Aïcha a choisi d'employer à ce sujet.
On notera tout particulièrement ce passage, qui à lui seul résume l'esprit de la déclaration tout entière :

"Mon père ne nous a pas quittés, il est toujours parmi nous. (…) N'oubliez pas ses commandements vous enjoignant de continuer le combat, même si vous n'entendez plus sa voix" 

De quoi entretenir le doute...voire l'espoir.
Qu'a-t-elle bien voulu signifier ici, à l'adresse de quiconque saura décrypter son message ? A-t-elle simplement voulu dire que l'esprit du Guide et sa pensée sont toujours vivants, dans le coeur de celles et de ceux qui l'aiment et qui ont foi en lui, ou bien, au-delà de ça, est-ce une façon discrète de nous faire savoir qu'il est toujours bel et bien vivant physiquement, donnant ainsi raison à tous ceux qui doutent encore de sa disparition ?... De fait, n'en déplaise à toutes celles et tous ceux qui, dès le 20 octobre, ont pris le parti d'accepter la thèse officielle, trop de zones d'ombre subsistent pour qu'il ne soit pas toujours permis d'émettre des doutes, ni de se poser  de multiples questions plus ou moins embarrassantes...  Du reste, Mouammar Kadhafi lui-même n'avait-il pas prévenu publiquement, à plusieurs reprises, qu'arriverait un moment où on ne le verrait et où on ne l'entendrait plus ? Une stratégie préméditée de longue date...

Quoi qu'il en soit, que l'on croie ou non à sa disparition physique, la controverse ne doit pas diviser celles et ceux qui, de toute façon, se rangent toujours sous les plis du Drapeau vert. Dans tous les cas de figure, il est clair que le Frère Guide et sa pensée guideront toujours les pas de celles et ceux qui refusent de se résigner, qui rejettent le fatalisme comme le défaitisme démobilisateur, et qui au contraire optent pour la voie de la résistance, du combat, de la lutte et de la persévérance.
Haut les coeurs ! Notre brillante soeur Aïcha nous montre la voie, et nous rappelle, si besoin est, que la résignation n'est qu'un suicide quotidien ! Mouammar Kadhafi est à jamais en nous !  Il est dans nos coeurs, il est dans nos têtes, et nous sommes des millions de Mouammar Kadhafi de par le monde, de tous âges, de tous sexes, de toutes nationalités et de toutes origines !


Hans CANY





12:38 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : libye, hans cany, géopolitique et politique internationale |  Facebook | | |

22/11/2011

Le Drapeau vert ne s'abaissera jamais !

Qu'on ne compte surtout pas sur moi pour m'intéresser à une "nouvelle Libye", pour me résigner à la "victoire" des rats, ni pour soutenir l'émergence d'un quelconque "nouveau régime" sur fond de "réconciliation nationale". Au contraire, je souhaite l'échec le plus total et le plus cuisant de cette prétendue "nouvelle Libye". Pour moi, seul compte l'idéal socialiste jamahiriyen, et une Libye non-verte perd de facto tout intérêt. Je ne continuerai de m'intéresser qu'aux forces de libération dont l'objectif est clairement la renaissance d'une Libye VERTE. Le reste ne me concerne pas. Et si la révolution verte venait à triompher dans un autre pays que la Libye, voire sur un autre continent, alors mon soutien et mon attention se reporteraient aussitôt sur cet autre pays. Bien qu'étant évidemment anti-impérialiste et anti-colonialiste, je ne suis pas un nationaliste pro-arabe, ni un nationaliste pro-africain. Ma motivation et mes priorités se situent ailleurs.
Le Livre vert et la pensée du Frère Guide resteront toujours pour moi des références majeures. Mais, je le répète, seule la Libye VERTE suscitait réellement mon adhésion. Tout le reste n'est pour moi qu'accessoire.

J'appelle donc de mes voeux un réveil massif et un soulèvement futur du peuple libyen, pour l'éradication définitive des traîtres, des occupants, des néo-colons, et l'édification d'une nouvelle Libye qui n'aura pour couleur que le VERT VIF. Ce qui ne manquera pas de se produire à mesure que le peuple libyen réalisera ce qu'il a perdu... Je saurai me montrer patient.

Hans CANY


Drapeau_vert.jpg


20:52 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : libye, hans cany, géopolitique et politique internationale |  Facebook | | |

03/11/2011

CONTRE LE NOUVEL ORDRE MONDIAL


Une déclaration fort pertinente des anarchistes bakouninistes américains du RAVEN'S BANNER COLLECTIVE, avec qui j'ai entretenu une correspondance suivie dans la première moitié des années 1990.
(Les passages du texte en caractères gras ont été surlignés par moi-même)

H.C.




Colloque de "Third Way", Londres, le 21 juin 1992

Message du "RAVEN'S BANNER COLLECTIVE", Floride, USA




Tout d'abord, le Raven's Banner Collective remercie le magazine "Third Way" d'avoir eu l'ouverture d'esprit d'inviter des anarchistes à participer à sa conférence internationale. Nous tenons à préciser que nous ne parlons pas au nom de tous les anarchistes, bien qu'un grand nombre d'entre eux acceptent nos vues. Mais aujourd'hui, nous ne parlerons qu'en notre nom propre.

Notre analyse nous pousse à décrire le Nouvel Ordre Mondial (NOM) comme un mécanisme inventé par la classe dirigeante américaine, qui agit de concert avec les classes dirigeantes des autres pays capitalistes, pour asseoir le règne du Capital sur le monde. Nous désignons le Council on Foreign Relations, la Commission Trilatérale et le groupe de Bilderberg comme des entreprises qui participent directement à ce projet impérialiste.

Nous percevons le Capital comme la perversion, l'aliénation et l'instrumentalisation des forces productrices et créatrices de l'humanité. Dans la société capitaliste, le travail et l'ingéniosité des êtres humains, bases de la liberté humaine, sont transformés en forces exploitantes, corruptrices et asservissantes qui subjuguent les êtres humains.

Le capitalisme technocratique s'avère encore plus destructeur des valeurs humaines. Comme l'a souligné le sociologue critique français Guy Debord, dans un système basé sur la production de commodités, la société se mue en une immense accumulation de spectacles, dans lesquels les relations sociales sont médiatisées par le biais d'images entièrement fabriquées, artificielles, et tout ce qui, jadis, était vécu immédiatement, est devenu représentation.

Quand le "Nouvel ordre Mondial" en actes a été pris d'une fureur destructrice, a basculé dans l'horreur en perpétrant son attaque génocidaire contre le peuple irakien, tout en poursuivant son exploitation maximale du tiers monde par l'intermédiaire du FMI, de la Banque mondiale et des firmes transnationales, il a dépassé en brutalité l'inhumanité intrinsèque du capitalisme conventionnel.

Nous condamnons le pillage des peuples du monde par le Capital.Nous rejetons la déshumanisation et le caractère répressif de l'actuelle société du spectacle, qui réduit l'individu à un pion anonyme perdu dans une mégamachine urbaine et industrielle, et limite les aspirations et les besoins humains au style de vie consumériste.

En tant que socialistes libertaires, nous pensons que le pouvoir du Capital international ne pourra être brisé que par la puissance de la classe ouvrière internationale, non dans le but d'instaurer une nouvelle structure de domination, comme voudraient le faire bon nombre de marxistes, mais dans le but d'abolir toutes les institutions de pouvoir en tant que telles.

L'élimination du Capital et l'émancipation de la classe ouvrière doit être l'oeuvre de la classe ouvrière seule. Aucun parti d'avant-garde, aucun Etat autoritaire ne peut nous conduire par procuration vers la libération.

Les travailleurs peuvent se réapproprier leur humanité et recevoir la valeur réelle de leur travail en s'organisant sur la base de principes fédéralistes, et en agissant directement pour imposer l'autogestion, la propriété collective et la production de biens à usage social.

L'organisation dans l'esprit de l'initiative personnelle et de la responsabilité individuelle, telle est la clé de la victoire des opprimés sur l'oppression capitaliste. Le rôle du révolutionnaire, dans ce processus, est d'éclairer les masses et de les inciter à se "gouverner" elles-mêmes, tout en insistant sur les avantages de la coopération volontaire.

Les travailleurs du monde entier doivent de ce fait mobiliser leurs énergies et s'associer en collectifs, en communes, en syndicats, en coopératives, en congrès populaires, en communautés et en milices, pour former des fédérations aux échelons locaux, régionaux, nationaux et internationaux, et s'auto-administrer au moyen d'une démocratie directe et décentralisée.

Dans l'histoire, nous avons de tels exemples mis en place par des forces révolutionnaires : Commune de Paris, mouvement de Makhno en Ukraine, les principes voulus par la révolte de Kronstadt, la révolution espagnole, et l'insurrection hongroise de 1956.

Nous croyons que tous les peuples, toutes les nations et les cultures, tous les groupes ethniques ont le droit absolu de se préserver tels qu'ils sont et de s'auto-déterminer. Non seulement le NOM projette de détruire toutes les indépendances nationales et populaires, mais le Capital lui-même s'emploie sans interruption à éroder l'identité et la diversité des cultures, des nations et des peuples, afin d'imposer une monoculture globale basée sur le négoce. Il faut lutter de toutes nos forces contre cette homogénéisation de l'humanité.

Mais nous insistons aussi sur le fait que le renforcement de l'Etat-Nation n'est pas une solution pour résister aux déprédations du NOM. Car tout Etat-Nation tend à devenir un NOM en miniature. En tant qu'entité politique, l'Etat-Nation s'est imposé, généralement, aux dépens des faits ethniques et régionaux. L'Etat-Nation a toujours tendance à imposer sa propre variante de l'uniformité aux autres. Sur le plan intérieur, en organisant l'oppression autoritaire de la population en général, et des minorités en particulier. Sur le plan extérieur, en préparant des guerres d'agression, ou en pratiquant l'impérialisme et le colonialisme.


Mille ans d'histoire confirment notre vision contestataire de l'Etat-Nation, et démontrent que cette forme de structure politique a failli, et n'a pas accordé la liberté, la paix, la justice et la prospérité aux peuples.
L'Etat-Nation, tout comme le capitalisme, est obsolète.

L'Etat-Nation n'est pas synonyme de "nation", terme qui, dans son acception originelle et littérale, désigne la collectivité historique, unique en son genre, dans laquelle nait un individu, une personne.

Le besoin légitime des peuples de maintenir leur ethnicité, leur identité nationale et leur indépendance, ne sera jamais satisfait par l'Etat-Nation, porté par cette idéologie malveillante qu'est le nationalisme, mais sera au contraire satisfait par l'organisation des nationalités en fédérations, en régions et en communautés autonomes, fondées sur les principes que nous venons de décrire, à savoir ceux du socialisme libertaire.


Ce que nous venons de dire ne relève pas seulement d'un changement de terminologie : l'Etat, en tant que structure détentrice d'un pouvoir qui émane du haut et se répartit vers le bas, doit être remplacé par des corps autonomes et fédérés qui diffuseront le pouvoir "latéralement", permettant aux décisions de se construire à la base, au niveau des racines, pour s'affiner et grimper vers le haut.

Pour terminer, nous affirmons avec force que la conscience écologique -une conscience qui nous dit "Earth first !", la Terre d'abord, doit être présente au coeur de toutes les transformations révolutionnaires.

Ce que nous venons d'affirmer ici est forcément bref et général. Nous espérons que celles et ceux qui auront trouvé nos affirmations et nos remarques pertinentes feront l'effort d'approfondir leurs intuitions, en explorant les classiques de l'anarchisme, et en lisant les publications de la presse anarchiste.

Nous comprenons parfaitement que nos propositions peuvent sembler utopiques. Néanmoins, nous croyons que l'histoire et les aspirations naturelles de l'homme se situent de notre côté. Les véritables utopistes sont ceux qui cherchent à "réformer" d'une manière ou d'une autre ce monstre insatiable qu'est l'impérialisme capitaliste, ou, pire encore, à le remplacer par de nouvelles horreurs de type étatiste. Mais le rythme inouï des changements qui ont remué ce siècle, tant sur le plan technologique que sur le plan politique, démontre que les impossibilités d'hier peuvent parfaitement devenir les réalités d'aujourd'hui.

Nous, militants du Raven's Banner Collective, continuerons à travailler et à lutter pour nos objectifs libertaires. Et nous demeurons inspirés par ce slogan plein de sève, si souvent écrit à la hâte sur les murs de Paris lors de la révolte des étudiants et des ouvriers en mai 68 : "Soyons réalistes, demandons l'impossible !".


Raven's Banner Collective



30/10/2011

HALLOWEEN / SAMHAIN, expression de la Tradition païenne d'Europe

HALLOWEEN, qu'est-ce que c'est, au juste ?
Simplement une soirée où l'on se
déguise "pour le fun" ?... Une fête pour les gosses ?... A l'intention des hilotes et des béotiens, je vais tenter de résumer à l'extrême ce qu'il en est véritablement.
Parce que pour moi, c'est important.

 

Tout d'abord non, ce n'est PAS une fête américaine, ni une fête "carnavalesque"/commerciale de création récente : ce sont les migrants des îles britanniques (anglais, mais surtout irlandais, gallois et écossais) qui l'ont exportée aux USA entre le XVIIème et le XIXème siècles, et c'est donc par cette voie qu'elle nous revient aujourd'hui en Europe continentale. C'est dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre, mais aussi pendant une bonne dizaine de jours avant et après cette date, qu'est célébrée dans une grande partie de l'Europe une fête païenne majeure baptisée "Halloween" dans la Tradition germano-celtique du monde anglo-saxon, et correspondant à la Samain/Samhain des Celtes. Contrairement à une croyance tenace, cette fête n'est pas non plus que l'apanage de l'Irlande et de la Grande Bretagne, puisqu'elle était également célébrée chez les Celtes continentaux et notamment en Gaule, sous le nom de Samonios.

Halloween/Sam(h)ain/Samonios, c'est tout simplement le nouvel an celtique. Halloween est également l'héritier d'une fête équivalente dans la tradition germano-nordique, et c'est en ce sens qu'elle constitue un des nombreux points de convergence entre les deux mondes culturels et civilisationnels que sont le monde germanique d'une part, et le monde celtique d'autre part, étroitement apparentés à plus d'un titre.

Cette célébration marque le passage de la partie lumineuse du cycle des saisons à sa partie sombre, partie sombre qui inaugure donc une nouvelle année (le passage inverse, de la partie obscure à la partie lumineuse, est célébré quant à lui dans la nuit du 30 avril au 1er mai : c'est alors la fête de Cetsamhain/Beltaine dans la Tradition celtique, ou "Nuit de Walpurgis"/Ostara dans la Tradition germanique, qui est en fait l'exacte réplique d'Halloween/Sam(h)ain/samonios, avec les mêmes implications, mais bien évidemment "inversées") .

Célébration de l'entrée dans la période la plus sombre de l'année et de la mort symbolique de la Nature, Halloween/Samain, tout comme Beltaine/Walpurgis, constitue une nuit "hors du temps", peuplée de forces obscures et au cours de laquelle le monde des morts et de l'au-delà interfère avec celui des vivants. Elle est marquée par l'errance de forces impalpables, de créatures ténébreuses et inquiétantes, au premier rang desquelles les sorcier(e)s maléfiques, les spectres, les revenants , les loups-garous, et autres monstres.

Elle est donc aussi la fête des morts et des esprits désincarnés, le Jour des Morts proprement dit se célébrant le 1er novembre (==> devenu la "Toussaint" des chrétiens. L'Eglise a tenté de récupérer cette tradition païenne de la Fête des Morts en la décalant officiellement au 2 novembre, mais les gens continuent de se rendre dans les cimetières le 1er, et non le 2 novembre : ce qui démontre bien la persistance de cette tradition ancestrale).

 Bref, à toutes celles et tous ceux qui se soucient de rétablir le lien avec leurs véritables racines spirituelles ancestrales, je souhaite donc une excellente célébration de cette nuit exceptionnelle, qu'il serait fort dommage de laisser tomber dans l'oubli, ou d'abandonner, vidée de son contenu véritable, aux seules récupérations profanes et commerciales !

Hans CANY


halloweenSAMHAIN.jpg


Pour en savoir plus à ce sujet, je vous recommande vivement la lecture
du remarquable "B.A.-BA HALLOWEEN" de Jean-Paul Ronecker
(Editions Pardès)

Une étude magistrale et captivante, fort bien documentée
tout en restant accessible à toutes et à tous.

hans cany,paganisme,identité & racines

Mort présumée de Kadhafi : les doutes persistent

En complément de mon article daté du 25 octobre 2011 ( http://etoilenoire.hautetfort.com/archive/2011/10/25/la-m... ), l'honnêteté m'oblige à faire état d'une "nouvelle vidéo" du présumé lynchage de Mouammar Kadhafi, ajoutée sur Youtube le 28 octobre :



Au-delà du caractère difficilement soutenable de cette séquence, on notera tout particulièrement l'apparition de cette scène, contestée car qualifiée de photomontage, ainsi que je le rapportais dans mon précédent article :

hoax9.jpg

Autre prise de vue de la même scène, avec une meilleure définition mais capturée à un autre instant, comme l'attestent quelques différences :

hoax8.jpg

Outre l'impression diffuse qu'il donne de ne pas avoir été tourné sur les mêmes lieux que la vidéo de lynchage la plus connue et la plus largement diffusée, ce "nouveau" film appelle les réflexions suivantes :


- La photographie, s'il ne s'agit finalement pas d'un montage, a-t-elle donc été extraite de cette séquence ? Ou bien, au contraire, la séquence a-t-elle été tournée a posteriori, afin de crédibiliser l'authenticité de la photo en question ?...

- Dans cette séquence, Mouammar Kadhafi -ou l'individu censé être Mouammar Kadhafi- apparait mourant, voire déjà mort. De toute évidence, cette scène est donc supposée avoir été tournée après la scène de lynchage la plus connue et la plus diffusée, où il apparait très grièvement blessé mais encore bien vivant. Or, sur le nouveau film, on note l'absence flagrante de la trace sanglante très abondante qui recouvre toute la partie gauche de son visage. Où donc est passé tout ce sang, entre temps ? Comment la disparition d'une telle quantité de sang est-elle physiquement possible ? Ce "détail" est d'une importance capitale, et devrait tout particulièrement retenir notre attention.

- Quelle est la date d'encodage réelle de cette vidéo ? A-t-elle bien été tournée le 20 octobre 2011, ou bien l'a-t-elle été à une date antérieure, voire postérieure ?...

- S'agit-il là du lynchage réel de Mouammar Kadhafi, de celui d'un malheureux sosie, ou bien d'une habile mise en scène montée de toutes pièces, faisant appel aux services d'un acteur ressemblant, voire à l'utilisation d'un mannequin réaliste ?...

- L' approvisionnement en électricité ayant été totalement coupé dans Syrte et ses environs bien avant la chute de la ville, comment se fait-il donc que les rebelles pro-CNT, qui l'assiégeaient, aient pu disposer de batteries de téléphones portables rechargées, pour filmer ces scènes ?...

- Pourquoi, dans les derniers instants de la "nouvelle" vidéo, peut-on voir certains de ces rebelles quitter les lieux à bord de plusieurs véhicules, alors même que, compte tenu de l'importance historique du supposé évènement, il eut été plus plausible qu'ils restent sur place jusqu'au bout, pour assister à l'intégralité de la scène ? Ou bien s'agit-il juste de véhicules passant sans s'arrêter ? N'est-ce pas là un curieux détail ?



Autant de points qui, loin de dissiper les doutes, appellent au contraire de nouvelles interrogations.
Surtout concernant l'absence de la marque sanglante sur toute la moitié gauche du visage, laquelle est particulièrement intrigante...


Hans CANY





12:44 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : libye, hans cany, géopolitique et politique internationale |  Facebook | | |

29/10/2011

29/10/2011, communiqué de Saïf al-Islam : un signe prometteur ?

Saif.JPGA en croire Algeria ISP (http://www.algeria-isp.com/actualites/politique-libye/201...), un nouveau communiqué de Saïf al-Islam Kadhafi, en date du 29 octobre 2011, dément catégoriquement les récentes allégations médiatiques au sujet de son hypothétique reddition à la prétendue CPI. La forte probabilité que nous nous trouvions en présence d'un énième médiamensonge ne pouvait de toute façon que nous dicter la prudence, et ce démenti formel vient donc à point nommé porter un coup fatal à la rumeur.

Dans le cadre de cette déclaration, il réitère sa détermination à poursuivre la résistance et le combat jusqu'au bout, en déclarant notamment : "Ils ont refusé la Libye de demain fondée sur l'unité et l'amour, et ils ont voulu la Libye de demain fondée sur les sacrifices et la chasse aux traitres, mais nous sommes prêts".

En outre, cette nouvelle déclaration comporte quelques paroles qui méritent de retenir tout particulièrement notre attention. Il précise en effet que "la guerre médiatique est très forte pour démoraliser les honorables Libyens et semer le doute chez eux", et demande par conséquent à tout le monde de "patienter encore deux mois afin d'apaiser cette crise".  Cette dernière allusion pourrait bien être l'annonce -à peine voilée- d'un évènement spectaculaire et majeur susceptible de se produire dans un délai d'environ deux mois !  S'agirait-il donc là d'une confirmation de ce que j'ai suggéré dans un récent article ?
( http://etoilenoire.hautetfort.com/archive/2011/10/25/la-m... )
Pour rappel, je m'étais permis d'y formuler la spéculation suivante :


"Est-il nécessairement dans l'intérêt de Kadhafi de démentir le mensonge dès maintenant, alors qu'il serait sans doute plus judicieux d'attendre quelque temps avant de le faire ?... Du reste, est-il même forcément dans l'intérêt des deux parties de procéder dès maintenant à un si spectaculaire démenti ?... Ne pensez-vous pas qu'il est très possible que celui-ci survienne  plus tard, quand le temps sera venu, dans plusieurs jours, semaines voire mois ?..."

Bien entendu, loin de moi l'intention de jouer les Nostradamus à la petite semaine, et de bercer mes lecteurs et lectrices de vaines illusions. Néanmoins, ces nouveaux propos de Saïf al-Islam pourraient bien sonner comme une confirmation... Attendons de voir, donc. Rien ne nous interdit, après tout, de persévérer dans le doute et dans l'espérance, et il se pourrait bien qu'au final, la patience de chacun et de chacune soit récompensée d'une divine surprise.

Quoi qu'il en soit, et quoi qu'il advienne, quelles que soient nos doutes et nos espoirs, fondés ou non, nous ne devons pas perdre de vue l'essentiel. L'essentiel, c'est que la Résistance verte n'a pas dit son dernier mot, très loin s'en faut, et que sous l'égide de Saïf, elle bénéficie d'un souffle nouveau. Du reste, avec ou sans lui, il est du devoir de tous et de toutes de rester mobilisés, animés par une foi inébranlable en la justesse de la cause verte et des idéaux qu'elle recouvre. Que Saïf soit présent à leurs côtés ou non ne doit rien changer à l'affaire.
Trop de gens
semblent  peiner à rompre avec la logique du "chef", du prestige quasi-mystique que celle-ci implique,  ainsi qu'avec, plus largement, le principe hiérarchique.
Que celles et ceux qui ont toujours la volonté et la capacité de se battre, de résister, s'ils sont vraiment décidés à le faire coûte que coûte, ne baissent pas les bras sous prétexte que le "chef" n'est plus là. A mon sens, cela s'appelle de la résignation, et la résignation n'est rien de moins qu'un suicide quotidien. Le propos du Livre vert est précisément de faire de nous des hommes et des femmes libres, de nous affranchir en tous domaines et de prendre en main notre destinée, d'apprendre à gérer nos propres affaires de façon autonome et responsable. Alors, il faut aussi savoir s'affranchir de cette addiction à la figure du "chef", celui sans qui rien n'est possible... Il en va de la pérennité de la Résistance, de tous les combats, de toutes les luttes, et de toutes les victoires à venir.

Gardons la foi, restons mobilisés, soudés, déterminés, et ne succombons en aucun cas aux sirènes du défaitisme. Car c'est ce que recherche précisément l'ennemi, c'est là le but de ses campagnes d'intoxication intensives à répétition. Cette guerre est avant tout une guerre psychologique, une guerre de la communication. Ne perdons jamais de vue ce fait fondamental.

Vive la Résistance verte ! Avec le Frère Guide ou sans le Frère Guide, avec Saïf ou sans Saïf, la flamme verte de l'espérance ne doit jamais s'éteindre !


Hans CANY



20:44 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : libye, hans cany, géopolitique et politique internationale |  Facebook | | |

25/10/2011

La mort de Kadhafi : une intox sans précédent ?...

La prétendue mort annoncée de Mouammar Kadhafi, proclamée le 20 octobre 2011, relèverait-elle en fait d'une machination diabolique, et ne constituerait-elle en réalité qu'une entreprise de manipulation énorme, d'une ampleur sans précédent ?...
Outre les multiples versions  plus ou moins officielles de cette mort qui ont été avancées dans un premier temps, et qui démontrent de façon incontestable que la plupart de ces versions, sinon toutes, sont mensongères, il n'est nul besoin d'être un fin limier pour relever de trop nombreuses zones d'ombre qui ouvrent la voie au doute et aux spéculations les plus diverses.
Ces zones d'ombre et de ces détails plus que douteux ont pour la plupart déjà été pointés ici ou là, via divers documents en toutes langues circulant sur internet. Néanmoins, à ma connaissance, il n'existe à ce jour aucun article de synthèse francophone  récapitulant, sous la forme d'un seul texte -documents photographiques et vidéos à l'appui-, l'ensemble des éléments alimentant le doute.
Je me propose donc, en toute humilité, de remédier ici à cette regrettable carence. Les trois quarts des gens se trompent -en toute sincérité- en prenant pour argent comptant ce qui n'est, à mon humble avis, qu'une formidable opération d'intox. Je me trompe peut-être moi-même, car il se peut qu'il soit réellement mort, hélas... Mais ce dont je suis maintenant à peu près certain, c'est que toutes les images et les "preuves" que l'on nous a servies jusqu'à présent sont mensongères. L'avenir plus ou moins proche donnera peut-être finalement raison à toutes celles et tous ceux qui, comme moi, doutent très fortement... Du moins, je l'espère !


En premier lieu, j'aimerais attirer votre attention sur cette fameuse photographie, abondamment reprise par les médias du monde entier, et qui a toutes les apparences d'un grossier montage, à l'instar de celui qui avait circulé au moment de l'annonce de la mort de Ben Laden (la supercherie avait été très vite démasquée). Cette illustration montre clairement les étapes du processus :


capture-d_c3a9cran-2011-10-20-c3a0-21-29-52.png



La photo ayant servi de base à ce montage, la voici :


fake_kadhafi.jpg





L'autre photographie de Mouammar Kadhafi prétendument décédé qui circule, tirée d'une sordide vidéo montrant des rats pro-CNT jubiler autour de la dépouille, est la suivante. Trouvez-vous le visage réellement ressemblant ?
Où sont donc passées les rides caractéristiques du visage de Mouammar Kadhafi ?
Se serait-il fait faire un "lifting", juste avant sa mort ?...
De qui se moque-t-on ?

De surcroit, ce visage n'offre qu'une ressemblance très lointaine avec celui qui apparait dans l'effroyable vidéo de lynchage, filmée parait-il au moyen d'un téléphone portable, que tout le monde ou presque a eu l'occasion de visionner. Est-il nécessaire de rappeler qu'il existe au moins une douzaine de sosies de Mouammar Kadhafi, reconnus comme tels ? Aux dernières nouvelles, il semblerait que ce visage ait été identifié. Il s'agirait en réalité d'un dénommé Ali Majid Al-Andalus, résident de Syrte (tiens tiens...), précisément connu en Libye pour sa ressemblance avec le Guide. Notez bien les différences, parfaitement visibles. Même la bouche est différente. Même la pilosité faciale ne présente pas une implantation rigoureusement identique ! :


hoax1.jpg




Ce cadavre, si c'en est bien un, est donc de toute évidence celui d'Ali Majid Al-Andalus, et non celui de Mouammar Kadhafi. Pourquoi dis-je "si c'en est bien un" ? Parce que même ça, ce n'est même pas sûr !!! Sur la macabre video dont cette photo est tirée, le corps exhibé, dont la tête est relevée face à la caméra, présente un aspect troublant, qui a quelque chose de faux, comme si on avait en réalité affaire à un mannequin de cire, ou à quelque chose de cet ordre...  Savez-vous qu'il est aujourd'hui possible de fabriquer de faux cadavres d'un réalisme stupéfiant ? Pour votre information à ce sujet, je vous invite à visionner cette hallucinante vidéo, qui témoigne bien de ce qu'il est à présent possible de faire :




Kadhafi. mort , sans blague... par General_resistant



Il y a cette horrible vidéo de lynchage, m'objecterez-vous. Certes, oui. Mais l'authenticité de ladite vidéo, justement, est elle aussi extrêmement douteuse !!! En premier lieu, sachez que l'encodage de cette fameuse vidéo est daté du 19 octobre 2011, soit la veille du prétendu évènement. A lui seul, cet élément fait peser de forts doutes sur l'authenticité du document. Mais ce n'est pas tout, très loin s'en faut. La victime du lynchage, sur ce film, laisse apparaître une calvitie avancée, répartie du sommet à l'arrière du crâne, que l'on peut distinguer très nettement lorsqu'elle apparait de dos. Cette calvitie à la répartition spécifique ne correspond pas à ce que l'on sait de Mouammar Kadhafi.  Quelques autres détails pour le moins troublants -et c'est un euphémisme- sont mis en lumière par la vidéo anglophone suivante. On y pointe entre autres le fait que la présumée victime, présentant une blessure lui ensanglantant tout le côté gauche du visage, porte une chemise abondamment tâchée de sang, réparti de façon égale des deux côtés gauche et droit de la poitrine. Ce qui est pour le moins surprenant, puisque le sang dégoulinant de la partie gauche de la tête aurait dû marquer beaucoup plus abondamment le côté gauche de la chemise, en toute logique. Du reste, ce sang très abondant et éclatant fait irrésistiblement songer à du faux sang, tel qu'on en utilise dans les films et au théâtre.  La vidéo ci-dessous relève aussi deux détails fondamentaux : lorsqu'il est à terre, présumé mort et recroquevillé sur le côté, l'homme tâche le sol d'une importante flaque de sang, censé s'écouler de sa blessure sur le côté gauche du visage. On le retourne, la caméra change de plan puis revient sur lui. Et là, que constate-t-on ? Le sang a totalement disparu de cette moitié gauche de la tête !!! Comment une telle chose est-elle physiquement possible ? La photo présentée par Al Jazeera comme étant Kadhafi mort, censée avoir été prise au même moment, nous montre elle aussi un visage "propre", sans traces sanguinolentes. Où est donc passé tout ce sang ? Comment a-t-il pu disparaitre ainsi, comme par magie, alors qu'il était visible en quantités très importantes pendant le lynchage, et qu'il a même fortement marqué le sol sous la tête ???   Voyez plutôt :








Avec cette douteuse vidéo de lynchage, ne serions-nous donc pas en présence d'une odieuse mise en scène, au cours de laquelle un sosie approximatif (sans doute un autre que celui qui est mentionné plus haut, car la ressemblance entre les deux est loin d'être flagrante) a endossé un rôle d'acteur ???
A cela, je souhaiterais aussi ajouter deux observations personnelles, qui m'ont interpellé : il y a beaucoup de bruitage, c'est très chaotique, on dit qu'il est sans cesse roué de coups.... Mais même en regardant bien, on ne voit à aucun moment de coups portés. En outre, à 2 ou 3 reprises, on voit des rats pro-CNT pointer une arme vers le sol et tirer en rafale (on entend le bruitage), vers l'homme à terre, mais apparemment, ça ne le touche pas , alors que ça devrait le tuer sur le coup. Ou au moins lui infliger de nouvelles blessures sanglantes très visibles. Bref ce sont là deux autres "détails" étranges...
En outre, dans cette fameuse vidéo, l'objectif s'attarde un moment sur un jeune à la physionomie très caractéristique, en proie à une véritable crise d'hystérie. Or, sur une autre vidéo montrant Mouatassim Kadhafi dans une pièce, tombé aux mains des "rebelles" et assassiné soi-disant au même moment que son père, on peut voir le même individu, qui s'exprime là aussi face à l'objectif !!!  Comment cela est-il donc possible ? Comment a-t-il pu se trouver au même moment sur le lieu du lynchage présumé de Mouammar Kadhafi, et dans la pièce dans lequel était détenu Mouatassim Kadhafi, juste avant sa mort ???  Cet individu est-il donc doué du pouvoir de bilocation ???...



libye,géopolitique et politique internationale

Regardez bien cette photo ci-dessus : où est donc passé tout le sang visible quelques instants avant cette scène sur la partie gauche du visage, durant le lynchage ? Et puis, cela ressemble-t-il vraiment à Mouammar Kadhafi ?...




Ah, mais il y a aussi les corps exposés à Misrata, et que des centaines voire des milliers de personnes ont pu voir, me direz-vous. Justement, parlons-en, de ces corps de Misrata. Savez-vous que les Libyens venus les voir n'ont pu le faire qu'à une distance respectable, avec interdiction de s'en approcher de trop près ? Et pour cause... Car la encore, la ressemblance s'avère pour le moins discutable. Ci-dessous, vous trouverez une photographie du corps exposé à Misrata, et, pour comparaison, une photographie du Guide bien vivant. Observez bien les deux profils, notamment le nez. Vous voyez la différence ? N'est-il pas flagrant que les deux nez n'ont rien à voir l'un avec l'autre ?...

hoax5.jpg



Le (soi-disant) corps de Mouammar Kadhafi a fait l'objet d'une autopsie, allez-vous me dire. Et... ? Qu'est-ce qui permet d'avoir la certitude que les résultats officiels d'une autopsie commanditée par l'OTAN/CNT sont fiables, au juste ?...
D'ailleurs, dans un premier temps, le CNT a tout bonnement décidé de ne pas procéder à une autopsie...avant de se raviser sous la pression de ceux qui s'indignaient d'un refus aussi suspect. Que cherche -ou cherchait- donc à cacher le CNT ?

Dans la nuit du 24 au 25 octobre, ou plutôt au premières heures du 25 octobre, si l'on en croit les médias officiels, les corps ont été enterrés en catimini en plein désert. Comble de l'ignominie. Ils auraient été inhumés dans un lieu tenu secret... Bah voyons. Tant qu'à faire...  Bien entendu, aucun membre de la famille proche n'a pu les voir et les reconnaître. Pourquoi, à votre avis ?
J'ai pour ma part l'intime conviction qu'ils ont soit enterré le corps d'un malheureux sosie (Ali Majid Al-Andalus ?) , soit qu'ils n'ont en fait rien enterré du tout, si le prétendu corps n'était qu'un "fake", un leurre confectionné pour la "bonne" cause...


Vous en voulez encore ? Eh bien soit ! Voici un autre détail pour le moins troublant : le fameux "pistolet d'or". Cette arme de collection, qui avait été offerte à Mouammar Kadhafi, a déjà été prise le 27 août 2011 dans les ruines de Bab EL Aziziya, lors de la chute de ce QG de Kadhafi à Tripoli. A cette occasion, les rats pro-CNT n'ont pas manqué de l'exhiber tel un trophée, devant les caméras de télévision du monde entier. Or, qu'a-t-on pu voir sur les écrans de TV, le 20 octobre 2011 ? Les "rebelles" ayant soi-disant capturé Kadhafi, exhibant ce même pistolet doré qu'ils auraient, parait-il, trouvé sur le Guide !!!
Bizarre autant qu'étrange, non ???

hoax2.jpg




A présent, posons nous juste quelques questions de bon sens :

-Imagine-t-on sérieusement  Mouammar Kadhafi partir au combat avec une arme légère de prestige et de collection ?...

-Pourquoi le Guide aurait-il commis l'imprudence folle de se mettre en danger dans le guêpier de Syrte, dont la stuation était désespérée et la chute inévitable, au lieu de rester à l'abri dans le sud du pays, là où la Résistance verte restait forte, et là où les frontières des Etats voisins étaient proches, pour s'y réfugier en cas de coup dur ? Comment peut-on l'imaginer se fourvoyer dans une impasse aussi évidente ?...

-Comment a-t-il donc fait pour se rendre à Syrte à partir de Tripoli, après la chute de cette dernière, alors que pour ce faire, il lui aurait fallu passer par Misrata, déjà occupée par les pro-CNT ? Et le tout en échappant à la vigilance de l'OTAN ?!?...

-Est-ce un hasard si l'annonce de la prétendue mort de Kadhafi est survenue, comme par "miracle", juste deux jours après la visite d'Hillary Clinton à Tripoli, où elle a précisément déclaré qu'elle espérait que Kadhafi serait "arrêté ou tué bientôt" ?...

-N'est-il pas évident que l'OTAN avait justement besoin de ce prétexte salutaire de la mort de Kadhafi pour arrêter les frais d'une guerre interminable et très coûteuse, et pour annoncer que le gros de ses troupes allait plier bagages à compter du 31 octobre 2011 ?... N'est-il pas évident que le CNT, lui aussi, avait tout intérêt à donner ce gage à ses protecteurs de l'OTAN, pour pouvoir proclamer au plus vite une prétendue "libération totale" du pays ?...

-Si cette prétendue mort du Guide Mouammar Kadhafi n'est qu'un gigantesque mensonge, ne peut-il avoir pour but de forcer Kadhafi à se montrer pour démentir, ce qui permettrait de le localiser ? Tout simplement parce que l'OTAN/CNT a en fait perdu toute trace de lui depuis longtemps ?...

-Est-il nécessairement dans l'intérêt de Kadhafi de démentir le mensonge dès maintenant, alors qu'il serait sans doute plus judicieux d'attendre quelque temps avant de le faire ?... Du reste, est-il même forcément dans l'intérêt des deux parties de procéder dès maintenant à un si spectaculaire démenti ?... Ne pensez-vous pas qu'il est très possible que celui-ci survienne  plus tard, quand le temps sera venu, dans plusieurs jours, semaines voire mois ?...

Etc etc.

Voila quelques-unes des questions qu'il convient à présent de se poser, au lieu de pleurnicher et de se lamenter en prenant pour argent comptant ce qu'ont bien voulu nous conter les services de propagande du CNT et de l'OTAN. Ceux-ci sont devenus experts ès médiamensonges et sont capables d'absolument tout en la matière, comme ils nous l'ont déjà démontré à moultes reprises au cours de cette guerre infâme, dès son début.

Sachons garder un peu de recul, et rester prudents. Les doutes subsistent, et de plus en plus. Ils sont très nombreux, et tout à fait recevables, car légitimement fondés. Peut-être qu'après tout, il est vrai que Mouammar Kadhafi soit mort. C'est une possibilité. Mais qu'il soit au moins permis de se poser des questions tant que subsistent des zones d'ombre, et tant qu'il y a controverse sur divers "détails" discutables... Ce qui semble de plus en plus évident, en tout cas, c'est que toutes les images et prétendues "preuves" de cette mort que l'on nous a servies jusqu'à présent sont pour le moins douteuses, et donc très vraisemblablement mensongères.

Sachez garder la tête froide, et analyser les choses avec rationalité. Il faut savoir surmonter ses émotions, pour avoir un minimum d'objectivité et, ainsi, avoir une chance de ne pas gober n'importe quoi. Doutez, analysez, investiguez. Sans quoi vous ferez tout simplement leur jeu, consciemment ou non...

Espérez et attendez.


Hans CANY




AJOUT du 30 octobre 2011 :
lire également ceci : http://etoilenoire.hautetfort.com/archive/2011/10/30/mort...






16:39 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (43) | Tags : libye, géopolitique et politique internationale, hans cany |  Facebook | | |

13/10/2011

Plus que jamais, prenons part à la Résistance verte !

Ces dernières semaines auront eu, comme les précédentes, leur lot de médiamensonges en provenance directe des services de propagande de l'OTAN et de ses sous-fifres islamistes du soi-disant CNT. Parmi une kyrielle d'autres, nous retiendrons tout particulièrement l'annonce de la découverte d'un prétendu charnier, grossière mise en scène rappelant fortement celle de Timisoara, Roumanie, en 1989. La fraude fut néanmoins très vite démasquée, le non-évènement s'étant dégonflé comme une baudruche percée des lors qu'il fut  mis en évidence que les restes exhibés devant les caméras de télévision étaient en réalité des ossements...de chameaux !
Puis ce fut l'annonce tonitruante, confirmée par le procureur de la CPI, d'une arrestation de Moussa Ibrahim...vite démentie par l'intéressé !
Voici moins de 24 heures, une énième intox made in CNT/OTAN a fait état d'une prétendue capture d'un des fils de Mouammar Kadhafi, Mouatassim. Allons donc. Comme les précédentes, l'intox, complaisamment relayée par les médias occidentaux, vient de s'effondrer lamentablement par la voie d'un cinglant démenti...


Bon sang, comment les rats peuvent-ils oser balancer des mensonges aussi énormes, alors même qu'ils savent pertinemment qu'ils ne peuvent être que démentis au bout de quelques heures à peine ?!? Ils ne réalisent donc pas que ce genre de grossiers bobards ne fait que les discréditer un peu plus, au final ?? Ils ne voient donc pas qu'ils se tirent une balle dans le pied, en agissant de la sorte ?? On peut légitimement s'interroger quant au QI de ces individus.


Ces derniers jours, les mêmes médias, relayant sans vergogne la propagande des rats pro-CNT, n'ont eu de cesse de marteler que Syrte était en passe de tomber, et que le "tout dernier carré de fidèles de Kadhafi" y était "encerclé". En somme, l'assaut final était imminent, et la bataille de Syrte était pour ainsi dire terminée. La ville était censée tomber samedi, puis dimanche, puis lundi...
Aujourd'hui jeudi, en fin d'après-midi, les médias aux ordres se sentent obligés de signaler un revers subi à Syrte par ces mêmes rats, contraints de reculer "de deux kilomètres", sous le feu des pro-Kadhafi ! Pour un "dernier carré" aux abois et soi-disant "réduit à combattre pour sa seule survie", force est de constater qu'il dispose toujours de certaines ressources... En outre, compte tenu de la forte tendance de nos "chers" merdias à minimiser les faits lorsqu'ils ne peuvent pas les occulter, il y a fort à parier que le "recul" dont il est question n'est désigné ainsi que par euphémisme, et qu'il conviendrait plutôt de parler de véritable débandade !

Malgré les bombardements de terreur, malgré l'effroyable massacre perpétré là-bas depuis un mois dans le silence assourdissant des médias aux ordres, Syrte n'est pas tombée et résiste toujours, à l'heure où j'écris ces lignes. Syrte la martyre tient toujours, malgré le déluge de feu qui s'abat sur elle, malgré les conditions de vie épouvantables qui y règnent, et malgré les moyens disproportionnés employés par les impérialistes et leurs sbires pour en exterminer les défenseurs !

La Libye verte ne se soumettra pas, quelles que soient les méthodes employées par ceux qui cherchent à la tuer. Les envahisseurs l'apprendront à leurs dépens, et le temps qui passe n'y changera rien, bien au contraire même.

Certains, par tièdeur ou lassitude, semblent à présent considérer que le conflit n'a que trop duré, que la cause est désespérée, et qu'il ne sert désormais plus à rien de prendre fait et cause pour le Frère Guide et pour la Jamahiriya. Ils sont déjà passés à autre chose, ou sont sur le point de le faire.
Se résigner, baisser les bras ? JAMAIS ! Plutôt la mort que le déshonneur. L'héroïsme et l'opiniâtreté  des combattants de la Résistance verte, sur le terrain, force l'admiration. La moindre des choses que nous puissions faire, nous qui d' ici les soutenons par la plume et la contre-intox, c'est de ne surtout jamais lâcher le morceau. Jusqu'au bout et quel qu'en soit le prix. Dans le cas contraire, nous serions des lâches, voire des traîtres. Que ceux qui ne donnent pas leur sang donnent leur temps, leur engagement, leur énergie, et leur compétence en matière de communication écrite. Notre arme, c'est la plume. Le combat ne se livre pas uniquement sur place, les armes à la main, car il s'agit aussi de contrer les mensonges, de réinformer, de dénoncer les manoeuvres mortifères du Nouvel Ordre Mondial, et de défendre par-dessus tout un idéal. Nous sommes en guerre, nous aussi, et nous ne ferons pas défection.


Hans CANY


pro-kadhafi.jpg








25/09/2011

Démocratie réelle, MAINTENANT !

Aujourd'hui en Hexagonie, ce sont les "élections sénatoriales". Mais ne vous attendez pas à être conviés à participer à cette mascarade, oh non... Pour les "sénatoriales", ils ne s'embarrassent même pas de faux semblants : seuls 71890 soi-disants "grands électeurs" (sic) sont appelés à élire des hiérarques ! Vous, on ne vous demandera pas votre avis. Allez hop, circulez y'a rien à voir !

La "représentation" politique n'est qu'une vaste fumisterie. La prétendue "démocratie" parlementaire indirecte n'a de démocratique que le nom. Réagissez, levez vous en masse contre cette "démocrature", et exigez l'instauration d'une démocratie réelle, maintenant !



TOUTE "REPRESENTATION" EST UNE IMPOSTURE !

PAS DE DEMOCRATIE VERITABLE SANS CONGRES POPULAIRES !


PAS DE DEMOCRATIE AUTRE QUE LA DEMOCRATIE DIRECTE ET PARTICIPATIVE !


EXIGEONS DES CONGRES POPULAIRES PARTOUT !

H.C.



http://etoilenoire.hautetfort.com/archive/2011/06/02/reflexion-sur-la-democratie.html

hans cany





16:55 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hans cany |  Facebook | | |

16/09/2011

Les vrais socialistes, les vrais libertaires soutiennent Kadhafi

"Hans Cany n'est pas anarchiste, puisqu'il soutient Kadhafi" : voila le genre de platitudes que les gauchistes de service  et autres bas du front se permettent  aujourd'hui d'énoncer à mon sujet, comme si ce sophisme allait me disqualifier sans appel, me "griller" définitivement, en portant sur la place publique ce qui n'est, au mieux, qu'un secret de polichinelle... Qu'il soit au moins permis de rire franchement face à ce qui trahit de façon si éclatante l'immensité de l'ignorance et de la sottise de mes brillants détracteurs. Si ceux-ci, nonobstant l'étendue de leur médiocrité intellectuelle, avaient la moindre idée sérieuse de ce dont ils se croient autorisés à parler, sans aucun doute s'abstiendraient-ils de se couvrir de ridicule en me traitant de kadhafiste, comme s'il s'agissait là d'une  marque d'infamie. Si, de surcroit, ils faisaient l'effort de se documenter objectivement, notamment en lisant dans son intégralité le fameux Livre vert, ils auraient la surprise de constater que la pensée de Mouammar Kadhafi repose sur bon nombre d'idées fondamentales que ne renieraient nullement Proudhon, Kropotkine et autres Bakounine : démocratie directe et participative, socialisme distributif, anti-étatisme, souveraineté populaire, égalité des droits, anti-impérialisme, abolition du salariat, autogestion etc etc. Du reste, il est bon de préciser, à l'intention des Hilotes et des Béotiens, que Kadhafi est personnellement un admirateur des trois théoriciens libertaires précités, et qu'ils comptent au nombre de ses influences idéologiques ! Eh oui ! Une vérité toujours bonne à rappeler, et qui en défrisera plus d'un, soyons-en certain...

Kadhafi, un "dictateur sanguinaire", un "autocrate" fou, un "islamiste" fanatique, un terroriste international  ?? La Jamahiriya, une "tyrannie criminelle", un "régime de terreur" ?!?  Laissez moi rire...jaune.
Il est d'autant plus navrant de constater que parmi celles et ceux qui relaient aujourd'hui ce tissu d'inepties, conditionnés qu'ils sont par plusieurs décennies de mensonges et de propagande médiatique visant à diaboliser Kadhafi, beaucoup n'étaient même pas nés dans les années 1980. Une époque où non seulement la Libye était alliée voire affiliée au bloc socialiste, mais où Kadhafi lui-même incarnait le héros par excellence de l'anti-impérialisme,  la figure d'un formidable espoir pour les progressistes, les révolutionnaires et les anticapitalistes du monde entier. Honte à tous ces petits gauchistes boutonneux qui, par pure bêtise, ignorance crasse et inculture politique manifeste, s'autorisent aujourd'hui à conspuer ce dont ils ne savent à peu près rien, si ce n'est par les mensonges éhontés et les déformations grotesques de la propagande atlantiste,  qu'ils auront gobés sans broncher et dont ils se font de facto les auxiliaires zélés. Honte à toute la prétendue "gauche" occidentale qui, du Parti soi-disant "socialiste" aux groupusculets de l'extrême-gauche marxolâtre, en passant par les écolos-pastèques, les simili-"libertaires" et autres excités "antifas", seront au mieux restés apathiques et silencieux face au scandale inouï que constitue l'agression impérialiste contre la Libye, quand ils ne l'auront pas, au pire, tacitement ou très ouvertement approuvée ! Alors même que, de toute évidence, le caractère particulièrement abject de cette guerre aurait dû pour le moins susciter dès le départ un tollé général, et une mobilisation sans précédent !


Les bonnes consciences très politiquement correctes, les faux culs de la gôche caviar, comme les extrême-gauchards et autres manipulés de tous poils, à l'instar des dirigeants africains et arabes qui auront particulièrement brillé par leur inaction voire leur servilité tout au long de cette guerre d'agression abjecte entre toutes, ne m'inspireront à jamais que le plus insondable des mépris. Je n'oublierai pas. Je ne pardonnerai pas.  

Qu'il soit parfaitement clair aux yeux de tous que l'étiquette "kadhafiste" n'a pour moi rien d'une tare, ni d'un stigmate déshonorant dont je devrais mourir de honte. Bien au contraire, je la confirme haut et fort, je l'affirme, et je m'en enorgueillis, même ! Je n'ai aucune raison de dissimuler comme une sorte de secret honteux mon adhésion aux principes du Livre vert, ni mon soutien indéfectible à la personne du Frère Guide Mouammar Kadhafi, dont je sais reconnaitre la grande valeur humaine et intellectuelle. Ce qui est hélas loin d'être le cas de beaucoup d'Occidentaux, conditionnés qu'ils sont par la mythologie médiatique et le discours fallacieux de leurs politicards, de "droite" comme de "gauche"...

C'est incompatible pour un libertaire de soutenir un hiérarque, un "dictateur", un "président", un militaire me direz-vous ? Balivernes !  Si vous connaissiez un tant soit peu votre sujet, vous sauriez au moins que Kadhafi n'est pas "président", ni "chef d'Etat" ni rien de ce genre ! 

La vérité, c'est qu'il ne détient aucun pouvoir exécutif, celui-ci étant du reste assujetti au système de la démocratie directe et participative : congrès populaires de base, comités populaires, Congrès général du peuple etc.  Mouammar Kadhafi, lui, n'est titulaire d'aucun poste de gouvernement. il est certes le "Guide de la Révolution", ce qui est un titre purement honorifique et symbolique. Son autorité est certes bien réelle, mais elle est d'ordre moral. Son rôle, en dehors de la nomination des hauts responsables de la Défense (afin d'éviter les risques de coup d'Etat militaire), est principalement consultatif. Il propose de grandes orientations, qui peuvent être débattues et adoptées ou rejetées par le Congrès général du peuple, constitué de délégations de tous les congrès populaires de base. On est ici très loin d'une quelconque dictature ou autocratie, et ce système est même infiniment plus démocratique que celui de la pseudo-"démocratie" parlementaire indirecte !

La vérité, c'est que si Mouammar Kadhafi, dans sa jeunesse, a choisi d'embrasser la carrière militaire, ce n'est nullement par goût immodéré pour l'armée ou pour la loi martiale, mais tout simplement parce que c'est de cette manière que lui et quelques-uns de ses camarades ont pu parvenir à leurs fins en faisant triompher, le 1er septembre 1969, leurs idéaux révolutionnaires. L'armée ne fut aucunement une fin, un but en soi, mais bel et bien un moyen habile de parvenir au but que lui et ses compagnons de lutte s'étaient fixé.

La vérité, c'est que la Jamahiriya, avec son socialisme, ses velléités autogestionnaires, sa démocratie directe, son anti-impérialisme, et son Etat réduit au strict minimum, constitue, de tous les systèmes ayant concrètement et durablement régi un pays de par le monde, celui qui se sera apparenté le plus étroitement aux idéaux du socialisme libertaire. Mais cela, bien entendu, les ineffables chantres du gauchisme "libertaire" contemporain n'ont jamais daigné le voir ni l'admettre. Disons plutôt qu'ils n'ont jamais voulu en tenir compte, pour les besoins de leur cause. Vous savez, tous ces falsificateurs et ces gardiens du dogme qui se croient habilités  à décerner ou non des brevets d'anarchisme, selon leur bon vouloir, et surtout selon votre aptitude à vous fondre dans leur propre moule idéologique...ou pas.

Je n'ai pas à montrer "patte noire", je n'ai pas à faire allégeance à quiconque, et je n'ai de leçons d'anarchisme à recevoir de PERSONNE, surtout pas de la part de ce genre d'individus. Ces individus qui, se drapant dans leurs pseudo-valeurs bien-pensantes, soutenant mordicus leur "intégrité" au nom de dogmes figés et d'une sorte de "purisme" inepte, pratiquent presque systèmatiquement le "ni-ni". Lorsqu'un quelconque conflit éclate dans le monde, quels qu'en soient les tenants et aboutissants idéologiques ou géopolitiques, ils condamnent parfois mollement, dans le meilleur des cas, l'agression...mais tout en prenant soin de se démarquer de la cible de l'agression, voire même de condamner ceux qui résistent à ladite agression ! Un tel positionnement, tout stérile et improductif qu'il soit, équivaut surtout à donner un blanc seing aux agresseurs. Car, comme le dit l'adage, qui ne dit mot consent... On a pu constater ce phénomène lors de chacun des grands conflits internationaux récents : Serbie/Kosovo, Irak, Libye... Ce refus de prendre clairement parti en faveur des victimes de l'agression, sous prétexte qu'il s'agit de régimes discutables ou tout simplement d'autorités étatiques quelconques, n'est pas simplement une abdication face aux agissements des forces prédatrices du Nouvel Ordre Mondial (NOM) : il s'agit, objectivement, de complicité. De complicité passive, certes. Mais de complicité malgré tout.

En ce qui me concerne, contrairement à ce qui semble prévaloir pour ces gens, il n'y a aucune ambiguité : je me rangerai toujours clairement du côté des victimes du NOM, fussent-ils des "maudits". J'ai bien sûr pris très clairement le parti de Mouammar Kadhafi et de la Jamahiriya libyenne, et ce d'autant plus qu'il existe de profondes affinités idéologiques entre eux et moi, pour ne pas dire que j'éprouve, de longue date, une réelle et sincère sympathie pour eux. Pour les mêmes raisons, je n'hésiterais pas un instant à prendre pleinement et très ouvertement le parti d'Hugo Chavez et du Venezuela, s'ils venaient à leur tour à être militairement agressés par les impérialistes du NOM. La solidarité n'est pas pour moi un vain mot, et je n'ai pas pour habitude de verser dans la demi-mesure. Mais à l'occasion, je n'hésiterai pas à prendre le parti de pays dont les régimes m'inspirent plus de réserves : la Syrie baasiste de Bachar-al-Assad par exemple, avec son socialisme étatique et autoritaire. Ou même la Corée du Nord, avec son socialisme totalitaire et ultra-étatique  d'essence stalinienne (assez unique en son genre, cependant). Je suis même prêt à prendre le parti de l'Algérie, alors que son régime politique et ses dirigeants ne m'inspirent aucune sympathie particulière. Et plus fort encore, je suis même prêt à prendre la défense de l'Iran s'il venait à être agressé par le NOM, alors même que, pourtant, je hais viscéralement le régime islamiste chiite de Téhéran !

Incohérence et manque d'intégrité, me direz vous ? Mais bon sang, quelle incohérence ? Quel manque d'intégrité ?? Bien au contraire, ma position consistant à exprimer un soutien -critique au besoin- à toutes les victimes du NOM sans exception, relève d'une logique quasi-"mécanique" et pour le moins imparable. N'en déplaise à mes adversaires et ennemis de tous poils, qui seront bien forcés de l'admettre, à moins de devoir assumer leur flagrante mauvaise foi.

Je ne suis pas de tous ceux qui, n'ayant bien souvent qu'une conscience et une culture politique fort limitées, ne sont pas véritablement au fait de l'idéal jamahiriyen, et n'ont en réalité choisi de s'opposer à la guerre en Libye que parce que c'est un pays arabe, musulman et/ou africain qui s'est retrouvé la cible d'une agression occidentale. Combien de ceux qui auront défendu la Libye, et qui demain défendront éventuellement l'Algérie, la Syrie voire même l'Iran, seront prêts à faire de même pour le Venezuela ou Cuba ? Et combien d'entre eux répondront-ils présents lorsqu'il s'agira d'oser prendre la défense de la Corée du Nord ? J'attends de voir... Moi, en tout cas, je serai là. Toujours est-il que mon positionnement se situe bien au-delà de telles considérations, et s'il est un point que je ne partage absolument pas avec le Guide Mouammar Kadhafi, c'est bien celui-ci : l'Islam -même "modéré" et moderniste-, les prétentions universalistes et les velléités expansionnistes inhérentes à l'Islam, ainsi, bien entendu, que ses références coraniques. Mais abstraction faite de ce point de divergence, lequel ne relève en réalité que d'un particularisme national et culturel, force est de reconnaître que le Livre vert ne fait nullement référence à cette dimension religieuse, que les principes politico-idéologiques sont valables pour les peuples du monde entier, de tous continents, et que la Troisième Théorie Universelle n'a donc pas usurpé son nom. Et quand bien même ! Les pro-Kadhafi, qui se réclament d'un Islam modéré et moderniste, ne sont-ils pas, de toute façon, infiniment préférables à la racaille monarcho-islamiste et à la clique de collabos, de méprisables traitres et autres renégats qui ont voulu prendre les rênes du pouvoir avec l'appui des bombardements impérialistes ?? Comment peut-on, décemment, exprimer sa solidarité avec ces soi-disant "rebelles" libyens lorsqu'on se veut socialiste et/ou libertaire, alors même que la vérité au sujet de ces prétendus "rebelles" est connue depuis le début des événements ?!? Ah ils ont bonne mine à présent, tous ces "révolutionnaires", ces "antifascistes" et ces "anticapitalistes" qui auront choisi de prendre le parti d'une bande de rats inféodés au néocolonialisme et à l'Islam radical, racistes et massacreurs de Noirs de surcroit !!!

Mon engagement en faveur de la Libye jamahiriyenne et de Mouammar Kadhafi n'a rien d'une lubie ni d'un engouement récents. Bien au contraire, il remonte à plus de vingt-cinq ans, même si ce sont les évènements tragiques survenus à partir de février 2011 qui m'ont naturellement amené à le réaffirmer avec force. J'ai donc été, à moi seul, ce qu'on désigne sous le nom de "cellule dormante". A présent, l'heure du réveil a sonné, et la cellule n'est plus dormante, depuis déjà de nombreux mois. Quoi qu'il advienne, la flamme verte de l'espérance et de notre idéal révolutionnaire ne s'éteindra jamais, et à titre personnel, les symboles qui représentent le plus fidèlement mes idéaux profonds resteront à jamais l'étoile noire et le drapeau vert. Car cette flamme verte représente bien davantage que la seule Jamahiriya libyenne ou que le seul Mouammar Kadhafi.  Mes ennemis auront beau tenter de retourner le problème dans tous les sens, essayer de m'intimider, de me faire taire, me calomnier ou essayer de me faire passer pour ce que je ne suis pas, les faits auront la vie dure, et ils n'obtiendront jamais de moi ni soumission, ni abdication.

Alors kadhafiste, moi ? Ah mais oui. Très certainement, et plutôt deux fois qu'une ! Je n'en conçois définitivement nulle gêne, nulle honte, bien au contraire. C'est précisément parce que je suis fédéral-anarchiste, socialiste libertaire, que je souscris aux idéaux exposés dans le Livre vert. Parce que l'idéal vert est un socialisme réel mais non-marxiste, parce qu'il s'apparente à bien des égards au socialisme libertaire, je persiste et signe : les vrais socialistes, les vrais libertaires ne peuvent que soutenir Kadhafi !



Hans Cany

DRAPEAU_VERT.poing.jpg

23:38 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : libye, hans cany, géopolitique et politique internationale |  Facebook | | |

14/09/2011

Libye : même Berlusconi avoue la vérité !

ITALY-LIBYA-Kadhafi-berlusconi-432.jpg

 

Même cette ineffable crapule qu'est Silvio Berlusconi commence à avouer, du bout des lèvres, la vérité au sujet de Kadhafi et de la Libye !
Sa déclaration de septembre 2011 est un aveu qui constitue une véritable "bombe", confirmant ce que je me tue à dire et répèter à longueur d'articles et d'écrits divers depuis le mois de février.


Jugez-en par vous-mêmes :

« Cela n'a pas été un soulèvement populaire » comme dans d'autres pays nord-africains, « où un vent de liberté commence à souffler », a déclaré le Cavaliere devant des jeunes de son parti, rassemblés à Rome. Il a ajouté qu'au contraire, à Tripoli, « des hommes de pouvoir ont décidé de donner vie à une nouvelle ère en mettant Kadhafi dehors ». « Cela n'a pas été un soulèvement populaire parce que Kadhafi était aimé de son peuple comme j'ai pu le constater quand je suis allé en Libye ».

Cet aveu est malheureusement bien tardif. Mais comme le dit l'adage, il n'est toutefois jamais trop tard pour bien faire...

Jusqu'au début des troubles en Libye, en février 2011, Berlusconi avait entretenu de très bonnes relations avec Mouammar Kadhafi et la Jamahiriya. L'ignoble cynisme de ce politicard hypocrite éclate au grand jour lorsqu'il ajoute, pour tenter de se justifier, que sa réconciliation avec Tripoli lui a
"apporté la sympathie non seulement de la Libye mais de nombreux dirigeants de pays africains », et qu' « ainsi nous avons pu consolider notre présence, importante pour les fournitures de gaz et de pétrole ».

Des propos qui, je crois, se passent de tout commentaire superflu...

La cause que je défends avec acharnement depuis maintenant 7 mois est juste, et depuis le début, je ne fais qu'essayer de vous réveiller, de vous sortir de votre apathie, de votre indifférence, ainsi que du conditionnement suscité par les médiamensonges et la désinformation dont ils vous auront abreuvés sans relâche... OUVREZ LES YEUX !!!

 

H.C.

(Source : AFP)

 

13:26 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : libye, hans cany, géopolitique et politique internationale |  Facebook | | |

01/09/2011

1er septembre 1969 - 1er septembre 2011 : 42 ans de lutte !

Kadhafi.2.png

En ce jour, nous célèbrons le 42ème anniversaire de la Révolution El Fatah du 1er septembre 1969. Un coup d'Etat non-sanglant, doublé d'une révolution populaire, qui a mis à bas le régime corrompu et réactionnaire, vendu aux impérialistes occidentaux, du vieux roi Idriss, et qui a inauguré pour la Libye une ère nouvelle, sur la voie du socialisme, du pouvoir populaire et de la souveraineté nationale.


La voie qui, de tous les systèmes existant concrètement dans le monde, s'apparente le plus étroitement aux idéaux du socialisme libertaire, n'en déplaise aux ignorants, aux idiots utiles, et aux pauvres intoxiqués de service  : démocratie directe et participative, abolition du salariat  et nouvelle conception du travail basée sur le partenariat, socialisme distributif etc.

Un 42ème anniversaire qui se produit hélas dans un contexte bien particulier, celui de l'ignoble agression contre la Jamahiriya qui perdure depuis maintenant plus de six mois, à l'instigation d'une clique de renégats instrumentalisée par les criminels de guerre impérialistes de l'OTAN. Cette clique de monarcho-islamistes, de collabos et de misérables traîtres ne serait rien sans l'appui militaire des impérialistes et de leur puissance de feu. Elle prétend aujourd'hui, sans la moindre légitimité, s'installer aux commandes du pays, à peine sortie des fourgons de l'envahisseur. Envahisseur qui, de son côté, commence d'ores et déjà à planifier le pillage en règle des ressources libyennes... Mais les agissements de cette clique hétéroclite de félons sont voués à l'échec, puisque les rats ne tarderont pas à s'entretuer et à s'entre-dévorer. Ils fanfaronnent et osent crier "victoire" devant les caméras de la propagande médiatique occidentale, tandis que les massacres se poursuivent de plus belle, et qu'ils font régner la terreur, les atrocités et le meurtre dans toutes les agglomérations qu'ils ont infestées. A l'heure où sont écrites ces lignes, Syrte la martyre subit un indicible cauchemar depuis quatre jours et nuits consécutifs. Les forces de l'Organisation Terroriste de l'Atlantique Nord ont entrepris de raser la ville et y commettent un véritable massacre de masse, interdisant à ses malheureux habitants toute possibilité d'échapper à cet enfer...


Mais en réalité, rien n'est terminé, très loin s'en faut. On pourrait même être tenté de dire que c'est à présent que tout commence. La résistance verte s'organise, et elle persévèrera, quoi qu'il advienne, jusqu'à l'éradication totale de cette gangrène, et jusqu'à la libération de la Jamahiriya. Pour le peuple en armes qui résiste, ce sera la victoire ou le martyre : dans un tel contexte, aucun compromis, aucune voie médiane ne sont envisageables.

Si cette tragédie comporte au moins un avantage, c'est bien celui de séparer le bon grain de l'ivraie. A présent, les masques tombent. On peut clairement distinguer les vrais partisans, les authentiques révolutionnaires qui restent fidèles  à la cause jamahiriyenne contre vents et marées, des girouettes, des opportunistes et des méprisables traîtres qui s'empresseront de brader leurs idéaux contre un plat de lentilles, et qui n'auront aucun scrupule à retourner leurs vestes de la façon la plus honteuse et la plus vile qui soit. Quant aux opinions publiques occidentales, elles semblent commencer, certes bien timidement mais sûrement, à réaliser l'ampleur de la manipulation et de l'intoxication dont elles ont été une nouvelle fois la cible. Un peu partout, on commence à prendre enfin conscience de l'énormité des médiamensonges que l'on nous aura servis tout au long de cette abominable guerre, comme de la nature réelle des prétendus "rebelles" et du soi-disant CNT. Une prise de conscience qui intervient beaucoup trop tardivement il est vrai. Mais, comme le dit l'adage, il n'est jamais trop tard pour bien faire...


Quant à celles et ceux qui pousseront la réflexion et l'engagement un peu plus loin qu'une simple réaction contre une guerre particulièrement inique et contre le fait d'avoir étés une nouvelle fois bernés par les politiques et les médias aux ordres, ils ne doivent pas perdre de vue le fait que, quoi qu'il advienne, la flamme des idéaux résumés dans le Livre vert ne s'éteindra jamais. Nous ne sommes pas simplement, toutes et tous, des feddayin du Frère Guide, non. Nous sommes, toutes et tous, autant de Mouammar Kadhafi en puissance, autant de Frères et Soeurs Guides potentiels !
Même si les criminels venaient à assassiner ce héros du socialisme et de la lutte anti-impérialiste, ils n'auraient pas raison pour autant de l'éternel drapeau vert, qui appartient à tout le monde !

Nous sommes des dizaines de milliers de Mouammar Kadhafi, ils ne pourront jamais nous faire disparaître !


VIVE L'ESPRIT IMMORTEL DE LA REVOLUTION VERTE !

HONNEUR ET FIDELITE INDEFECTIBLE AU FRERE GUIDE !

SOLIDARITE INTERNATIONALE AVEC LA RESISTANCE VERTE ET AVEC LE PEUPLE LIBYEN EN ARMES !

MORT AUX TRAÎTRES, AUX COLLABOS, AUX RENEGATS, AUX AGRESSEURS IMPERIALISTES ET AU FASCISME ISLAMISTE !

RESISTANCE ! RESISTANCE ET GUERILLA JUSQU'A LA VICTOIRE !



Hans Cany

 

 

 

13:26 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : libye, hans cany, géopolitique et politique internationale |  Facebook | | |

23/08/2011

TOUT N'EST PAS FINI ! NOUS SOMMES TOUJOURS LA !

Lundi 22 août 2011, sur BFMTV,  on a pu voir un prétendu "rebelle" affirmer que lui et ses complices allaient maintenant essayer de progresser dans Tripoli, "jusqu'à la Place Verte inchallah". Il n'étaient donc pas censés y être déjà dans la nuit du 21 au 22 août, sur la Place Verte ?!?!... On se fout vraiment de la gueule du peuple, là. Flagrant délit de médiamensonge. Et l'aveu est de taille.

Emanant de l'ineffable Al Jazeera, les images des "rebelles" en liesse sur la Place Verte, passées en boucle le 22 août sur diverses chaînes de télévision, ne sont en réalité qu'une formidable manoeuvre d'intox et de manipulation, montée de toutes pièces par l' Emirat du Qatar : un décor de cinéma reproduisant de façon plus ou moins réaliste la Place Verte a été construit pour l'occasion ! Il provient en effet des studios du Doha, au Qatar.
Seulement, l'illusion, n'est pas parfaite, puisqu'en analysant ces images de plus près, on peut relever quelques inexactitudes qui trahissent la supercherie :

aljazeera_manip.jpg

 

aljazeera_manip2.jpg

 

 Cette mise en scène hollywoodienne est sans précédent.
En outre, durant toute la journée du 22 août, et dès la nuit du 21 au 22, les médias aux ordres et les politicards n'ont eu de cesse de relayer le mensonsonge d'une prétendue "arrestation" de Saïf Al-Islam Kadhafi, non sans spéculer à qui mieux-mieux sur l'opportunité de le faire "juger" par la CPI ou bien en Libye. Seulement, dans la nuit du 22 au 23 aout, cet énième médiamensonge s'est vu infliger un démenti cinglant : Saïf Al-Islam, parfaitement libre, s'est offert un bref bain de foule à Tripoli, en présence de journalistes invités à venir constater la vérité ! ENORME !

Cette guerre abjecte aura décidément battu tous les records en matière d'intox, de propagande et de médiamensonges. Les impérialistes ont vraiment sorti l'artillerie lourde, en la matière. J'étais déjà stupéfait de la chose à l'époque des guerres du Kosovo puis d'Irak. C'était proprement hallucinant. Mais en fait, force est de constater qu'on n'avait encore rien vu...

Non, la Place Verte n'est pas aux mains des rats. Même France "Info" (désinfo, plutôt) vient de le reconnaître, à l'instant où j'écris ces lignes. Cette radio admet aussi, à présent, que "la bataille de Tripoli n'est pas terminée"... TOUT N'EST DONC PAS FINI, TOUT N'EST PAS PERDU !


La vérité, c'est tout simplement que ces ordures sans nom ont encore vendu la peau du lion libyen avant de l'avoir tué...

PEUPLE, LES MEDIAS OCCIDENTAUX TE MENTENT ENCORE ET TOUJOURS !
LES POURRITURES DU NOUVEL ORDRE MONDIAL TE LAVENT LE CERVEAU SANS CESSE !
REVEILLE-TOI ENFIN !!!

RESISTANCE !

Libye2.jpg

 


Hans CANY

 


13:13 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hans cany, géopolitique et politique internationale, libye |  Facebook | | |

14/08/2011

DRAPEAU VERT (page Facebook)

http://www.facebook.com/drapeauvert


TAWRAH ! TAWRAH !!

DRAPEAU_VERT.jpg

 

DRAPEAU VERT est une page francophone qui se veut un point de rassemblement, de contacts, de communication, d'échanges de documents et d'informations. Celui-ci est ouvert à tous ceux et toutes celles qui soutiennent l'idéal jamahiriyen tel qu'il est exposé dans le Livre Vert par le Frère Guide Mouammar Kadhafi.

DRAPEAU VERT a une démarche strictement LAÏQUE : cette page s'adresse aux musulman(e)s comme aux non-musulman(e)s, l'essentiel pour ses membres étant simplement de soutenir l'idée révolutionnaire jamahiriyenne, quelles que soient leur confession, leur nationalité ou leur origine ethnique.

Au-delà de la seule défense de la Jamahiriya libyenne, ignoblement agressée à l'instant même où sont écrites ces lignes, à la fois par les impérialistes de l'OTAN ainsi que par la clique de monarcho-islamistes et de méprisables traîtres qui se réclament d'un prétendu "CNT", l'objectif de DRAPEAU VERT est aussi, plus largement, d'exprimer et de faire connaître les fondements de la Troisième Théorie Universelle. Quelle que soit l'issue, heureuse ou malheureuse, de l'effroyable conflit qui se déroule en ce moment-même sur le territoire de la Jamahiriya libyenne, la flamme verte de l'espérance de s'éteindra jamais : elle est éternelle.

La Troisième Théorie Universelle, comme son nom l'indique, ne concerne pas que la Libye, ni même l'ensemble du continent africain uniquement : elle est universelle, et s'adresse donc de façon égale aux peuples du monde entier, de tous continents et de toutes cultures.


Les principes fondamentaux de la Troisième Théorie Universelle peuvent être résumés ainsi :

-La DEMOCRATIE DIRECTE, participative, seule forme de démocratie réelle et véritablement digne de ce nom, par opposition à la pseudo "démocratie" parlementaire indirecte et prétendument représentative qui est en vigueur dans la plupart des Etats du monde aujourd'hui encore. Cette démocratie directe se fonde sur les congrès populaires de base, permanents, ainsi que sur le Congrès général du peuple, qui se tient annuellement, permettant aux gens de se diriger eux-mêmes, et à tous et toutes de participer à la gestion des affaires publiques s'ils souhaitent y investir leurs efforts.

-Un SOCIALISME réel et d'essence autogestionnaire, visant à faire des travailleurs et des travailleuses non plus des salariés mais des associés, chaque échelon de la chaîne de production percevant une part égale, déterminée par ladite production. Le socialisme jamahiriyen, non-marxiste, est aussi d'essence redistributrice, et sa vocation est aussi d'assurer le droit au logement et à la propriété pour tous, l'abolition de l'exploitation de l'homme par l'homme et du profit locatif, la gratuité de divers besoins fondamentaux de la population (eau, électricité, médecine etc), la solidarité et les aides financières aux plus démunis etc.

-Un PROGRESSISME SOCIAL ET MORAL, qui repose sur l'égalité fondamentale des droits de la femme et de l'homme, sur le refus de tout racisme, le rejet du colonialisme, l'opposition radicale à tous les impérialismes et l'affirmation de la souveraineté des peuples et de leurs territoires, sur le respect et la prise en compte des minorités ethniques ou sociales etc.


Si tu te reconnais dans ces principes fondamentaux, bases essentielles de la pensée du Frère Guide, alors... REJOINS NOUS SUR CETTE PAGE ! Nous te souhaitons la bienvenue.
Si tu es un(e) ennemi(e) motivé(e) par des intentions malveillantes, en revanche, sache que nous saurons nous défendre et réagir très vite en conséquence : passe donc plutôt ton chemin, car tu perdrais simplement ton temps ici...


Hans CANY





22:02 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hans cany, géopolitique et politique internationale, libye |  Facebook | | |

Libye : progression des "rebelles" ? MENSONGES !

Sans le moindre scrupule, on continue régulièrement de nous abreuver de médiamensonges éhontés à propos de la situation sur le terrain, en Libye. Une prétendue "progression" des soi-disants "rebelles" à Brega, à Zawiyah ou ailleurs, et bientôt aux portes de Tripoli ??... Mensonges.
Mensonges encore et toujours, en contradiction flagrante avec les faits !

De toute façon, il est clair que ce n'est finalement que de la foutaise, ces prétendus "rebelles". Ils sont militairement complètement incapables, et sans l'appui des forces terroristes de l'OTAN, il y a belle lurette qu'ils auraient été laminés... Chaque annonce en fanfare d'une prétendue "avancée" des "rebelles" n'est qu'un feu de paille. C'est pour mieux taire, à chaque fois, leur débandade dès le lendemain ou le surlendemain...
Rien ni personne ne vaincra le peuple en armes. Rien.

Même si les renégats de Benghazi parvenaient jusqu'à Tripoli, ils y seraient reçus par les rafales de kalashnikovs du peuple, rue par rue, maison par maison ! Ils ne font tout simplement pas le poids. C'est juste l'agression des impérialistes qui met -pour l'instant- un frein à leur inéluctable écrasement.

VIVE LA RESISTANCE, BIENTÔT VICTORIEUSE, AUX TRAÎTRES ET AUX AGRESSEURS IMPERIALISTES !


VIVE LA VICTOIRE ANNONCEE DE LA GRANDE JAMAHIRIYA POPULAIRE ET SOCIALISTE !



H.C.

 

21:33 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : hans cany, géopolitique et politique internationale, libye |  Facebook | | |

17/07/2011

RAVEN'S BANNER COLLECTIVE : Présentation et profession de foi

Le RAVEN'S BANNER COLLECTIVE, fondé en Floride, aux USA, était un groupe autonome, non-sectaire, à tendances multiples, qui fonctionnait principalement en tant que source d'informations anarchiste.

Le RBC était issu de manifestations publiques de protestation  contre la guerre en Irak menée par l'impérialisme US. Le RBC a aussi pris part à des manifestations anti-KKK.

Le but ultime du RBC était de construire des modes de vie susceptibles de réaliser les conditions nécessaires à l'instauration d'une liberté  totale. En travaillant et en luttant pour atteindre cet objectif, le RBC entendait porter à la connaissance du public le grand message libérateur de l'anarchisme, dans toutes ses variantes.

 

 

DECLARATION DE PRINCIPES :

 

Nous luttons pour la création d'une société anarchiste, basée sur l'entraide, la coopération volontaire, et une libération humaine totale. Nous croyons que tous les individus, peuples, cultures et groupes ethniques ont le droit absolu de déterminer leurs propres modes de vie.

 

Nous nous donnons pour objectif de créer des collectifs autonomes, des communes, des unions, des congrès populaires et des communautés formant des fédérations locales, régionales et nationales, se gouvernant elles-mêmes au travers d'une démocratie directe et décentralisée.

 

Nous exigeons que les travailleurs perçoivent la pleine valeur de leur travail, aux moyens de la propriété sociale, de l'autogestion, et de la production utile.

 

Nous rejetons la culture autoritaire, répressive et aliénante de la société d'aujourd'hui, qui réduit l'individu à un simple rouage d'une méga-machine urbaine et industrielle, tout en confinant les besoins et les aspirations humaines au mode de vie consumériste.

 

Nous nous opposons à la pollution et au pillage continuels  de la Terre Mère, et nous nous engageons à bâtir un nouveau mode de vie centré sur les nécessités écologiques.

 

Nous condamnons le capitalisme, l'impérialisme, le militarisme, le fascisme, le socialisme étatique, le chauvinisme, le sionisme, le racisme, le sexisme, ainsi que toute forme de Réaction et d'exploitation.

 

anarchisme, Raven's Banner Collective, Hans Cany